22 mai 2016

Chien pourri à la ferme

Colas Gutman
Illustré par Marc Boutavant

L'Ecole des Loisirs
Collection Mouche
Avril 2016
78 pages
8 euros

Roman cadet dès 7 ans
Thèmes : Animaux, Campagne, Humour

Quatrième de couverture : Chien Pourri a toujours rêvé d'aller à la campagne pour se rouler dans la gadoue, compter les dents des poules et s'amuser avec la vache qui rit. Mais le hasard l'a conduit dans une ferme dirigée par un affreux géant vert qui met les animaux en boîte. Chien Pourri et son fidèle ami Chaplapla reverront-ils un jour leur chère poubelle ? 

Colas Gutman signe ici une excellente aventure "au vert" qui m'a fait beaucoup rire et dont j'ai pris plaisir à comprendre tous les clins d'oeil et les jeux de mots avec le géant vert et tout ce qui a attrait à l'univers de la campagne et de la ferme. Chien pourri se pose tout un tas de questions, notamment sur les poules qui ont des dents ou pas, s'il va rencontrer la vache qui rit et si bien sûr, elle porte des boucles d'oreilles! Une aventure rocambolesque au fin fond des herbes et de la paille, enrichie d'humour et de tendresse. Des illustrations réjouissantes, drôles et croquées avec finesse. On aime toujours autant nos personnages animaux, de véritables héros des temps modernes, attachants et comiques au possible. A noter que j'ai franchement adoré le texte de Colas Gutman bourré de rférenes populaires et de clins d'oeil à notre société de consommation, je l'ai trouvé pertinent, futé et amusant. Un chouette titre pour la série qui n'en démord pas de nous faire craquer!

21 mai 2016

Le jour d'Igor

Agnès Debacker
Illustré par Vincent Pianina

L'Ecole des Loisirs
Collection Mouche
Février 2016
110 pages
9,50 euros

Roman cadet dès 6 ans
Thèmes : Loup, Amitié, Préjugé

Quatrième de couverture : Tout le monde connaît la réputation du Grand Méchant Loup, Igor, un animal terrifiant, la langue pendante, les yeux luisants, qui vit dans la forêt. Mais tout le monde connaît aussi la curiosité des enfants. Et lorsque, le dimanche, Judith se rend chez Grand-Maman, elle ne peut pas résister : il faut qu'elle s'aventure dans les bois. Sauf que ce Grand Méchant Loup n'est pas exactement comme on pourrait le croire. Il préfère qu'on le laisse seul, et il a l'air effrayé. Mais est-ce qu'il l'est vraiment ou est-ce qu'il fait semblant ? Comment le savoir ?

Alors j'avoue qu'au début j'étais sceptique : encore une énième réécriture de conte du Chaperon rouge avec cette fois-ci le parti pris des illustrations en monochromie (bleu). Puis progressivement je me suis beaucoup amusée à lire cette histoire et à l'apprécier pour son originalité et son humour. La relation qu'entretient le loup Igor avec le petit chaperon bleu est drôle et se joue de tous les préjugés qui ont la vie dure. Car le loup, ici, est gentil, il apprécie les tisanes et peut parfois servir de nounou aux oisillons! Incroyable non!!?? Le Grand Méchant Loup n'est pas comme on pourrait l'imaginer! Au contraire il préfère rester seul...cependant, la curiosité de la jeune fille l'emportant, il se laisse séduire par une tendre et étrange amitié. La jeune fille est très curieuse et s'interroge souvent sur la personnalité de ce loup de compagnie. Mais lorsque sa grand-mère disparaît, tout le monde accuse Igor et il se retrouve pourchassé. Au final, un roman attendrissant et drôle qui détourne le conte traditionnel du Petit chaperon rouge de manière aussi originale qu'amusante!

