25 juil. 2016

Feuilletage d'albums #22 : spécial Jungle - Le livre de la jungle très jungle - Tangapico





LE LIVRE DE LA JUNGLE TRES JUNGLE
Josef Anton - Lucie Brunellière
Albin Michel Jeunesse 
Mars 2016 - 14 pages - 15,50 euros

♥ ♥ ♥

J'ai craqué pour les illustrations pétillantes et merveilleuses du Livre de la jungle très jungle. Niveau récit, on repassera tout de même... le texte assez simple présente tous les animaux que l'on peut croiser dans la jungle, ponctué par une succession répétitive de tous les noms de chacun. Cela aurait demandé un peu plus de jeux, de mystères ou de caractère, ce qui destinera cet album à des enfants de 4 ans. Chaque paragraphe se conclue par une question qui invite le lecteur à chercher un animal parmi la multitude de détails foisonnants qui enrichissent les décors multivitaminés de cet album surprenant! Sous forme de rabats à soulever, le lecteur est invité à agrémenter sa lecture avec un peu d'espièglerie, de malice et d'humour. Je suis tombée amoureuse des illustrations et des jeux de couleurs, de lumière qui rendent les pages de cet album fascinantes et splendides! Chaque animal est très expressif et leurs contours bienveillants font sourire. Avec Le livre de la jungle très jungle, on plonge dans une forêt tropicale joyeuse et foisonnante, aussi captivante que réjouissante! Une beauté!


24 juil. 2016

L'objet de la semaine #11 : le cadeau de fin d'année au personnel de la crèche

Cette semaine, pour notre onzième rendez-vous de L'objet de la semaine, je tenais à vous faire partager notre idée de cadeau pour toute l'équipe de la crèche "Les P'tits loups" de mon fils avant les grandes vacances. Pourquoi ?


-Parce que je trouvais important de marquer le coup et de remercier tout le personnel de la crèche qui prend soin de mon bébé.
-Parce que je voulais quelque chose d'original (pas de chocolats c'est trop classique et c'est pas moi!) d'utile (j'ai donc bien demander de quoi avait besoin la crèche mais ces filous ne m'ont rien dit) et qui soit commun à toute l'équipe.
-Parce qu'il fait très chaud et que l'idée est venue comme ça : du thé glacé! de chez Kusmi Tea car je bois régulièrement leurs compositions de thé glacé et que c'est bon et ça fait rafraîchit.
-Parce que je trouvais l'idée sympa, accompagnée d'une carte "fait main", mais que j'ai trouvé sur le blog de Zü (et il y a de supers idées un brin poétiques et aux couleurs pastelles comme j'aime sur le site en matière de textile, ameublement, déco, papeterie). Voici le lien en cliquant ici.
-Parce que c'est vrai, elles font un travail remarquable à s'occuper de nos bambins, à les entendre hurler la journée, pleurer et que si il y a beaucoup de bons moments, ça ne doit pas être évident tous les jours!
-Parce qu'elles m'ont aidé à déstresser et à être confiante lors de ma reprise du travail et que savoir que son enfant sera bien gardé et en sécurité, ça n'a pas de prix!
-Pour leur gentillesse, leur disponibilité, leurs conseils, leur dévouement et leur patience pour aider nos enfants à s'épanouir dans la vie et à grandir dans le vivre-ensemble...




 
Les petites touches "kawaï" spécial Totoro pour fixer la ficelle des fanions "MERCI"




L'objet de la semaine c'est quoi ?

C'est un rendez-vous initié par le blog de Livres et merveilles, tous les quinze jours. Le but est de vous présenter un objet coup de coeur, acheté ou offert, neuf ou ancien qu'on adore. Ca peut-être une collection aussi (de boîtes, de déco), des objets de décoration, des jeux, des jouets, des meubles etc... Le but pour moi étant de vous montrer autre chose que des livres mais qui a un lien avec ma vie de maman geek, blogueuse et accro aux kawaiieries.




23 juil. 2016

Feuilletage d'albums #21 : spécial Activités à faire avec les petits - De 2 à 6 ans +


Activités manuelles pour les maternelles
FLEURUS - Mayumi Jezewski - Elsa Fouquier - Coline Desclides
Janvier 2016 - 138 pages - 14,95 euros
De 3 à 6 ans

Cet ouvrage réunit les quatre titres de la collection Artibou à savoir Tableaux en gommettes, Animaux en papiers découpés, Peinture à doigts et La ferme en pâte à modeler. Une excellente proposition des éditions FLEURUS qui permet aux parents, aux professeurs des écoles et aux animateurs en crèche et centre de loisirs d'avoir en un seul ouvrage à petit prix, toute la panoplie d'idées créatives. 

J'ai donc parcouru les activités choisies et je dois dire que j'ai grandement apprécié la simplicité des explications développées sous forme de "pas à pas" visuel. Pas de texte inutile, il suffit de lire la consigne du départ et de suivre les encadrés pour vite comprendre le fonctionnement. Tableaux en gommettes donne l'idée de composer toute une série de décors, de scènes avec des animaux. L'idée est de créer les gommettes et les éléments de la scène avec du papier et du matériel. Animaux en papiers découpés fonctionne sur la base des origamis : pliage, découpage pour fabriquer des animaux tels que le pingouin, l'éléphant, le mouton, le poisson, le panda, la tortue, le chien, le papillon etc... C'est une activité qui plaît toujours et qui favorise la motricité fine des enfants. J'ai adoré Peinture à doigts parce que c'est l'activité la plus originale dans la mesure où la présentation montre toutes les empreintes que l'on peut faire avec ses mains et doigts. Du coup une multitude de formes peuvent être reproduites selon la manière dont l'enfant placera ses doigts et sa main sur la feuille. Les modèles sont hyper originaux et drôles : la pieuvre, le dinosaure, l'hélicoptère, les voitures, l'arbre, le dragon, la princesse et l'indien. Idem pour le dernier opus La ferme en pâte à modeler qui est sympa et intéressant parce que chaque détail, chaque élément de la ferme est décomposé "pas à pas" en expliquant comment placer les différentes parties de pâte à modeler. 

Un ouvrage clair, simple, abordable et facilement accessible aux plus petits dès 3 ans avec plus de 56 idées de composition et de création. Un indispensable pour démarrer des activités avec les tout-petits!




21 juil. 2016

WONDERPARK - Tome 1 Libertad - Tome 2 Mégalopolis ♥ ♥ ♥

Fabrice Colin
Illustré par Antoine Brivet

Nathan
Juin 2016
144 pages
9,95 euros l'un

Roman Junior dès 9 ans
Thèmes : Aventure, Disparition, Parc

♥ ♥ ♥

Quatrième de couverture : Jenn et son frère Mervin avaient pourtant été prévenus : Wonderpark, ce parc d'attractions abandonné, est interdit d'accès. Mais ils n'ont pas résisté à la tentation d'y entrer, et Zoey, leur petite soeur, a été enlevée... par un homme à tête de singe ! Grâce à leur amie Orage, ils ont découvert que le parc est la porte d'entrée de mondes secrets dont Zoey est désormais prisonnière. Pour la libérer, Jenn, Mervin et Orage s'engouffrent dans Libertad, le monde des pirates...



Quatrième de couverture : Pour retrouver leur petite soeur Zoey, Mervin et Jenn doivent, avec leur amie Orage, traverser les mondes de Wonderpark. Les voilà donc à Mégalopolis, la cité des superhéros. Mais, dans cette ville immense, deux groupes enemis aux pouvoirs ectraordinaires s'affrontent. Pris dans le conflit, les trois enfants doivent déjouer un gigantesque complot...

ILS SONT JUSTE TROP BEAUX!!! ILS SONT JUSTE TROP BIEN!! Je suis d'abord tombée amoureuse des sublimes couvertures. J'aime tout : le dessin, l'action qui s'en dégage, les couleurs, la police du titre, les décors... Puis Fabrice Colin quoi!! On est sûr de ne pas se tromper en achetant la toute nouvelle série de l'auteur ! Et pour cause! Je suis hyper emballée et hyper enthousiaste par les deux premiers tomes.

L'idée d'un parc d'attractions c'était déjà génial en soi...mais l'idée d'un parc d'attractions magique dont les mondes peuvent devenir réels dès lors qu'on passe la zone tampon (une zone floue et vaporeuse qui fait passer du monde réel aux mondes de WonderPark) alors là... je me sens comme une petite aventurière en quête de mystères. L'intrigue a de quoi faire rêver et surtout s'évader dans un monde plein d'imagination. Sauf que dans notre histoire, les aventuriers en herbe sont Jenn et Mervin, frère et soeur, accompagnée d'Orage, la fille du créateur du parc qui n'a jamais ouvert ses portes pour des raisons inconnues du public. Orage leur propose une petite virée incognito et c'est la tête remplie de curiosité que les jeunes gens se lancent dans l'escapade. La petite soeur Zoey les suit discrètement et elle se fait soudainement kidnappée par un homme à tête de singe... Les héros n'ont pas le choix, il faut sauver Zoey et récupérer sa trace...



Une fois franchies les limites du parc, on entre dans un multi-univers composé de Libertad, le monde des pirates, Mégalopolis le monde des super-héros, Cyclos, Askaran, Discordia et le manoir de Darkmoor! Ouh là là le voyage promet d'être fantastique et carrément réjouissant (oui enfin sauf pour nos héros qui sont bien malmenés, emprisonnés!). Il sera également question de magie avec des artefacts, de zéphyr, de la disparition des parents d'Orage, de complots et de mystères entourant le maître de Darkmoor. Si la relation entre Jenn et Mervin est classique, j'ai surtout accroché au personnage d'Orage, intéressant et captivant, avec un petit côté main et espiègle. J'aime aussi l'idée que chaque univers a ses propres caractéristiques. Libertad c'est le monde des pirates avec sa bonne dose d'aventure en fond de cale. Mégalopolis nous plonge dans une cité moderne et technologique où s'affrontent des super héros. Que nous réserve les autres mondes ? 


Récit d'aventures, récit fantastique, quête iniatique, fantasy, la nouvelle série en "feuilletons-randonnées" de Fabrice Colin, brillamment illustrée par Antoine Brivet a tout pour plaire. L'écriture de Fabrice Colin roule toute seule, les actions et les péripéties s'enchaînent ponctuées de dialogues, de descriptions courtes pour créer un rythme intense et efficace. C'est une lecture "plongée" carrément réussie et excellente. Et croyez-moi je suis séduite! Je me réjouis d'avance de découvrir les autres mondes et de découvrir où va nous embarquer ce conteur hors pair qu'est Fabrice Colin. WonderPark n'a pas fini de révéler ses mystères et sa magie ! Une série prometteuse qui devrait donc comporter six tomes pour chaque univers du parc d'attractions. J'ADORE!


L'histoire de Diva et Filou

Mo Willems
Illustré par Tony DiTerlizzi

Gallimard Jeunesse
Collection Folio cadet
Traduit de l'anglais par Faustina Fiore
Juin 2016
80 pages - 7,30 euros

Premiers romans dès 7 ans/ Roman cadet
Thèmes : Amitié, Ville, Animaux

Quatrième de couverture : Diva, la petite chienne, a toujours vécu à Paris, dans un vieil immeuble élégant où elle monte la garde. Filou, lui est un vrai chat des rues. Il connaît la capitale comme sa poche alors que la petite chienne n'a jamais mis une patte sur le trottoir... jusqu'au jour où Filou passe devant chez elle. Ensemble, ils vont vivre de grandes aventures. Une formidable histoire d'amitié entre chien et chat, drôle, tendre, par deux grands artistes américains amoureux de Paris.

Quelle adorable couverture! Allez je vous avoue tout, oui j'ai craqué pour les illustrations de Tony DiTerlizzi. L'histoire, quant à elle, est classique mais fera son effet aux jeunes lecteurs. L'histoire d'amitié peu banale entre un chien élégant et un chat de gouttière. Il y a un peu des Aristochats et de La Belle et le clochard dans L'histoire de Diva et Filou. Le chat des rues qui adore flâner passe un jour devant le bel immeuble que garde Diva, chienne sérieuse et un brin timorée. Au début elle aboie méchamment, montrant son mécontentement face à l'intrus sauvage. Mais Filou n'est nullement impressionné. Amusé, il ne tarde pas à venir narguer Diva. Les deux s'apprivoisent et Filou va initier Diva au goût de l'aventure et aux risques du vagabondage, visite la capitale. Tandis que Filou, comme récompense, savourer la quiétude et la douceur d'un intérieur cosy...

Des héros attachants, une histoire pleine de charme, des illustrations vintage et magnifiques, un message positif de tolérance et d'ouverture aux autres, des valeurs d'amitié et de solidarité, une visite atypique et rétro d'un Paris élégant et stylé... voici un roman des plus réussi, un petit régal pour les yeux!

20 juil. 2016

Le garçon d'en face ♥ ♥ ♥

Meg Cabot

Le Livre de Poche Jeunesse
Traduit de l'anglais par Cécile Leclère
Mai 2016
416 pages
7,90 euros

Roman ados dès 15 ans
Thèmes : Chick-lit, Humour, Correspondance

Quatrième de couverture : Célibataire, Melissa tient la rubrique des potins d’un quotidien new-yorkais. Lorsque sa voisine de palier est agressée et se retrouve à l’hôpital, Mélissa propose de veiller sur son 3-pièces et son chien danois. Vite débordée par l’animal, elle appelle à la rescousse le neveu de sa voisine qui promet d’occuper l’appartement. Mais celui-ci se fait remplacer par un ami : le jeune homme qui tient la rubrique « people « du quotidien concurrent. Entre Melissa et son voisin, la guerre est déclarée. 

Meg Cabot j'en entend beaucoup parler mais je n'ai pas lu grand chose d'elle hormis Insatiable Tome 1, gros coup de coeur. J'avais découvert une écriture drôle et pimpante et un sacré coup de main pour tisser de bonnes intrigues. Le garçon d'en face sorti en poche récemment me faisait donc de l'oeil. Et croyez-moi je n'ai pas été déçue de retrouver la plume de Meg Cabot. C'est encore une fois un coup de coeur! Dès les premières correspondances, on est dans le ton d'une comédie moderne, très actuelle puisque on est en plein coeur des relations journalistiques à New York. La narration se fait uniquement sous forme d'échanges de mails carrément drôles et pétillants qui font rire. Melissa a un je ne sais quoi de Becky Bloomwood dans Confessions d'une accro au shopping, notamment dans sa manière de répondre à son chef et à son service RH. Dès le début on rigole et tout commence par un énième retard à son travail...sauf que cette foic-ci Melissa a une bonne raison. Elle a secouru une voisine de palier, agressée. La pauvre célibataire se retrouve à devoir s'occuper du chien de sa voisine. Son chef lui demande de retrouver quelqu'un de la famille afin qu'elle puisse se débarrasser de cette corvée et enfin venir travailler...

Quiproquos, situations farfelus et comique de situation, il n'y a pas à dire mais Meg Cabot est douée pour nous entraîner dans des mails irrésistiblement drôles et délirants et dans une intrigue diablement bien filée. C'est aussi amusant et divertissant de voir comment l'auteur arrive à instaurer une foule de relations sociales entre ses personnages : relations professionnelles, relations amicales, relations amoureuses, simples connaissances et de rendre ce tout uniquement de manière "connectée". Ca fuse dans tous les sens entre le chef de rédaction, la meilleure amie, la collègue sympa mais vraie commère... Bref vous l'aurez compris je me suis incroyablement amusée, pouffée de rire et extasiée devant ce petit bout de roman chick-lit. Un délice d'humour! Une chose est sûre, Meg Cabot et moi, ça ne fait que commencer!

19 juil. 2016

Aujourd'hui est un autre jour

David Levithan

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Simon Baril
Juin 2016
368 pages
17,50 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Identité, Fantastique, Amour

Quatrième de couverture : Aujourd'hui est un jour comme les autres pour Rhiannon. Alors pourquoi Justin, son petit ami d'ordinaire distant et lunatique, semble-t-il la voir pour la première fois ? Ensemble, ils vont vivre une journée parfaite - dont le garçon n'aura aucun souvenir le lendemain. Mais tout s'explique lorsque Rhiannon fait la rencontre d'A, qui lui raconte se réveiller chaque matin dans un corps différent et être tombé amoureux d'elle en occupant celui de Justin.
Mais peut-on s'attacher à un garçon qui est chaque jour un autre ? Après A comme aujourd'hui, David Levithan, coauteur de Will et Will avec John Green, raconte le destin exceptionnel d'A à travers les yeux de Rhiannon. Une histoire de tous les possibles qui livre un magnifique message d'amour et de tolérance. 


A propos de A comme Aujourd'hui :  
"J'ai adoré le personnage de A...courageux, bouleversant, honnête, généreux, empathique, il habite chaque corps avec humilité, tendresse et respect. J'ai aimé ses descriptions des émotions, des situations, son regard sur les relations humaines, sur la notion de destin. C'est une histoire incroyable, servie sans fioritures, avec un message lumineux et plein d'espoir sur les chances d'être heureux, d'être amoureux avec en prime une fin excellente et si vraie. Pourtant on ressent beaucoup de nostalgie, de mélancolie dans la relation affective entre Rhiannon et A... L'amour est ici quelque chose de précieux, durable, de terriblement romantique. C'est parfois déchirant, parfois tendre. Les thèmes abordés sont denses : l'identité sexuelle, l'amour, la mort, le sens de la vie, les apparences, la religion, la solitude. Extrêmement attachant, servi par une écriture exemplaire...une belle leçon de vie."

J'avais beaucoup aimé le premier tome A comme Aujourd'hui et c'est la curiosité qui m'a poussé vers la suite Aujourd'hui est un autre jour. Je ne savais pas qu'il y avait une suite prévue et je dois dire que j'ai été surprise. Dans cet opus, David Levithan raconte l'histoire de A à travers les yeux de Rhiannon. Chaque jour ressemble au précédent pour elle. Son petit ami Justin n'est pas des plus heureux. Puis un jour, ils font un road trip sur la plage. Cette journée unique montre à Rhiannon que Justin l'aime malgré son caractère difficile, distant et arrogant. Mais Rhiannon apprend que ce jour là, elle avait affaire à A qui habitait le corps de Justin...

Ce qui me fascine dans le texte de l'auteur c'est comment il arrive avec émotion, justesse, sensibilité et pertinence à parler d'amour et de vie à travers les yeux d'un être humain qui change d'apparence tous les jours ? Comment une relation affective peut-elle durer dans ces conditions ?
Si j'ai aimé le premier tome, je suis donc moins convaincue par Aujourd'hui est un autre jour. Pour moi raconter cette histoire à travers les yeux de Rhiannon, c'est en quelque sorte céder à la mouvance actuelle du young adult qui veut qu'on ait les points de vues des différents protagonistes. Et des fois ça n'apporte rien de plus si ce n'est que l'écriture de David Levithan est toujours aussi belle et étrange. 

Ce roman m'a peut-être moins accrochée parce qu'ici; avec Rhiannon on est plus dans un contexte sentimental (elle ne fait que s'apitoyer sur son sort, elle m'énerve à toujours être lisse, à tout passer à Justin alors qu'il est odieux avec elle). Rhiannon est un personnage qui a moins de caractère que A. A possède la fougue, la verve, la passion alors que Rhiannon subit un peu sa relation avec Justin. J'avais envie de la secouer tellement elle était comme fade. Dans le premier tome, on est moins dans le sentimental, plus dans le fantastique. Du coup les thèmes sont revus : identité, sexualité, sens de l'amour, la mort, les apparences mais sans réelle nouveauté à l'intrigue. La seule chose qui se veut bien amenée c'est la relation entre Rhiannon et Justin. L'auteur a été loin dans la description de cette relation compliquée (voire parfois malsaine). Un avis partagé mais qui n'entâche en rien la qualité du premier tome et la beauté et l'originalité de A. 

Le Talisman des étoiles - Ou Jutta la louve

Kochka

Oskar Editeur
Avril 2016
88 pages
10,95 euros

Roman Junior dès 10 ans
Thèmes : Amour, Pendentif, Fantastique

Il était une fois, une fillette prénommée Hanna. C'est une enfant en quête d'amour. Un soir, près de la rive, elle tisse des herbes et fait un pendentif. Ce dernier est en réalité un talisman d'amour et a le pouvoir de changer le monde.

Ce qui m'a attiré vers ce livre c'est la couverture magnifique dans des tons turquoise, vert d'eau foncé puis la magie qui se dégageait d'un objet magique, un talisman d'amour confectionné par la petite Hanna. Une journée s'achève et malgré la pénombre qui descend sur la forêt, Hanna est poussée par un besoin impérieux de cueillir des roseaux. Restée seule dans l'obscurité, elle en oublie sa peur et tisse avec les tiges blanches un étrange pendentif qu'elle appelle un talisman d'amour. Lorsqu'elle rentre, sa mère la gronde et malgré la douceur de la fillette, la beauté pure et innocente de son cadeau, la mère jette le pendentif dans un coin. Jamais oublié dans le coeur d'Hanna, il disparaît...
Quelques années plus tard, Godefroi le trouve au pied d'un arbre et l'offre à la jeune Jutta, une orpheline de 8 ans maltraitée. C'est son dernier cadeau qu'il fait en lieu et place des petits animaux qu'il confectionnait en bois pour la petite. En effet Godefroi doit faire l'apprentissage de son adolescence et partir en quête d'un métier. Jutta, quant à elle, s'enfuit dans les bois, munie de son pendentif magique...

Kochka nous embarque dans un conte atemporel, énigmatique, particulièrement profond et étrange. Le pendentif fait le lien entre ces trois enfants, toujours offert de bon coeur, comme pour mieux cacher la tristesse voilée qu'ils ressentent. Face à l'incompréhension, au jugement, à l'abandon et à la maltraitance, le talismen devient signe d'espoir, symbole d'amour et de liens. Le conte devient initiatique, puis tour à tour presque mystique car l'on suit les deux enfants pauvres dans leur parcours. Jutta sera recueillie par une louve, qui l'aidera. Godefroi, après plusieurs échecs, finira par trouver une place d'apprenti. Un très beau récit parfois un peu surnaturel qui offre de beaux passages, entre poésie et force évocatrice...