Dernières chroniques

jeudi 2 juillet 2015

World Fashion - Crée ta collection avec les tissus du monde

Alda Bournel
Illustré par Sophie Griotto

De La Martinière Jeunesse
Paru en Juin 2015
128 pages
13,90 euros

Activités /Loisirs dès 7 ans
Thèmes : Mode, Stylisme, Tendance

Quatrième de couverture : Tu aimes la mode ? Tu cherches ton style ou tu as, au contraire, un style bien affirmé ? Tu as soif de voyages et de belles découvertes ? Ce livre est fait pour toi ! Tu y découvriras des tissus du monde entier et apprendras tout de leur histoire et leur fabrication. Transforme les tissus en tenues branchées grâce à des pochoirs, puis habille des silhouettes des quatre continents. Le bonus ? Des stickers pour personnaliser tes créations ! 43 stickers pailletés, 10 planches de pochoirs. Un livre indispensable pour t'amuser en exprimant ton côté artiste ! 



La mode du monde entier réunie en un cahier original et moderne pour créer ta propre collection, c'est World Fashion. Découvrir les tissus du monde entier, la tendance de chaque pays, des étoffes traditionnelles à la mode actuelle, découvrir les styles et trouver le sien en faisant des essais, des habillages, des montages sur plus de 35 mannequins...c'est l'idée de ce cahier d'activités à spirales. Alda Bournel présente tous les tissus du monde entier avec des notes informatives sur les motifs batiks, wax, haiwaïens, japonais, ethniques, liberty, toile de Jouy, jean, denim...tous les tissus sont recrées à la perfection, de manière très graphique par les dessins réalistes de Sophie Griotto. On a l'impression d'entrer dans une agence de stylisme tellement les illustrations sont proches des esquisses ou des projets d'un designer textile. C'est chouette et très joli.


Le concept de cet album est intelligent. Il ne s'agit pas seulement d'habiller les mannequins avec les 10 planches de pochoirs, les 43 stickers pailletés et les 60 pages de tissus à découper...c'est aussi un documentaire détaillé qui fait voyager aux quatre coins du monde. Par le voyage, par la découverte, on aborde d'une autre manière, l'histoire de la mode, ses origines et la fabrication des tissus. Les tissus sont classés par genre, ou par "univers" : on a les "ethniques" (aztèques, aborigènes, batik, wax, japonais) ; les "classiques" (le pois, l'écossais, le vichy, les rayures, le Liberty) ; les "précieux" (la toile de Jouy, la dentelle, les broderies, les saris, les brocarts), les "inclassables" (le patchwork, le psychédélique, le haiwaïen, le géométrique)...autant de variété expliquée fait plaisir à lire. A la fin on a même un petit quiz tissus avant d'attaquer les activités pochoirs et habillage. Il y a aussi beaucoup de "fun" dans les activités proposées : customise un T-shirt, crée ton tissu, fabrique tes pochoirs. J'aime beaucoup le soin apporté à la présentation, ça change, c'est agréable à regarder, intéressant à apprendre, sympa à faire et très complet. Belle idée!


CISORAMA

Sophie Ledesma

De La Martinière Jeunesse
Paru en Mai 2015
64 pages + 2 paires de ciseaux
13,90 euros

Activités /Loisirs dès 5 ans
Thèmes : Découpage, Dessins, Création



Après COLORAMA que j'avais bien aimé pour son côté "artistique", son graphisme sobre et attractif, voici CISORAMA, un cahier d'activités autour du découpage, collage. Pour cela il y a 2 paires de ciseaux : 1 paire de ciseaux cranteurs pour effet vague, 1 paire de ciseaux cranteurs pour effet dentelle, des modèles à reproduire ou pas, et à la fin 16 pages remplies de fonds, de motifs à découper pour créer et décorer les dessins proposés dans le cahier.

Il faudra en plus, un tube de colle et 1 paire de ciseaux droits. L'objectif de CISORAMA est de laisser libre cours à la créativité, en suivant les consignes ou pas, en coloriant, en inventant des motifs. Il s'agit de s'amuser, de découper, de coller, de décorer, de réinventer (des animaux, des paysages, des motifs, des scènes), de compléter les personnages, les décors avec des collages. Je rajouterais même une idée personnelle, qui serait de récupérer des "chutes" de papiers cadeaux, de tissus, des rubans, des papiers journaux, de prospectus...Bref tout ce qui pourrait être collé pour "habiller" des animaux, des arbres, des décors.



J'ai un seul petit regret concernant la mise en forme du cahier : les 16 pages de fonds sont recto, verso, si bien que si l'enfant choisi un fond pour découper des fleurs ou un motif "girafe", cela signifie qu'il "sacrifie" l'autre côté qu'il ne pourra plus utiliser. C'est mon seul bémol. Il aurait fallu autant de fonds à découper qu'il y a de modèles à habiller. Du coup, il faudra faire des photocopies couleurs si on veut vraiment tout faire.

J'aime toujours autant le graphisme simple et réjouissant de Sophie Ledesma. Je le trouve très adapté aux jeunes enfants pour l'accent mis sur les couleurs, les formes, le côté multicolore. Un cahier récréatif et interactif pour s'amuser, jouer avec les couleurs, découper, coller et rêver tout un monde en couleurs.

Les ateliers du calme #2 : Colo géant cirque en folie - A déplier, colorier et afficher !

Nicole Colas des Francs

Deux Coqs d'Or
Collection Les ateliers du calme
Paru en Juin 2015
1 coloriage dépliant
5,90 euros

Coloriages dès 5 ans
Thèmes : Cirque, Animaux, Clowns

Un très grand coloriage fourmillant de détails, à réaliser seul ou à plusieurs, qui demande aux enfants de la patience et de l'application, développe l'imaginaire et le goût de la couleur et offre à la fin le plaisir partagé d'un tableau très réussi!



Avec son énorme format 1,26m de longueur par 90 cm de largeur, j'étais au début sceptique sur l'attrait de cette gamme "colo géant" des Ateliers du calme. Je me disais que cela n'allait pas être du tout pratique pour le coloriage mais en fait il ne faut pas se mettre des obstacles et laisser libre cours à la spontanéité, aux loisirs! Lorsque j'ai découvert le dessin, une fois déplier...Whaouh ! j'ai compris à quel point on voulait faire plaisir aux enfants en laissant libre cours à leur imagination. Le thème du cirque est génial car on y retrouve tout ce qui plaît aux enfants et ce thème s'adapte aussi bien aux filles qu'aux garçons pour sa mixité : animaux, éléphants, singes, chapiteaux, ballons, jongleurs, clowns...tout y est. C'est une véritable fresque à colorier, à réinventer en lui donnant vie par les couleurs. Pour les enfants, plusieurs choix : seul, on peut commencer où on veut, à plusieurs, chacun commence par un angle et ils se rejoignent pour l'image "phare" du milieu, version mandala! Au final c'est parti pour des heures de coloriages et d'amusement grâce à des dessins joyeux, ronds et copieux sur lesquels l'enfant peut s'allonger, en coloriant les angles. Il faudra de la concentration, de la patience, respecter les règles (ne pas déborder) mais surtout s'amuser et créer tout en liberté! Une chouette idée que ce format géant!

Le "mandala" cirque

En route pour la campagne !

Illustrations de Katerina Soudkova

Editions Tourbillon
Collection En route
Paru en Avril 2015
15 pages
9,99 euros

Livre-jeux dès 4 ans
Thèmes : Nature, Campagne, Découverte

Quatrième de couverture : Vive les vacances à la campagne! Mais le voyage paraît très long aux enfants...En route pour la campagne ! propose des jeux sans stylos, sans ciseaux, sans aucun matériel. Des devinettes, des jeux pour regarder autour de soi, une belle histoire à lire ou à se faire raconter, des questions et leurs réponses cachées sous des volets. Un livre pratique à emporter partout.

Une petite histoire!
Avec son format pratique, son graphisme joyeux et pétillant, cette valisette/album a pour but d'accompagner les enfants partout en voyage. J'ai beaucoup aimé le concept qui est d'associer et de réunir en un seul volume des jeux, des devinettes, des rabats à soulever, une histoire à lire. Un tout en un pour découvrir, ici, la campagne et tout ce qui va avec. Au programme donc, des rabats et des questions autour des couleurs, des animaux de la ferme, des transports utilisés, des jeux variés et ludiques, plutôt bien trouvés (nommer les véhicules que l'on voit, jeux de labyrinthe, des différences, des intrus), un petit conte classique, "Le Vilain petit canard" de Hans Christian Andersen. Ce livre multi-activités devrait plaire à tous les petits curieux tellement il y a de volets à soulever, des choses à découvrir et des réponses à donner, faisant parfois creuser les méninges. Pour prolonger les jeux, pendant le voyage, le livre propose d'observer l'extérieur : de compter les vélos, de repérer et nommer des véhicules. Une bonne idée, joliment illustrée avec des dessins tout en rondeurs et en couleurs, dans un esprit enfantin. Sympa!

De nombreux rabats à soulever mais avant découvres ce qui s'y cache!
Des jeux, ici il faut trouver les intrus!

mercredi 1 juillet 2015

Les étoiles en moi - Collection new way

Andrea Seigel
Brent Bradshaw

Hugo&Cie
Collection New way
Traduit de l'anglais par Eric Betsch
Paru en Juin 2015
355 pages
16 euros

Roman ados dès 15 ans
Thèmes : New adult, Romance, Musique

Quatrième de couverture : Dans le manoir hollywoodien de Spotlight, la nouvelle téléréalité de concours de chant, Ford rencontre Magnolia... Tous les deux voient dans cette aventure la possibilité de repartir de zéro. Jusqu'à ce qu'ils tombent amoureux. Mais leur amour peut-il vraiment être sincère, face à des caméras qui espionnent chacun de leurs mouvements? Et que faire de leur passé, qui les rattrape plus vite qu'ils ne l'auraient voulu?

Quand le roman adolescent rencontre le new adult, c'est ce que nous propose la nouvelle collection New Way d'Hugo&Cie avec deux premiers titres Les étoiles en moi et Le vide de nos coeurs (bientôt une chronique!). Forcément, cela m'a attiré car les romans ados ça me connaît et je suis tombée sous peu, comment dire, amoureuse du "new adult" qui me fait vibrer. Dans Les étoiles en moi, les lecteurs croiseront le chemin de Ford et Magnolia, deux candidats à Spotlight, une émission de téléréalité et concours de chant, faisant rappeler notre Star Academy. Si on assiste à l'euphorie de la préparation, de la mise en place du show et des primes time...les auteurs ont voulu cibler notre attention sur deux personnages principaux et les problèmes qu'ils affrontent, chacun de manière différente. 

Magnolia s'est présentée à Spotlight pour faire plaisir à sa mère, dont le rêve n'est qu'attirer l'attention sur elle. Rêvant de gloire et de célébrité, c'est un personnage un peu creux, que j'ai détesté pour son égoïsme, vivant sa vie par procuration en incitant sa fille à faire des choses qui ne sont pas ses souhaits. Magnolia est une adolescente douce, gentille, intelligente et peinée. Elle a perdu son père d'un cancer et voit en Spotlight un moyen de jouer le rôle d'une fille pimpante, "pleine d'énergie", extravertie. Pour Ford, les choses sont tout aussi compliquées. Emancipé d'une famille d'alcooliques drogués, toqués, il voit en Spotlight un véritable enjeu, un défi pouvant faire basculer sa vie : s'exposer au public pour savoir si il a du talent, s'il vaut quelque chose derrière toutes ses galères. Dès la première rencontre avec Magnolia, Ford est bouleversé, attiré et éprouve des sentiments forts. Avec la spontanéité qui le caractérise, il embrasse Magnolia...donnant l'occasion aux producteurs de faire de l'audience. Mais derrière les caméras, les rouages de l'émission, la pression des éliminations, il y a de l'authenticité, des jeunes qui se cherchent, qui s'aiment et grandissent. Ils prennent conscience de leur valeur, affrontent leur famille, le poids des problèmes et se battent pour leur avenir.

Malgré quelques bémols (j'ai trouvé le style des auteurs très scénarisé derrière une écriture pourtant efficace et adorable grâce à l'alternance des points de vues), malgré le fait que l'on reste en surface (j'aurais aimé voir plus de liens entre les candidats, plus de cours, plus d'immersion dans Spotlight), j'ai aimé le côté frais et pimpant de cette romance moderne et actuelle, de cette échappée, parfois mélancolique, par la musique, pouvant panser les blessures de l'âme ou comme moyen d'expression. On s'attache à Magnolia, à Ford, ils nous inspirent sympathie, compassion et compréhension. Chacun a sa personnalité, sa force de caractère, ses faiblesses, et c'est intéressant de voir comment les émotions sont "transformées" "protégées" face aux caméras. Au final derrière la romance, j'ai aimé retrouvé le charme de ces romans d'apprentissage où l'on ressort positif et optimiste!


Une si troublante attention

Cora Carmack

La Martinière Jeunesse
Collection Fiction J
Traduit de l'anglais par Sophie Passant
Paru en Juin 2015
304 pages
14,90 euros

Roman Young Adult à partir de 16/17 ans
Thèmes : Romance, New Adult, Amour

Quatrième de couverture : Voyager en Europe à la fin de ses études, sans contrainte ni parents ? Le rêve ! Malgré les fêtes et les rencontres, cependant, Kesley ne parvient pas à combler son impression de vide et de solitude. Le beau et très discret Jackson Hunt apporterait-il un peu de piquant à ses vacances ? Contrairement aux autres garçons, celui-ci garde ses distances. Et pour Kelsey, aucun défi n'est plus tentant que de séduire un garçon qui lui résiste ! Surtout s'il est mystérieux et... sexy ! Amoureuse, Kesley ? jamais ! Et pourtant...

Après Ce si joli trouble et Une si parfaite comédie, Cora Carmack nous sert avec Une si troublante attention, le troisième et dernier tome de sa trilogie "Losing it" dans le genre new adult. Une si troublante attention est drôle et sexy, placé sous le signe de l'aventure et du voyage, des thèmes parfaits pour les vacances. Justement Kelsey est en vacances en Europe de l'Est. Elle cherche à donner un sens à sa vie ou plutôt cherche à fuir une vie surfaite où ses parents ont déjà tout décidé à sa place. A la fin de ses études d'actrice, elle s'est offert un road trip où rien ne compte sinon s'amuser, profiter, sortir et voir l'Europe. Sans responsabilités, sans prise de tête, sans penser à demain, Kelsey se convainc que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Pourtant l'alcool, les garçons, les boîtes, tout ça c'est de l'artificiel... rien n'empêche Kelsey de ressasser des pensées obscures. Alors lorsqu'elle croise le regard de Jackson, elle se lance dans un nouveau défi : le séduire. Mais le jeune homme est énigmatique et garde ses distances, ce qui la rend perplexe. Elle est attirée et troublée par ce charmant et galant jeune homme qui ne veut pas la toucher, seulement la protéger.

J'ai adoré ce dernier volume de la trilogie, même si à mon goût l'auteur survole l'aspect psychologique des personnages pour s'attacher à l'action. La rencontre entre Jackson et Kelsey est hilarante et plus d'une situation fait rire. J'ai l'impression que Cora Carmack a misé sur l'humour, les situations cocasses, le goût de l'inconnu, de la liberté, partir comme ça avec Jackson, prendre le train et ne pas penser au lendemain, plutôt que sur le passif des personnages. Mais tant mieux, car la relation des héros est amusante, divertissante, séduisante. On sent bien que Kelsey a un mal être et que Jackson cache un secret, pourtant, à ses côtés, Kelsey va mieux se connaître, apprendre à s'aimer, à s'accepter. Forcément, on s'en doute, ils vont tomber amoureux...mais là aussi l'auteur prend des libertés et nous offre une romance imprévisible, pas foncièrement originale...Pourtant j'ai adoré. J'ai été totalement embarqué dans ce road trip insouciant, intense...comme une envie de lâcher prise et de profiter de la vie comme elle vient.
 

One more chance - Tome 4 - Rosemary Beach

Abbi Glines

JC Lattès
Collection &moi
Traduit de l'anglais par Lucie Delplanque
Paru en Juin 2015
299 pages
12,50 euros

Quatrième de couverture :  Après avoir lutté pour conquérir Harlow, Grant a tout fichu par terre en se laissant rattraper par ses plus grandes peurs. Quelques mois plus tard, terrassé par les regrets, il cherche à tout prix à se faire pardonner et supplie Harlow de revenir. Installée au Texas chez son frère, Harlow hésite à faire confiance à Grant. Lorsqu'il avait découvert la vérité à son sujet, il l'avait rejetée. Désormais, elle a des secrets encore plus lourds à porter. Peut-elle prendre le risque de donner à Grant une seconde chance ?

Dans Take a chance, on rencontrait un nouveau couple de Rosemary Beach. Un couple assez attachant malgré de nombreux déboires et les débuts de leur relation chaotique. On commence One more chance sur les paroles de Harlow qui a quitté Grant à cause de son immaturité, de son impuissance à gérer émotionnellement la maladie cardiaque de Harlow. Si l'amour et les sentiments sont forts et vifs, Harlow doit prendre des décisions et faire des choix qui pourraient affecter gravement son avenir. En effet, Harlow, enceinte, désire à tout prix garder son bébé malgré les risques encourus. Harlow aime déjà cet enfant et son rêve est de devenir mère. Bien sûr, elle aimerait que Grant fasse partie de leur vie mais il ne supportera pas l'idée de perdre Harlow. Elle ne pourrait pas survivre à la naissance. Harlow doit faire accepter sa décision à sa famille et à Grant alors que tous voudraient qu'elle avorte...Mais Grant pourrait peut-être la surprendre ?

Dans One more chance, on s'éloigne du genre "new adult" (moins de scènes torrides) et on fait place à une magnifique et émouvante histoire d'amour, celle d'un couple qui devient parents. Harlow est très attachante dans son envie, son besoin d'être maman. Elle est douce, aimante, protectrice et les lettres qu'elle écrit à son enfant, en prévision de sa mort sont particulièrement bouleversantes. Abbi Glines a dû mettre toutes les émotions, les sentiments, l'amour, l'affection dans ce roman, laissant de côté les relations explosives et charnelles...pour se rapprocher de l'histoire de la création d'une famille. De couple, on passe à l'idée d'être trois, d'avoir un enfant, fruit d'une relation qui au début avait mal commencé. Grant évolue énormément...bref côté personnages c'est un bond en avant qui les transforme, les faisant évoluer psychologiquement. Mais il y aura des rebondissements et un de taille concernant un personnage détestable...et là Abbi Glines titille ma curiosité, j'aurais très envie qu'un tome soit consacré. Il ressort de cette lecture quelque chose de plus profond, d'émouvant, qui nous touche et rend nos héros, pas comme les autres. Et c'est finalement ce qui nous plaît dans Rosemary Beach : Abbi Glines donne vie à des personnages pas comme les autres, qui ont un je ne sais quoi qui nous plaît, nous les rendant proches, comme si ça pouvait aussi être nos histoires. J'ai bien aimé.

dimanche 28 juin 2015

Constellations - Un livre phosphorescent à lire sous les étoiles

Anne Jankéliowitch
Illustré par Sarah Andreacchio

De La Martinière Jeunesse
Paru en Juin 2015
48 pages
14,90 euros

Documentaire Jeunesse dès 6/7 ans
Thèmes : Astres, Etoiles, Ciel

Quatrième de couverture : Si on les relie par des lignes imaginaires, certaines étoiles semblent former un dessin dans la nuit. C'est de cette idée que sont partis les premiers observateurs du ciel pour les regrouper en constellations. Grâce à ce livre phosphorescent, apprends à repérer quinze des plus célèbres constellations au fil des saisons et laisse-toi conter leur étonnante histoire, de la jolie nymphe déguisée en ourse au héros qui tombe à pic.

Attirée par sa magnifique couverture, cet album m'a littéralement envoûtée... je ne m'attendais pas à ce que j'y ai découvert en l'ouvrant. Et je suis surprise, agréablement, j'entends bien car Constellations est non seulement un très beau documentaire, illustré de manière somptueuse et originale, mais c'est aussi une histoire à découvrir autour des noms des constellations et de leurs liens avec la mythologie grecque. Constellations c'est donc un documentaire à la base qui présente 15 constellations (regroupement d'étoiles) et donne des conseils pour apprendre à les repérer dans le ciel.


A quelle constellation appartient l'étoile polaire ? Quelle histoire se cache derrière la Petite Ourse ? Combien d'étoiles contient la Lyre ? On apprend entre autres que l'étoile du berger est en réalité une planète. Ce livre se veut être un outil d'observation du ciel. Grâce aux illustrations phosphorescentes, on voit apparaître dans le noir la formation de la constellation. Les points lumineux en surimpression jaune fluo représentant les étoiles, on peut, après, en situation réelle, comparer le livre avec la position des étoiles dans le ciel. Chaque constellation a sa "fiche d'identité" regroupant quelques données scientifiques : le nombre d'étoiles qui la compose, son nom, la description de sa forme, la vitesse de mouvement, la période de visibilité et son récit mythologique et référence aux héros grecs qui lui est propre car leurs noms ont été donné par des astronomes de l'Antiquité. Rien ne manque, on trouvera même une liste du matériel à avoir pour être bien équipé, une explication passionnante sur notre vision nocturne. 


Mais là où ce documentaire fait fort c'est dans la force évocatrice des illustrations, qui sont à couper le souffle, éclatantes, pleines de luminosité et de poésie... les images phosphorescentes sont marquées par du jaune fluo (qu'il faut laisser sous une ampoule quelques minutes pour révéler sa phosphorescence). Je dois vous avouer qu'elles sont fascinantes et captivantes...ce contraste entre les couleurs et le fond noir, le tout sublimé par un papier glacé et brillant. Un vrai OVNI dans le genre du documentaire...surprenant et étonnant!



Le grand livre des petits trésors

Nadine Robert
Illustré par Aki

Gallimard Jeunesse
Paru en Mai 2015
40 pages
14,90 euros

Documentaire Jeunesse dès 5/6 ans
Thèmes : Nature, Objets, Découverte
 
Cet album est un havre de paix, une petite pause douceur et apaisante permettant de nous promener dans la nature, à travers la découverte de six beaux paysages : le bord de la rivière, la ville, la forêt, la campagne, le parc et la plage. C'est l'histoire d'une grand-mère qui offre un sac à Tatsuo afin qu'il puisse mettre tous les objets qu'il trouvera lors de ses promenades. Les objets collectés vont devenir des petits trésors du quotidien et vont inciter Tatsuo à faire de grandes découvertes! Au cours de ses promenades, Tatsuo va reconnaître certains objets appartenant à la nature (animaux, feuilles, fleurs, cailloux, coquillages, morceaux issus de la nature, des arbres, de l'environnement naturel) mais il va également découvrir des objets improbables qui ne devraient pas se trouver dans la nature, des traces laissées par le passage de l'Homme. Tatsuo se questionne, s'éveille et s'émerveille...


Entre imagier, documentaire, livre d'activités-jeux, Le grand livre des petits trésors est tout d'abord assez étonnant, car certains "morceaux" d'objets sont à associer, relier à l'image qui forme l'ensemble : des pétales de magnolia, un morceau d'écorce, une aile de libellule, un galet, et j'ai trouvé que ce n'était pas toujours évident, qu'il fallait réfléchir un peu, être curieux. Ainsi bien plus qu'un imagier, ce livre-jeu propose des activités de curiosité et de classification.

C'est tendre et rafraîchissant... à l'image des enfants qui ramassent, collectent et se questionnent sur ce qu'ils trouvent. Cela rend les balades instructives, pédagogiques et ludiques dans un esprit écologique, même si ce n'est pas le propos. La découverte d'objets polluants ou inappropriés au contexte (plastique, capsule de cannette,  une tête de figurine, du verre brisé, une barrette pour cheveux, un dinosaure en jouet) sont comme des intrus et montrent le décalage entre le passage de l'homme et ce qui appartient à la nature. Le jeu proposé après chaque paysage permet de s'en rendre compte : un récapitulatif de chaque "trésor" trouvé demande à l'enfant de le relier à l'objet auquel il correspond. Imagier très utile et qui permet d'apprendre du vocabulaire, pas toujours le plus facile d'ailleurs, on aime le dessin à la fois doux, simple et frais, les dialogues entre Tatsuo et sa mamie, les décors... Un album intelligent et sensible, plein de poésie, mettant en avant, avec délicatesse et subtilité la protection de la nature.



samedi 27 juin 2015

Les ateliers du calme #1 : Mandalas nature - Coloriages du soleil levant ♥ ♥ ♥


Deux Coqs D'Or
Collection Les ateliers du calme
Paru en Mai 2015
32 pages - 4,95 euros l'un

Coloriages du soleil levant par Jessica Sécheret
Mandalas nature par Lili la baleine

♥ ♥ ♥


"Des activités créatives qui apportent calme, 
concentration et apaisement. 
Une pause inattendue et bénéfique pour les petits 
comme pour les grands!"

Ce qui m'a attiré vers la collection Les ateliers du calme c'est la sobriété, l'élégance de la présentation, la sérénité qui s'en dégage, sa fraîcheur qui invite à partager des coloriages autour de thèmes divers et variés, toujours très attractifs. Ces albums souple, au format pratique peuvent être emportés partout et proposent des coloriages vraiment sympathiques. 

Dans Mandalas nature, on célèbre la nature avec une végétation luxuriante : fleurs, animaux, corail, insectes, plantes, feuilles, champignons, fleurs exotiques... Lili la baleine nous propose des heures de coloriages grâce à ses mandalas tout en boucles, cercles, spirales et arabesques et une pointe de tendresse avec les bouilles craquantes et amusantes de certains animaux. Pour mon coloriage papillons (cf : photos en bas de l'article avec description du matériel utilisé), j'ai laissé libre cours à mes envies et mon imagination, et quand je coloriais, j'avais le sourire aux lèvres! Détente assurée.

Voici quelques photos de mandalas préférés.





Coloriages du soleil levant est génial! On trouve des motifs traditionnels liés à la culture japonaise et asiatique en général (poissons cerfs-volants, éventails, lampions et lanternes japonais, kokeshis, bambous, fleurs de cerisiers, carpes... Ce que je trouve génial dans cet album c'est la grande liberté accordée. On peut très bien commencer à colorier une kokeshi, un poisson, un éventail sans finir le reste. Un peu de coloriages chaque soir pourra ainsi procurer beaucoup de plaisir à voir prendre vie les dessins de manière progressive. Les dessins de Jessica Sécheret sont joyeux, foisonnants. C'est léger, frais et tout en douceur (j'adore le coloriage très mignon des pandas). Au début j'avais peur de ne pas aimer le thème du Japon en coloriages, (côté adulte je trouve que les livres de coloriages sont beaucoup trop prononcés : dragons, fresques japonaises, personnages anciens, scènes de bouddhisme, il y a un petit côté trop "culturel") et je n'étais pas du tout attirée. Et bien j'adore Coloriages du soleil levant car Jessica Sécheret y rajoute une pointe de fantaisie, de tendresse et parfois une touche de kawaii.





Idéal pour développer l'imaginaire des enfants et les initier aux associations de couleurs, Les ateliers du calme offrent des albums d'une grande variété, avec des thèmes originaux, ludiques, imaginaires ou réels, pouvant plaire également aux adultes qui y puiseront le goût des couleurs et la curiosité pour le dessin. Demandant patience, concentration et application, c'est aussi un vrai plaisir de choisir quelles couleurs donneront vie aux dessins. 

A la fin, on a le plaisir d'admirer des tableaux réussis, parfaits pour décorer une chambre ou un intérieur, ou à offrir autour de soi. Ce qu'on appréciera également c'est la grande qualité de ces albums de coloriages, pour tous les âges, pour tous les goûts, qui va de pair avec un mini prix. J'ai décidé de faire la collection entière tellement qu'ils sont chouettes et créatifs. Chaque album est généreux, copieux, offrant une multitude de détails à colorier. 

Coup de coeur ! le "MUST HAVE" des coloriages!



Réalisé avec Stabilo aquacolor crayons de couleur aquarellables, Faber Castell Polychromos, Color Peps de Maped, Stabilo Pen 88 et Pen 68, Stylos Gel effet pailleté et métallisé Sakura Stardust Meteor et Galaxy, Derwent Blender, uni POSCA Gold, Rose et Vert Clair, Stabilo Metallic 930 Gold et Argent.

Technique dégradés : Merci à Laure Belle de nuit du blog Boulimie livresque pour ces précieux conseils :

-colorier par petites touches en faisant des cercles
-je commence toujours par mettre le crayon plus clair sur toute la surface, puis je mets mes touches de crayons foncés. 
-procéder ainsi, par répétitions, par petites touches progressives, en réalisant vos dégradés. Pour les papillons violets/bleus et orangers, j'ai utilisé 4/5 crayons de couleurs différentes dans les mêmes tons, mais très vite, avec seulement 2 ou 3 teintes on peut faire le même rendu en jouant sur la manière d'appuyer le crayon.


vendredi 26 juin 2015

Le Manoir Croquignole - Tome 3 : Va y avoir du sport !

Illustré par Camille Roy
Mr Tan (Antoine Dole)

Milan
Collection Le Manoir Croquignole
Paru en Juin 2015
53 pages
9,90 euros

BD Jeunesse/ Album dès 5/6 ans
Thèmes : Ecole, Monstres, Humour

Quatrième de couverture : Cette nuit, c'est cours de sport au manoir! Le professeur Volt a imaginé un programme d'enfer pour transformer les Croquignoles en montagnes de muscles. Ces derniers sont bien décidés à devenir des champions, oui, mais en bêtises! Tous aux abris, va y avoir du sport!

Ah ah ah ce nouveau titre du Manoir Croquignole fait bien sourire car il nous rappelle à quel point on détestait les cours d'EPS au collège (Education pratique et sportive)...une perte de temps incroyable si vous voulez mon avis, soit dit en passant. Et bien les petits Croquignoles pensent pareil, surtout lorsque Volt, le professeur d'activités morbides les réveille de manière musclée, à peine le soleil couché. Il a concocté un programme aussi serré que sévère qui n'est pas tellement au goût des petites terreurs. L'objectif : entraîner (durement) les Croguignoles à devenir des monstres musclés sans cerveaux. Il veut les faire baver, transpirer, rugir, souffrir, mais pas question de se laisser faire. Les Croquignoles ont prévu d'en faire voir de toutes les couleurs à ce prof qui n'a pas de jugeotte et qui ne pense qu'à jouer le gros dur ! A coups de malice et de bêtises, ils vont redessiner le planning à leur sauce, incluant des exercices nés de leur imagination...


Toujours aussi bien illustré et avec sa tranche orange fluo, Va y avoir du sport est bourré d'humour et de gags à répétition. Au manoir, on apprend pas les mathématiques ou la géographie...on devient expert en hurlements et mauvais tours de magie. Humour, aventure, délires, bêtises en tout genre, répliques farfelues et jeux de mots...impossible de s'ennuyer avec les Croquignoles. On saluera tout de même l'inventivité de certains exercices de sport tels que La séance de galiprouts, Les étirements grignoteurs, Le footsale, La gymnaspique...ou comment allier activités physiques et esprit loufoque! Tout ce que je peux vous dire c'est que les Croquignoles prennent au pied de la lettre ce que le mot torture signifie! A la fin, on des petits monstres qui pètent la forme et un prof aux abonnés absents! Un album/ BD avec des bulles à gogo, des dessins pétillants à foison et un univers aussi réjouissant que jouissif...