Le Secret du prince disparu

Aurélie Cubizolles

Oskar éditeur
Illustration de couverture Matthieu Roussel
Avril 2016
162 pages
12,95 euros

Roman Junior dès 10 ans
Thèmes : Fantasy, Fantastique, Botanique

Quatrième de couverture : Parce qu'il a toujours la tête dans les nuages, Simon de Beauvais 12 ans, est envoyé par son père, un riche seigneur orgueilleux au château du Roi. Le garçon sera l'apprenti de son oncle, Trublius Lampfrois, le plus célèbre botaniste du royaume. Un monde étrange et fascinant, où se côtoient fleurs luminescentes, abeilles effrontées et plantes carnivores s'ouvre alors à lui. Mais une nuit, il aperçoit de la lumière à l'étage interdit de la grande serre. Que cache Trublius Lampfrois ? Et si cela avait un lien avec la légende du prince disparu ? Accompagné de la pétillante Tallis, le garçon n'est pas au bout de ses surprises...

Dans un univers médiéval, de chevaliers et de grands seigneurs, grandit Simon, 12 ans, un jeune garçon rêveur qui n'a pas du tout l'envie ni l'esprit "combat". Etre chevalier, ce n'est pas pour lui. Dépité, son père ne sait plus quoi faire de lui et l'envoie chez son oncle qui n'est autre que le plus célèbre botaniste du royaume...et du roi! Direction le château et ses secrets d'alcôve mais surtout ses jardins magnifiques, ses plantes carnivores, ses cours de botanique. L'apprentissage de Simon est fait de magie et d'enquête...car la nuit, il aperçoit une étrange lueur à l'étage interdit de la grande serre. Mystère ? Suspense ? La légende du prince disparu et de son terrible secret rôde...dans une ambiance fantasy à la Harry Potter... On adore la couverture qui est géniale et superbe. J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Aurélie Cubizolles, vive et rythmée...j'ai plongé dans ce récit plein d'imagination et de charme. J'ai adoré les pages de fin d'ouvrage qui recense les différentes plantes rencontrées.

Bogueugueu, les copains, l'école et moi

Béatrice Fontanel
Illustré par Marc Boutavant 

Gallimard Jeunesse
Mai 2016
168 pages
13,50 euros

Lecture Jeunesse dès 7 ans
Thèmes : Amitié, Ecole, Camaraderie, Différence

Si comme moi vous êtes fan de Bogueugueu, si comme moi vous amourez les illustrations de Marc Boutavant, si comme moi vous raffolez des recueils d'histoires, alors vous allez craquer sur la publication de Gallimard Jeunesse et l'excellente idée de réunir toutes les histoires, 4 en tout, de ce personnage si craquant, si attendrissant, si affectueux qu'on a envie de le protéger et de le chouchouter. A l'école primaire, Ferdinand s'est lié d'amitié avec Basile Tambour, un garçon timide surnommé "Bogueugueu"...parce que Basile bégaye. Ensemble, ils vivent et partagent leurs aventures d'écoliers : les chamailleries, les boudineries, les fous rires, les copains, la récré, les cours, la cantine, l'entrée en sixième, les voyages de classe. Dans cet ouvrage, on retrouvera ainsi les 4 titres des aventures de Bogueugueu : Mon copain Bogueugueu, Boguegueu est amoureux, Bogueugueu va à Londres et Bogueugueu entre en sixième. La présentation du recueil est superbe et réjouissante : brochée avec une couverture à rabat, entièrement illustrée des deux côtés. Toutes les illustrations de Marc Boutavant ont été reproduites. La série fait partie de mes séries coup de coeur pour tout ce qui est entrée à l'école et préoccupations des enfants face à l'univers scolaire. C'est une brillante idée et c'est pur plaisir de redécouvrir les illustrations aux couleurs acidulées et joyeuses de Marc Boutavant!!




Mon avis sur Bogueugueu entre en sixième : "J'ai adoré ce Folio cadet qui respire la fraîcheur et la bonne humeur. Le texte sensible, entre fantaisie et humour présente avec justesse les appréhensions de chaque enfant face à sa rentrée scolaire. Anxiété, excitation, découverte, timidité, nouveaux visages, la rentrée est un thème traité ici de manière excellente : cantine, cours de gym, récré... Tous les moments forts et importants de ce premier jour sont dépeints dans une histoire réjouissante, sympathique et qui met en valeur l'amitié, la solidarité sur fond de tolérance. Un roman qui dédramatise et rend sympathique ce premier jour d'école. A lire avant chaque rentrée des classes !!! Le plus : les illustrations de Marc Boutavant se prêtent admirablement au texte : divertissantes, aux couleurs primaires et accrocheuses, des visages expressifs et pétillants, des dessins au talent fou !"

Alex au pays des livres ou l'étrange aventure du garçon qui n'aimait pas les livres

Texte de Christine Beigel
Dessins de Marine Blandin

Oskar éditeur
Collection Ottokar
Avril 2016
59 pages
8,95 euros

Roman cadet dès 7 ans
Thèmes : Bibliothèque, Aventure, Lecture

Alex est allergique aux livres. L'idée même de se rendre à la bibliothèque avec sa classe lui donne la bleuïte. Mais il y a Mina l'oiseau-chat-sirène, et la maîtresse aux envolées anglaises : go! go! Au pays des livres, ce jour-là, rien ne se passera comme prévu. "Eh! toi, le costaud du cerveau! Suis les flèches si tu l'oses..."

Alex déteste les livres et n'aime pas lire!! Aujourd'hui c'est sortie en bibliothèque!! Tout le monde est content sauf Alex...mais il n'a pas le choix. Mina y va, il ira! Dans les rayons silencieux, Alex entend une drôle de voix...elle le provoque et le traite de "costaud du cerveau"... Et depuis quand les livres parlent ? Alex au pays des livres ou l'étrange aventure du garçon qui n'aimait pas les livres est un récit court, pétillant d'ingéniosité. Alex est récalcitrant aux livres mais il va vite comprendre que la lecture est source d'aventure et d'action! Un récit certes classique dans son contenu mais avec de bonnes idées et bourré d'imagination : un livre c'est comme un vêtement, ça s'essaye. A chaque livre son lecteur... et surtout Alex comprendra que lire c'est rentrer dans une histoire, la vivre et la ressentir... Alex au pays des livres m'intriguait parce que je voulais voir comment l'auteur parlait du sujet et invitait les lecteurs à aimer lire...au final je n'ai pas été déçue par la manière d'aborder le sujet qui sera entraînante et sympathique pour les jeunes lecteurs.

Les improbables aventures de Mabel Jones

Will Mabbitt
Illustré par Ross Collins

Nathan
Traduit de l'anglais par Valérie Le Plouhinec
Avril 2016
304 pages
12,95 euros

Roman Junior dès 9 ans
Thèmes : Fantastique, Humour, Pirates

Quatrième de couverture : Parce qu'elle a osé manger sa crotte de nez, la jeune Mabel Jones est kidnappée en pleine nuit et transportée à bord de L'Asticot Férosse, un bateau-pirate pas comme les autres. Elle embarque pour une improbable chasse au trésor… 

J'ai adoré cette nouvelle série dont les illustrations réjouissantes et burlesques rappellent le style de Chris Riddell. Tout commence par une nuit où un silence suspect règne dans la chambre de Mabel Jones. Une créature effroyable aux longs doigts se glisse et s'apprête à la kidnapper. Pourquoi ? Mabel Jones a commis l'acte. L' ACTE!!! Le suprême, l'ultime, le dégoûtant, le blasphématoire...elle a mangé sa crotte de nez! Alors pour la peine, elle se fait enlever par des animaux pirates à bord de l'Asticot Férosse. Le capitaine a du mal à s'en remettre, il ne croyait pas possible qu'un enfant, qui plus est, une FILLE puisse manger sa crotte de nez... Condamnée au supplice de la mort ultime, Mabel remarque qu'il y a un truc qui cloche... oui parce que Férosse ça ne s'écrit pas comme ça. Les pirates se regardent ahuris!! La gamine sait lire ! Voilà qui pourrait bien être utile... pour pas exemple retrouver un trésor. Mabel Jones va donc suivre cette petite troupe au demeurant fort sympathique et rencontrer dans l'ordre : un loup rusé, un crocodile chirurgien, un cochon poète, une taupe vigie... Toujours en pyjama... la voilà qui embarque pour une chasse au trésor endiablée. Une lecture déjantée ponctuée d'un humour so british, de différentes polices d'écriture, d'illustrations enjouées qui rythment un roman bourré d'action, de suspense, de fantastique, de folie, d'énergie, d'humour, de créatures... Alors, mes gaillards!!! Prêts??? Sabre au poing, partez pour l'aventure...mais s'il vous plaît, si vous voulez éviter les ennuis, ne mangez pas vos crottes de nez, non vraiment, ça ne se fait pas!! ;-)

L'ogre et sa princesse aux petits oignons

Sabrina Inghilterra

Didier Jeunesse
Illustration de couverture Sophie Chaussade
Mai 2016
200 pages
12 euros

Roman Junior dès 10 ans
Thèmes : Cuisine, Amour, Magie

Quatrième de couverture : Félicitations, M. L'ogre! Vous avez été tiré au sort pour vous présenter au grand concours annuel de gastronomie ogresque. L'épreuve se tiendra le 23 janvier prochain à la Tour Nedos des Carpates. Nous comptons sur votre présence. Le grand gagnant se verra remettre la coquette somme de 20 000 galons d'or.

Un concours de cuisine télévisé, entre Master Chef et Ma sorcière bien-aimée, un ogre parisien sans-le-sou, déprimé qui a besoin d'un peu de magie dans sa vie, une fée déguisée en princesse pour servir d'appât ou plutôt ici de plat raffiné...une histoire d'amour délicieuse, aux illustrations gourmandes et à la tonalité fortement humoristique...c'est le petit texte mijoté à la fois malicieux et drôle de Sabrina Inghilterra. Son premier roman ne manque pas de mélanger avec brio, conte moderne et références traditionnelles du conte merveilleux avec ce qu'il faut de magie, de suspense, de loufoquerie et de personnages fantastiques! Parce que l'ogre qui cuisine des filets de princesse, ça paraît plausible, malgré le caractère gourmand de la chose... mais la fée qui a le béguin et qui se déguise en princesse, ça c'est moins courant. L'auteur propose une aventure pleine de saveurs (et d'odeurs!!) concoctée avec soin en distillant des répliques hilarantes, des situations décalées et des personnages hauts en couleurs. Un petit délice de roman junior qui pour le coup m'a paru bien original et divertissant...

Le livre envolé de Piotr-Olivius Pilgrim

Séverine Vidal

Didier Jeunesse
Collection Il était une (mini) fois
Mai 2016
32 pages
3 euros

Lecture Jeunesse dès 9 ans
Thèmes : Ecriture, Inspiration, Création

Quatrième de couverture : Piotr-Olivius Pilgrim prit le livre, souffla sur la couverture usée puis alla se réfugier dans la grange pour lire en silence. Il le dévora avec une étrange impression de déjà-vu? Certaines phrases lui paraissaient familières, comme s'il les avait déjà parcourues...

Ce titre de la collection Il était une (mini) fois m'intéressait pour son thème : celui du processus de l'écriture. Comment naît un texte ? comment naît l'inspiration, l'envie d'écrire un récit de fiction ? Le jeune Piotr trouve au milieu d'une forêt un livre étrange. C'est comme s'il avait déjà lu et pour cause, le livre est composé d'extraits d'oeuvres littéraires des plus grands auteurs de son temps. Cependant la date de parution n'est pas cohérente. Piotr s'interroge, tour à tour s'indigne, se révolte puis finit par deviner ce qu'est le vrai sens de la création d'un texte. Dès lors si c'étaient tout ces auteurs qui avaient tous puisé leur inspiration dans ce même livre ? Le texte de Séverine Vidal est subtil...tellement que j'ai parfois eu du mal à m'immerger totalement dans le conte fantastique qui prend des allures de réflexion philosophique voire peut-être d'analyse littéraire...puis j'ai apprécié la fin qui éclaire tout le reste du récit, comme une mise en abîme sur la littérature et apporte sa touche d'originalité et de magie. Etonnant et intéressant...