Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Lettre à mon ravisseur

18
Lucy Christopher

Gallimard Jeunesse
Collection Scripto
Traduit de l'anglais par Catherine Gibert
268 pages
12 euros

A paraître le 9 Septembre 2010

Roman ados à partir de 13 ans
Thèmes : Enlèvement, Australie, Syndrôme de Stockholm



A propos de l'auteur : Lucy Christopher est née au Pays de Galles mais a grandi en Australie, à Melbourne de l’âge de neuf ans jusqu’à la fin de ses études universitaires. Enfant, elle adorait camper dans le Bush, et a toujours été fascinée par cette terre sauvage. Elle vit aujourd’hui en Angleterre.


A l'aéroport de Bangkok, alors qu'elle attend l'avion pour partir au Vietnam avec ses parents, Gemma, seize ans est accostée par un jeune homme. Il s'appelle Ty, il a vingt-cinq ans et il lui offre un café. Mais peu de temps après, Gemma a la nausée et se trouve dans un état comateux. Elle se réveille dans une chambre sobre où la chaleur est à crever... Elle ne reconnaît rien hormis Ty. Gemma saisit alors l'horreur de sa situation. Ty l'a enlevée et a réussi à lui faire passer les douanes. En plein bush australien, Gemma tente de fuir. C'est inutile. A part la maison, tout autour n'est que désert, chaleur et reptiles venimeux. Déterminée, elle est prête à tout pour forcer Ty à la ramener, à la délivrer. Tentatives de suicide, grève de la faim, rien n'y fait ; Ty ne cède pas, persuadé qu'il a sauvé la jeune fille du joug de la ville et de parents qui ne la méritaient pas. Depuis dix ans, Ty a observé Gemma et depuis dix ans, par amour fou pour elle, il a préparé cet enlèvement...

Lettre à mon ravisseur est un excellent thriller psychologique. Original dans sa mise en forme épistolaire. Dès les premières pages, le lecteur est happé par le récit de Gemma, le "je" parle au "tu", c'est-à-dire à Ty. Petit à petit, le lecteur comprend que Gemma écrit à son ravisseur, à celui qui lui a fait subir le pire. Mais paradoxalement on sent de la complicité, une certaine compréhension voire une tendresse. Gemma n'exprime pas de haine ni de rancune. Elle expose les faits : son enlèvement, sa peur, ses angoisses puis sa résignation et comment finalement elle en est venue à faire confiance à Ty.

On ressent la même détresse quand Gemma découvre qu'il n'y a pas d'issue, qu'elle est au milieu de nulle part, du désert australien et que si elle s'enfuit, elle finira par mourir de soif, brûlée. On attend avec appréhension et avidité la suite des évènements. Progressivement, Ty devient un personnage attachant, inlâchable car le salut viendra de lui seul. Il raconte sa découverte du bush, son amour pour la nature et l'on se prend, tout comme l'héroïne à ressentir de la sympathie pour ce personnage à la psychologie complexe. Lucy Christopher dépeint avec subtilité le syndrôme de Stockholm : une intimité entre la victime et le bourreau se dévoile, une complicité. Ty éprouve une sorte de fascination amoureuse pour Gemma. Il ne voit pas le mal, au contraire...il a fait du bien à Gemma en l'éloignant de sa famille, de ses amis, d'une ville vide de sentiments.


Ty est donc un individu très difficile à cerner. Le lecteur est pris entre deux feux, entre répulsion pour son acte, sympathie pour sa "protection" envers la jeune fille qui se met en danger en voulant lui échapper et pitié. Quant à Gemma, dans sa lettre, on comprend qu'elle est attirée par lui et qu'elle n'est pas sans éprouver une certaine affection. Lettre à mon ravisseur est un roman au suspense insoutenable qui dépeint le caractère un peu "fou" du syndrôme de Stockholm. Le désert australien est ici le lieu du drame psychologique, à la fois prison humaine, isolement forcé mais magnifique par sa faune et sa flore. De très belles descriptions du bush sont à l'oeuvre et donnent au roman sa dimension photographique. C'est d'ailleurs très déroutant car psychologiquement, le désert est source d'angoisse et visuellement il est de toute beauté, hors du monde presque magique. Un roman bluffant et puissant dont l'écriture vous fera voyager... à découvrir le 9 septembre en librairie.


Un immense merci à toute l'équipe de Gallimard Jeunesse pour la découverte en avant-première.
NB: Ce roman fera partie de la catégorie romans ados pour le Challenge du 1% littéraire.

Commentaires

  1. Waouw ! Ca a l'air géant, comme lecture ! J'ai très envie !

    RépondreSupprimer
  2. waouh ça a l'air trop bien ! le 1% littéraire ADO existe ? parce que ça m'interesse.

    RépondreSupprimer
  3. Marylène : c'est super, une pépite de la rentrée!! en romans ados! à ne surtout pas manquer!!

    Bouma :oups ! alors je me suis inscrite au 1% de la rentrée littéraire mais je dois lire mes 7 livres adultes et Schlabaya accepte de comptabiliser les romans ados en supplément. Tu peux te renseigner sur son blog. Je crois que les romans ados sont comptés à part

    RépondreSupprimer
  4. Ca l'air vraiment bien! Tu me donnes très envie de le lire!

    RépondreSupprimer
  5. Voila un sujet original et pas forcément facile à traiter. Je le note ^^

    RépondreSupprimer
  6. Devona: oui un sujet très original mais très bien traité dans ce roman fort et bouleversant

    Mirianne: merci :)) je pense que c'est un roman ado intelligent, de ceux qui font avancer la littérature de jeunesse

    RépondreSupprimer
  7. J'ADORE CETTE COLLECTION!!! ça me donne trop envie.biz

    RépondreSupprimer
  8. Déjà que j'aime beaucoup les scrito en général, celui ci à l'air superbe ! Je note!

    RépondreSupprimer
  9. Thalie: oui c'est vrai que la collection Scripto est vraiment bien!! en tout cas avec Lettre à mon ravisseur, elle s'enrichit.

    Herisson08: il l'est!!!! j'ai hâte de lire ton avis! :))

    RépondreSupprimer
  10. Tu m'as donné très très envie de le lire ! J'aimerai beaucoup voir comment le sujet difficile à été traité !

    RépondreSupprimer
  11. Retour au collège, retour à la jeunesse ! Merci pour ce titre qui a l'air génial !

    RépondreSupprimer
  12. Ca a l'air super bien, ce roman! Je vais le guetter!!

    RépondreSupprimer
  13. coup de coeur pour moi aussi, j'adore ce genre de roman, j'en redemande!

    RépondreSupprimer
  14. je l'ai fini ce week end, et j'ai pleuré pendant les 50 dernières pages !!!!
    le sujet est incroyablement bien traité, d'autant plus qu'il s'agit d'un thème rarement abordé.
    à ne surtout pas manqué, c'est pour moi un gros gros coup de coeur !!!

    RépondreSupprimer
  15. flippant le désert, j'adore!

    RépondreSupprimer
  16. je l'ai finit à deux heures du matin.Impossible de me décoller. J'étais toute fébrile je me disais: "Mais tu l'aime bon sang! Embrasse le" Rien à faire cette Gemma était trop insupportable pour me faire ce que je lui demandais. Remarque j'aurais fais la même chose.
    j'ai adoré l'enlèvement. Faut dire aussi que j'ai toujours rêvé de me faire enlever pour voir ce que ça faisait. Et dire qu'il me disait rien au début j'suis une grosse conne.

    RépondreSupprimer
  17. j ai vraiment adoré cette lecture !! mais jai été decu qu'il n'y ait pas eu de veritable histoire d'amour entre gemma et ty ! j'ai falli ne pas le lire car la couverure ne me disait vraiment rien , mais j'ai été agréablement surprise ! je le conseille vraiment

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr