Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Les Déferlantes

22
Claudie Gallay

Editions du Rouergue
Collection La Brune
524 Pages

Mot de l'éditeur: La Hague... Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu'il arrache les ailes des papillons. Sur ce bout du monde en pointe du Cotentin vit une poignée d'hommes. C'est sur cette terre âpre que la narratrice est venue se réfugier depuis l'automne. Employée par le Centre ornithologique, elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs. La première fois qu'elle voit Lambert, c'est un jour de grande tempête. Sur la plage dévastée, la vieille Nan, que tout le monde craint et dit à moitié folle, croit reconnaître en lui le visage d'un certain Michel. D'autres, au village, ont pour lui des regards étranges. Comme Lili, au comptoir de son bar, ou son père, l'ancien gardien de phare. Une photo disparaît, de vieux jouets réapparaissent. L'histoire de Lambert intrigue la narratrice et l'homme l'attire. En veut-il à la mer ou bien aux hommes ? Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble avoir quelque chose à taire. Dans ce livre dense en personnages et en rebondissements, Claudie Gallay nous convainc une nouvelle fois de la singularité de son univers romanesque. Les déferlantes est son cinquième roman publié dans la collection La brune, après l'excellent accueil de ses deux derniers, Seule Venise et Dans l'or du temps.Née en 1961, Claudie Gallay vit dans le Vaucluse. C'est l'un des auteurs majeurs de La brune. Les déferlantes est son cinquième livre dans la collection, dont les deux derniers, Seule Venise (2004, prix Folies d'encre, Babel 2006) et Dans l'or du temps (2006, à paraître en Babel en mars 2008), ont conquis les lecteurs.



Je ne reviendrais pas sur Les Déferlantes, roman fulgurant qui a conquis plus d'un coeur, dont l'audience a été prodigieuse tant la blogosphère littéraire en a mentionné ses qualités. Je ne reviendrais pas sur l'histoire, sur ces deux personnages, une femme ornithologue fuyant la perte d'un être aimé et un homme Lambert, revenant sur des terres qui ont brisé sa vie. Chacun a une histoire, chacun a vécu une terrible perte et chacun à leur manière cherchent à fuir ou à retrouver la sérénité. Non, voyez-vous, plutôt que de refaire un énième résumé, de ressasser la même intrigue; je penche davantage pour vous livrer mes impressions.

La Hague. Un orage, une tempête, des pluies violentes, une terre hostile, sauvage, distante et si mystérieuse. Une terre sur laquelle vivent des hommes, une terre qui cache en son sein de sombres secrets, des drames d'antan qu'on préfère taire. Ce n'est pas anodin si nos deux protagonistes se rencontrent pour la première fois à l'augure d'une tempête. Les coeurs sont déchirés, une amertume et un profond chagrin se sont installés. Cette rencontre face aux éléments, c'est comme l'éclatement de toute cette mélancolie. Ils se croisent, se regardent, restent distants puis se parlent, se recroisent. Puis petit à petit, Claudie Gallay met en scène une étrange relation faite de complicité, parsemée de chaleur alors que bien souvent le silence fait rage. Des vieilles histoires qu'on déniche, des bribes de vie écorchée en passant par les vagues de la solitude, le roman bascule dans un mélancolisme noir, lent et pesant. Tout s'éclaire comme les rayons du soleil sur la lande, le lecteur s'insinue dans ce drame. Lambert a perdu sa famille lors d'une nuit de naufrage. Des questions le hantent. Il veut des réponses de la personne qu'il juge responsable. Après quarante ans. Nul mieux que Claudie Gallay n'a su faire jaillir avec tant de nostalgie l'éclat de ce drame. Les Déferlantes c'est bien ce roman dramatique d'une quête de la vérité, d'une quête pour la paix intérieure, à la recherche d'une sérénité volée. C'est aussi le roman philosophique du pardon, des troubles engendrés par des actes indifférents, des corps et des âmes déchirés. Les personnages sont attachants mais Claudie Gallay dépeint leurs côtés obscurs. La Hague. Des hommes. Des femmes. Des destins tourmentés sur fond de paysages immaculés. C'est le roman de Claudie Gallay. Mais c'est aussi le roman de l'amour, d'un chemin nouveau comme le soleil après la pluie. C'est le roman pictural des clair-obscurs, des non-dits, qui engage le lecteur sur les chemins de la délivrance. Et ce n'est pas anodin si la fin du roman nous emmène sur les sentiers d'un monastère au coeur des montagnes. Parce que finalement Les Déferlantes c'est le roman de la guérison. Cette rencontre qui panse petit à petit les plaies du passé. Après le deuil, la solitude, la souffrance et la tristesse, Les Déferlantes font rage et font rugir en nous les voies de l'espoir.


"M'attacher ? Je ne voulais pas. Pas trop vite. J'ai dit ça doucement, entre mes dents, Je ne veux pas m'attacher."


Il n'y a pas que moi qui ai aimé!!! Les avis de Clarabel, Marie, Cathulu, Gaëlle, Leiloona et Keisha, Emmyne, et si j'en oublie, je veux bien que vous me donniez vos liens!!!



5 champignons /5

Commentaires

  1. Mon avis (voir blog) était plus en demi teinte (à cause du style), j'ai accroché vers la fin ; mais d'accord pour la belle histoire, et l'apaisement trouvé pour nos héros.

    RépondreSupprimer
  2. Un très joli billet ! "C'est le roman de la guérison" j'aime beaucoup ! :)
    Comme tu l'as demandé, je me permets de te donner le lien vers mon billet :
    http://leiloona.canalblog.com/archives/2008/08/19/10286870.html

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vraiment hâte de pouvoir l'emprunter à la bibliothèque mais je n'arrive pas à mettre la main dessus...

    RépondreSupprimer
  4. 5/5, ça doit être vraiment bien!! Cette auteure me tente depuis un moment mais ma PAL est au régime. Il est dans ma liste prioritaire post-régime, par contre! J'adore la façon dont tu as écrit ton billet! J'aimerais tellement pouvoir écrire des jolies choses comme ça!

    RépondreSupprimer
  5. Je replonge dans le roman en relisant ton billet !!! C'est tout à fait ça ! :))

    RépondreSupprimer
  6. Oui, très joli billet. Je viens de terminer ce roman ( pour le prix Elle ), je suis envoûtée, conquise, comme je l'avais été par un précedent roman de Claudie Gallay : Dans l'or du temps.

    RépondreSupprimer
  7. j'attends avec impatience qu'il sorte en poche pour pouvoir l'offrir!:)

    RépondreSupprimer
  8. Saxaoul: n'hésites pas! fonces! c'est vraiment une belle lecture!!

    Emmyne! J'ai hâte de lire ton billet! je le mettrais dans mes liens!!!

    Karine et Leiloona : Merci beaucoup! Karine! je suis sure que tu peux ecrire des choses comme ça! la clé pour moi c'est reflexion, inspiration et beaucoup de temps!

    RépondreSupprimer
  9. Ce livre ne me tente pas trop mais je dois dire que tu en parles magnifiquement !

    J'espère que tu résoudras ton problème de bannière.

    Et j'attends ton avis sur Paradise Kiss !

    RépondreSupprimer
  10. Devant ce beau billet, je m'empresse de souligner ce livre !

    (PS : j'adore ta nouvelle bannière, elle est magnifique !)

    RépondreSupprimer
  11. Je t'aide en mettant le lien http://en-lisant-en-voyageant.over-blog.com/article-25912552.html

    RépondreSupprimer
  12. Vite que ma collègue me le prête ! :o)

    RépondreSupprimer
  13. on me l'a offert....mais ma PAL s'ecroule!!!

    RépondreSupprimer
  14. Effectivement c'est un très joli billet.. je l'ai reçu à Noël, ce fameux livre si apprécié ! Je le lirai très bientôt :)

    RépondreSupprimer
  15. j'ai aussi beaucoup aimé ce roman que j'ai lu cet été... Pas loin de l'océan...

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour tes compliments et ce lien, Lael.
    A la suite d'un de tes commentaires, je te proposais un billet commun ( même jour de publication ) pour " les îlots de Piedestal " de Puybaret. Intéressée ???

    RépondreSupprimer
  17. Emmyne : de rien! bien sûr que je suis intéressée pour le Eric Puybaret, laisse moi le temps de le trouver et dès que je l'ai on s'y mets!!

    RépondreSupprimer
  18. Quand tu veux, j'attendrais. Lorsque tu choisis ta date, envoie-moi un p'tit message.

    RépondreSupprimer
  19. le style d'écriture ma gêné au début, mais je l'ai dévorer et adorer a la fin. j'ai même chercher sur internet des photos sur La Hague pour mieux m'imaginer les lieux.
    je veut acheter d'autre livres de Claudie Gallay

    RépondreSupprimer
  20. Hello. My wife and I bought our house about 6 months ago. It was a foreclosure and we were able to get a great deal on it. We also took advantage of the 8K tax credit so that definitely helped. We did an extensive remodeling job and now I want to refinance to cut the term to a 20 or 15 year loan. Does anyone know any good sites for mortgage information? Thanks!

    Mike

    RépondreSupprimer
  21. hi, good site very much appreciatted

    RépondreSupprimer
  22. Je te conseille aussi "L'amour est une île", du même auteur.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr