Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

La danse des ombres Tome 1

7
L'Opéra de sang Tome 1

TANITH LEE

Pocket
Collection Pocket Terreur
Paru en Mars 1994
356 pages
5,90 euros

Genre : Fantastique



Quatrième de couverture : Jeune femme effacée, Rachada Day mène une existence terne et solitaire dans la banlieue de Londres, jusqu'au jour où un notaire lui apprend que sa famille paternelle, les Scarabae, réclame sa présence au domaine ancestral. Se souvenant des mises en garde de sa mère, elle commence par refuser l'invitation.Mais, perdant tour à tour emploi et logement, elle finit par se résigner à ce qui semble être une fatalité : rejoindre la " Demeure " perdue dans la lande, sorte de labyrinthe baroque où le soleil ne pénètre qu'à travers d'épais vitraux et d'une étrange tribu de vieillards sans âge semblent vivre l'attente d'un mystérieux événement. Enfin, par une nuit d'orage, Adams, inquiétant et séduisant, fait son apparition et Rachaela tombe aussitôt sous son emprise.
A propos de l'auteur: Tanith Lee, née en 1947, est l'une des meilleures romancières anglaises contemporaines.Surtout connue pour " Le Dit de la terre plate ", cycle de variation aussi brillantes que subtiles sur " Les Mille et Une Nuits ", c'est une conteuse née qui aborde avec un égal bonheur S.-F, fantasy et ...terreur.



Rachaela Day est une jeune femme solitaire, asociale, recluse dans un appartement londonien, vendeuse dans une petite librairie vieillotte. Après la mort de sa mère et de son chat, Rachaela mène une vie monotone. Un jour, elle reçoit une étrange missive, une lettre d'un notaire qui l'informe que sa famille paternelle souhaiterait l'accueillir dans leur demeure. Mais Rachaela se remémore les paroles de sa mère sur les fameux Scarabae : des êtres malsains, cruels, des fous. Le père de Rachaela n'a jamais donné de ses nouvelles, abandonnant son unique fille aux mains d'une maman blessée, aigrie, éprouvant haine et colère envers cette famille que Rachaela ne devait surtout pas approcher. Rachaela refuse obstinément tout lien avec les Scarabae mais de tristes circonstances l'obligent à réviser sa décision. Ayant perdu emploi et appartement, Rachaela se rend à la "Demeure", un manoir isolé dans les landes, juché en bord de mer, aussi inquiétant qu'attirant.

La Danse des ombres est le premier volet de l'Opéra de sang écrit par Tanith Lee, une grande dame de la terreur et du vampirisme. Ce premier tome est une mise en scène remarquable de la "Demeure" des Scarabae. Une famille de fous où tous les membres semblent avoir atteint l'âge centenaire mais qui possèdent encore une beauté aussi éthérée qu'effrayante. Ils sont nombreux à séjourner dans ce labyrinthe fantômatique, éclairés aux prismes de vitraux. Rachaela est la dernière femme de la lignée des Scarabae. Très vite elle rencontrera Adamus, son père qui devrait avoir soixante ans alors qu'il en paraît seulement trente. Muée par des forces obscures, Rachaela est irrémédiablement séduite, entre répulsion et désir pour cet homme ténébreux. Les questions de Rachaela sur cette famille deviennent obsédantes : à chaque recoin de la demeure, un terrible secret semble se dévoiler. La Danse des ombres est un roman perturbant, étrangement pénétrant. En termes d'action, il ne se passe pas grand chose mais Tanith Lee a réussi à tenir en haleine son lecteur grâce à un suspens latent où le vampirisme est suggéré, jamais explicité. Rachaela est prise dans les filets d'une famille de vampires qui perpétue la lignée par l'inceste. La thématique du sang est très importante dans La Danse des ombres, abordée sous différents aspects : les liens familiaux, les menstruations, l'accouchement, le meurtre, et Tanih Lee nous plonge dans un univers de violence, d'immoralité et de perversion.

La Danse des ombres est un roman au pouvoir de fascination incroyable et tout ceci se joue sur ce vampirisme dissimulé, attendu au fil des pages, sur cette ambiance toute en érotisme, en élégance et en sensualité. Tanith Lee traite son sujet avec subtilité où la profondeur est ici synonyme de langueur, d'austérité et d'oppression. Un roman qu'il faut découvrir de toute urgence. La fin m'a laissé pantoise, époustouflée et avide de connaître la suite...



Lu dans le cadre du Challenge Spécial Halloween organisé par Lou et Hilde

Commentaires

  1. Je ne connais pas cet auteur mais la collection m'est familière (quelques romans de Dean R Koontz et Anne Rice dans ma bibliothèque). Je note ce titre qui m'intrigue.

    RépondreSupprimer
  2. Très, très tentant! De toute façon, quand je vois un petit coeur chez toi, j,ai tendance à tout noter!

    RépondreSupprimer
  3. Karine!! merci c'est très gentil!!! ;))) elui-ci est vraiment particulier, j'ai tout aimé!! et jamais le vampirisme n'a été traité avec autant de raffinement!

    Hilde: j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi

    Anne-Sophie, pas de danger, Tanith Lee est une grande dame de ce genre!! tout comme l'est Anne Rice

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai lu il y a très longtemps mais je n'avais pas été séduite et je n'ai donc jamais lu la suite.

    RépondreSupprimer
  5. J'adorais cette collection (qui n'existe plus d'ailleurs) et j'avais une période où j'en lisais beaucoup... Tu parles de ce titre d'une façon allèchante, j'avoue que je serais tentée mais est ce que cette édition existe encore ??? Je file voir ça sur le site de la F..C.
    Moi aussi je m'étais inscrite à ce challenge et je dois dire que ça m'a beaucoup amusée...
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Super ! Je t'invite à mon swap carte de noel sur Sirpriz !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr