Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Histoire de la littérature anglaise

14
Frédéric Regard

PUF
Collection Licence
Série Langues
286 pages
Paru en Janvier 2009
15 euros

Quatrième de couverture: Comment peut-on expliquer l'exceptionnelle richesse théâtrale de la période élisabéthaine ? Dans quelle mesure le rejet du rationalisme de l'époque néoclassique engendre-t-il un ensemble d'œuvres dont la philosophie et l'esthétique sont empreintes d'une sensibilité romantique ? Quelles sont les caractéristique du magical realism et qui en sont les maîtres ? Ce manuel offre un panorama complet de l'histoire de la littérature anglaise, resituée dans le contexte de chaque époque, depuis les premiers textes anglo-saxons jusqu'aux expériences du postmodernisme et du postcolonialisme.Apportant des éclairages précis sur chaque genre (roman, poésie, théâtre), il met en lumière les auteurs incontournables et les œuvres-clé. Frédéric Regard est professeur de littérature britannique à la Sorbonne.


Sommaire


LES FONDEMENTS
La période anglo-saxonne
L'époque médiévale
La période élisabéthaine et le début de la période jacobéenne
La fin de la période jacobéenne et la Restauration

DU XVIIIE SIECLE A L'EPOQUE ROMANTIQUE
Le XVIIIe siècle
L'époque romantique

L'EPOQUE VICTORIENNE
La première moitié de l'époque victorienne
La fin de l'époque victorienne

LE XXE SIECLE
La première moitié du XXe siècle
La seconde moitié du XXe siècle


J'inaugure ici une nouvelle catégorie qui s'appellera Essais et dans lequel vous trouverez toutes les lectures dites "théoriques" , de connaissance et de savoir. Evidemment grâce à mon parcours universitaire en Ethnologie, j'ai lu des tonnes et des tonnes de bouquins sur divers thèmes. Ce n'est qu'en commençant ma formation de bibliothécaire que j'ai changé de lectures et me suis orientée vers des essais bibliothéconomiques, sur l'avenir et la place du livre etc... Si un jour je trouve le courage de vous faire partager mes expériences de fac, c'est ici que je posterais les différents billets qui se rattachent à mes lectures passées. J'ai voulu lire Histoire de la littérature anglaise pour plusieurs raisons. Tout d'abord l'engouement qui se crée sur la blogosphère autour de Jane Austen et cette fameuse littérature de l'époque victorienne, m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur cette littérature. Je suis novice et amatrice, c'est pourquoi une petite séance de rattrapage est bienvenue. Ensuite, j'avoue éprouver d'énormes complexes quand, face à mes collègues, j'entends parler de littérature classique, d'auteurs que je ne connais pas encore. Bref j'ai de grosses lacunes auxquelles je voulais remédier au plus vite. C'est chose faite, en tout cas en ce qui concerne la littérature anglaise! Mais je compte peut être poursuivre mon initiation avec la littérature russe, asiatique... Grâce à Histoire de la littérature anglaise, je suis calée et je peux situer sans complexes les grandes oeuvres tant appréciées de Jane Austen, les soeurs Brontë, Charles Dickens, Virginia Woolf, Sylvia Plath, James Barrie et bien d'autres encore.

Le livre aborde toutes les périodes, en nous donnant des détails historiques, des encadrés plus précis sur la naissance d'une littérature féministe, la naissance de la fantasy etc... Frédéric Regard nous offre un panorama complet tout en nous proposant une écriture facile d'accès. Je ne pense pas que ce livre ne s'adresse qu'à des universitaires, car sa lecture est abordable même pour quelqu'un qui ne s'y connaît pas trop. Je ne suis donc pas déçue et je repars joyeuse d'une lecture qui m'a instruite et qui me permettra de ne plus avoir de complexes lors de conversations dites érudites!! En prime, je suis tellement enthousiaste que je vous offre un petit topo à partir de mes notes! et vous aussi vous serez calés sur la question, si cela n'est pas déjà fait! Seul bémol, on découvre tellement d'oeuvres et de titres qui nous donnent l'eau à la bouche qu'on est forcé de rallonger sa LAL... Et oui on peut pas tout avoir!!!


TOPO EXPRESS des oeuvres essentielles.
( euh vous n'êtes pas obligés de le lire, parce que c'est très long! c'est juste pour les passionnés! )

La langue anglaise est issue d'une langue germanique importée aux Ve et VIe siècles par des envahisseurs. Les débuts d'une nation dite anglaise furent difficiles mais à partir du VIIIe siècles, Caedmon est le premier poète chrétien à écrire en langue anglaise et compose Beowulf. La légende arthurienne, Arthur et les chevaliers de la Table Ronde assure une place fondatrice dans l'histoire de la littérature anglaise avec l'apparition de l'amour courtois et du roman de chevalerie.
Sous le règne d'Elizabeth Ire (époque dite élizabéthaine) c'est le théâtre qui prime. Mais quelques oeuvres sont à retenir parmi Thomas More (1477-1535) Utopia. Pour les dramaturges il faut citer Christopher Marlowe (1564-1593) à qui l'on doit The Tragical History of Doctor Faustus, première version théâtrale du mythe médiéval de Faust qui vend son âme au diable. William Shakespeare (1564-1616) reste le plus remarqué et atteint son apogée avec les chefs-d'oeuvre que sont Hamlet (tragédie de la vengeance), Othello (tragédie de la jalousie), King Lear (tragédie de l'aveuglement paternel) et Macbeth (tragédie de l'action politique). On lui doit aussi le fameux Romeo and Juliet, une pièce romantique et poétique. L'époque élizabéthaine est donc une période riche de son théâtre et crée le titre officiel de Poet Laureate de la cour. Cette époque voit aussi naître Les philosophes de la raison: Francis Bacon (1561-1626), Thomas Hobbes (1588-1679) et John Locke (1632-1704). Faits importants: création de la Royal Society par Charles II (chargée d'encourager les savoirs), Isaac Newton est le plus grand savant d'Europe.


Le XVIIIe siècle et la période "romantique". Le XVIIIe siècle est marqué par les grandes expéditions de James Cook qui font de lui un héros national, la fondation du British Museum en 1753. Les écrivains politiques: Jonathan Swift (1667-1745) Gulliver's Travels: "Cette parodie des récits de voyage, longtemps cantonnée au domaine de la littérature enfantine en raison de ses deux premières parties marquées par le merveilleux, se veut aussi un règlement de comptes avec les savants, économistes et historiens de l'époque". L'avènement du roman est confirmé avec Daniel Defoe (1660-1731) Robinson Crusoe.

La littérature romantique se caractérise par "un refus de la société urbaine industrielle, un amour mystique de la Nature, une insistance sur les sentiments et les pensées individuelles, une fascination pour l'interdit et pour la démesure...La porte est ouverte au rêve, au surnaturel, à l'inconscient." Trois grands peintres du romantisme anglais, Henry Fuseli (style dit "gothique"), John Constable et William Turner. Les poètes romantiques: Robert Burns (1759-1796) Tam o'Shanter (récit d'horreur où apparaît la fameuse sorcière Cutty Sark); William Blake (1757-1827); Samuel Taylor Coleridge (1772-1834) Christabel (poème envoûtant et sulfureux où il explore dans un cadre médiéval la thématique de la femme fatale); Lord Byron (1788-1824).

Les romanciers de l'époque romantique: Walter Scott (1771-1832), The Bride of Lamermoor, Ivanhoe, considéré comme le grand inventeur du roman historique anglais. Jane Austen (1775-1817) la romancière dont l'auteur nous dit que c'est la préférée des Anglais, figure emblématique de la domestic novel , Mary Shelley (1797-1851) marque l'acte de naissance de la science-fiction avec Frankenstein. Apparition du roman "gothique" et de la littérature de terreur ou récit vampirique qui se développera au cours du XIXe siècle. (Dracula de Bram Stoker; Sheridan Le Fanu Carmilla, Robert Louis Stevenson The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde )


L'époque victorienne ou l'âge d'or du roman: le roman réaliste, la tradition du domestic novel de Jane Austen, les oeuvres de Charles Dickens (1812-1870), la naissance du roman policier ou detective novel : Wilkie Collins (1824-1889) The Woman in White; les romans à sensation de Mary Elizabeth Braddon (1837-1915) Lady Audley's Secret; Arthur Conan Doyle (1858-1930) The Lost World, Sherlock Holmes. Les soeurs Brontë sont considérées comme les grandes romancières de l'âme féminine de cette époque: Anne Brontë (1820-1849) Agnes Grey et The Tenant of Wildfell Hall; Charlotte Brontë (1816-1855) Jane Eyre; Emily Brontë (1818-1848) Wuthering Heights. Autres grands écrivains: Oscar Wilde (1854-1900) The Picture of Dorian Gray; Robert Louis Stevenson (1850-1894) pour le roman d'aventures; Rudyard Kipling (1865-1936) The Jungle Books. La littérature pour enfants est à son apogée avec les oeuvres de Béatrix Potter The Tale of Peter Rabbit et James Barrie (Peter Pan), et Lewis Carroll pour Alice's Adventures in Wonderland.


Le XXe siècle: naissance de la fantasy avec John Ronald Tolkien (The Lord of the Rings). Les grands romanciers et leurs oeuvres: Herbert George Wells The Island of Dr Moreau; Joseph Conrad; David Herbert Lawrence Lady Chatterley's Love, Women in Love; Virginia Woolf, Mrs Dalloway.

Le roman des années 1930, une profusion de genres: Karen Blixen Out of Africa; Aldous Huxley Brave New World; Agatha Christie.

A retenir du XXe siècle: le théâtre de l'absurde de Samuel Beckett, la littérature décalée de Roald Dahl; la poésie féministe contemporaine de Sylvia Plath ; les romancières de l'amour impossible que sont Elizabeth Taylor, Barbara Pym et Anita Brookner; le Memento Mori de Muriel Spark; les satires de David Lodge; le prix Nobel 2007 Doris Lessing, le dernier Ian McEwan On Chesil Beach; Trainspotting d' Irvine Welsh; Jonathan Coe; les Versets Sataniques de Salman Rushdie.

Commentaires

  1. Comme je suis une fan de littérature anglaise, ce livre est un vrai traquenard pour ma LAL Heureusement j'en ai lu plein, ouf !

    RépondreSupprimer
  2. Waouh, quel courage ! Je l'ai acheté aussi et me suis plongée dedans avec grand plaisir. Mais pas de manière cursive : je picore des idées ici et là (ça ne vas pas faire du bien à ma LAL) et je mesure avec désespoir l'étendue de mon ignorance !

    RépondreSupprimer
  3. Keisha: tu as de la chance car je ne suis qu'au tout début avec Jane Austen et Oscar Wilde, j'en ai une tonne à lire !!!

    Merci Ys, j'ai mis deux heures pour le rédiger! oui il faut picorer des idées par ci par là! j'ai réussi à tout lire mais certains passages comme pour le théâtre, j'ai lu en diagonale! justement ne sois pas désespérée car c'est avec ce genre de livre que l'on peut avoir accès au savoir livresque!!!

    RépondreSupprimer
  4. ah merci pour le topo, cela donne une belle liste de lecture :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah ce genre de petit ouvrage me rappelle aussi mes études universitaires. Ils ont d'ailleurs une bien plus belle présentation qu'à mon époque :-D . Je n'ai pas lu celui-là (je n'ai pas fait d'études littéraires à proprement parler) mais il a l'air intéressant et c'est vrai que c'est un vrai piège pour les PAL !

    RépondreSupprimer
  6. Je lirai bien Beowulf mais je crois qu'il y a plusieurs publications déjà. Je vais demander à mon libraire.

    Très bel article !

    RépondreSupprimer
  7. En effet c'est un peu long pour la 2ème partie et du coup je la lirais plus tard quand j'aurais un peu de temps car cet article est très intéressant et instructif et en plus on économise la lecture du livre lui-même;-)
    Merci de te préoccuper de notre culture!

    RépondreSupprimer
  8. Tu es courageuse de lire des essais! Pendant mes études littéraires j'en ai avalé quelques uns mais depuis que j'ai terminé mon cursus universitaire je les fuis! Cependant, tu es parvenue à m'intéresser et j'ai presque tout lu ;-)
    Je le note au cas où un jour je croiserai le chemin de cette "Histoire de la littérature anglaise".
    Merci pour ce partage d'une lecture atypique et peu évidente à mettre en valeur :-)

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce billet d'une grande richesse ! Pour le hérisson, je sèche... Et pour Wilde, je te souhaite de te régaler autant que j'ai pu le faire quand j'ai lu Le Portrait de Dorian Gray :)

    RépondreSupprimer
  10. Quel billet fouillé ! C'est le genre de livre qui me décourage assez facilement, je dois avouer... mais en lire de temps en temps des passages ne serait pas pourtant pour me déplaire !

    RépondreSupprimer
  11. Katell et Alwenn: oui c'est le genre de livres que j'ai beaucoup fui également après cinq années d'études! mais j'ai bien aimé me plonger dedans car cela nous parle de littérature et non de methodes et autres théories de sciences humaines

    RépondreSupprimer
  12. Comment résister, c'est tout à fairt le genre de livres qui me tentent, histoire de remettre un peu d'ordre dans mes connaissances des plus fouillis... je connais presque tous els noms mais de là à les situer précisément :-)))) ouh la !!!!

    RépondreSupprimer
  13. 1 - Ta bannière est vraiment magnifique! J'adore!

    2- Un énorme merci pour le topo... ça me situe un peu! C'est le genre de livre que je lirais par petits bouts, je crois mais qui pourrait bien me plaire!

    RépondreSupprimer
  14. Je mets juste une petite graine pour te remercier... en décortiquant ton blog, j'ai découvert l'icone Blog tuto qui m'a permis d'ajouter pas mal de choses pour m'amuser sur mon blog... et toute seule comme une grande.... Ca mérite bien une petite graine. Et bravo pour ta bande du haut, elle est superbe !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr