Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Un automne à Kyoto

9
Karine Reysset

Ecole des Loisirs
Collection Médium
Illustrations de Pauline Reysset
Paru en Avril 2010
176 pages
10 euros

Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Découverte, Japon, Amour

Quatrième de couverture : Passer l'automne à Kyoto.Toute une saison, autant dire une éternité... Margaux en rêvait depuis toujours. Mais la veille de son départ pour le Japon, elle n'a plus envie. Entre-temps, elle a rencontré Mathias et ça change tout. Comment va-t-elle supporter ces trois longs mois de séparation, privée de Mathias, de ses caresses et ses baisers ? Pour ne rien arranger, elle vient d'apprendre que sa mère ne faisait plus partie du voyage et qu'elle-même allait jouer les jeunes filles au pair, coincée entre un père pas facile à vivre et une petite soeur énergique comme une pile électrique.Si elle savait ! Là-bas, Margaux va s'émerveiller devant ses premières feuilles d'érable rouges, les momiji, les fleurs de camélia et les temples illuminés. Elle va rencontrer Eric Dufay, jeune photographe au sourire carnassier et aux yeux pétillants qui a un don certain pour l'agacer. Là-bas, l'automne va passer plus vite que prévu.


"L'automne rivalise avec le printemps dans le coeur des Japonais. Si les deux saisons se ressemblent par l'agrément du climat, elles divergent par la beauté, celle de l'automne, empreinte non de l'éclat du renouveau, mais de la mélancolie du déclin, faisant surgir des sentiments plus profonds. Si les fleurs de cerisier évoquent le printemps, l'automne a pour symbole l'érable du Japon, qui prend alors des couleurs rouges si intenses qu'elles peuvent se refléter sur le papier des portes coulissantes d'une proche maison."

Marc Peter Keane, L'art du jardin au Japon



Un automne à Kyoto est un roman charmant et élégant. Charmant comme l'est Eric, le photographe que Margaux va rencontrer lors de son voyage au Japon et élégant comme le sont les érables inspirant sérénité et force. Margaux, seize ans part avec son papa et sa petite soeur à Kyoto. Ce voyage est l'occasion pour ses parents de prendre du recul, alors qu'elle, amoureuse de Mathias, éprouve une certaine appréhension face à la distance qui les sépare. Mais Eric, jeune artiste lui fait découvrir un univers artistique fascinant : les temples japonais, les fleurs, des photos proches des estampes. Grâce à lui, dans ce lieu magique, elle vit des moments rares de plénitude empreints de mélancolie. L'automne à Kyoto est synonyme pour Margaux d'instrospection, de sentiments profonds, d'une maturité qui prend son envol et devient passion. Elle grandit, elle devient artiste. Dans son carnet de voyage, elle consigne des listes amusantes, des croquis, des réflexions, le tout fraîchement accompagné de haïkus et de Notes de chevet sur des choses éphémères ou bien immortelles comme l'amour et la solitude.

Bien sûr, il y a de la poésie parce qu' Un automne à Kyoto nous plonge dans une écriture esthétique, profonde, nostalgique. C'est un roman d'apprentissage, celui du passage de l'adolescence à l'âge adulte, des tourments affectifs, de l'affirmation de soi. Mais ce qui est agréable dans la lecture c'est cette tonalité respectueuse de la nature, inspirant calme, lenteur et zénitude malgré la tempête d'émotions qui ravage le coeur de Margaux. C'est très beau parce que cela nous parle de la vie, de ses chagrins et de ses joies, ça nous évoque des images, des senteurs, des couleurs et des souvenirs...


Commentaires

  1. J'en avais déjà très envie, et ça me remet une piqûre de rappel ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Une petite perle dont tu parles très bien.
    Merci beaucoup pour le lien :)

    RépondreSupprimer
  3. Je surveillais l'arrivée de ta critique depuis quelques jours car j'ai adoré ce roman.
    J'en garde un très bon souvenir et j'ai aimé l'adolescente très réaliste, le Japon envoutant et pas trop caricatural, l'écriture en finesse.
    Contente de voir que toi aussi tu as aimé.

    RépondreSupprimer
  4. J'étais sûre que cette lectures te plairait. Grosses bizzzzzz

    RépondreSupprimer
  5. Thalie : oui je suis très contente d'avoir enfin pu le lire!! il est magnifique.

    Tiphanya: totalement d'accord avec toi. Ce réalisme est très plaisant et en même temps c'est ce qui fait la force du personnage et du livre: il y a du charisme! autant Margaux que le Japon qu'elle découvre

    Bauchette: merci et de rien ;))

    Marylène: un roman de l'école des loisirs à ne pas louper assurémment

    RépondreSupprimer
  6. déjà repéré sur d'autres blogs. tu renforce mon envie de le lire.

    RépondreSupprimer
  7. Il me tente de plus en plus celui ci :)

    RépondreSupprimer
  8. Houla ! Celui-là me fait vraiment très très envie !!!

    RépondreSupprimer
  9. Pretty bel post. Ho appena imbattuto il tuo blog e volevo dire che ho davvero apprezzato la navigazione post del tuo blog. In ogni caso sarò sottoscrivendo il feed e spero di scrivere di nuovo presto!.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr