Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Mister Pip

5
Lloyd Jones

Editions Michel Lafon
Traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Valérie Bourgeois
Paru en Avril 2008
257 pages
18,80 euros




Quatrième de couverture : Sur une île du Pacifique, Matilda et ses camarades de classe se passionnent pour les aventures vieilles d’un siècle d’un orphelin appelé Pip, dans une ville appelée Londres qui leur paraît plus réelle que leur propre région à feu et à sang. Mais, dans une île ravagée par la guerre, l’imagination ne protège pas toujours de la folie des hommes.




"Les personnages migrent"
Umberto Eco


Mister Pip c'est une histoire d'amour entre une oeuvre littéraire et les enfants d'une île du Pacifique. Dans les années 1990,Bougainville, Matilda, jeune fille de 13 ans vit sur une île d'apparence paradisiaque : le bruit des vagues, les parfums des fleurs et des fruits, un air d'innocence. Mais la guerre civile entre les Rambos rebelles et les Peaux-Rouges plonge l'île dans un horrible blocus, coupée de l'Australie. Mr Watts, le seul blanc sur l'île se propose pour faire la classe aux enfants. Et quelle classe!!! Chaque habitant va apporter son lot de savoir-faire : cuisine, techniques de chasse, conseils domestiques, botanique, jardinage, religion... Mais l'essentiel de la classe s'organise autour de la lecture d'une oeuvre particulière : Les Grandes Espérances de Dickens. Pendant plusieurs mois, les enfants vont lire un chapitre des aventures de Pip, un orphelin né au XIXe siècle en Angleterre victorienne. Passionnés, les élèves vont petit à petit considérés Pip comme un compagnon, un ami et la fiction deviendra pour les habitants de cette île un formidable moyen d'évasion contre la violence et la folie des hommes...

"Le plus étonnant était l'endroit où je l'avais rencontré : pas dans un arbre, pas en train de bouder dans un coin ombragé ni de jouer dans les ruisseaux des collines, mais dans un livre. Personne ne nous avait dit qu'on pouvait trouver des amis dans un livre."

Mister Pip est un récit drôle et émouvant qui raconte comment les livres ont le pouvoir de transformer un quotidien sinistre. Le pouvoir des mots, la magie des contes sont des thèmes abordés avec profondeur et philosophie. Face à la violence des conflits, les habitants de l'île ont trouvé un refuge, une échappatoire dans la lecture. Lloyd Jones maîtrise parfaitement son sujet et rend un brillant hommage à la littérature et aux mots. Il réussit à mettre en complémentarité deux mondes totalement opposés : l'exotisme d'une île du Pacifique et l'Angleterre victorienne du XIXe siècle. Deux époques différentes, deux mondes sociaux distincts mais Mister Pip assure une continuité prodigieuse : la lecture peut vous transporter n'importe où, n'importe quand. Notre héroïne Matilda n'a aucun mal à s'identifier au personnage principal des Grandes Espérances. L'on suit avec délectation et enthousiasme son avancée dans la lecture, sa compréhension de certains passages et avec une grande maturité, elle se questionne et imagine des réponses. On aimera l'écriture fluide et "éclairée" de Lloyd Jones, on aimera ses allusions à la moralité, ses phrases métaphoriques qui en disent long sur le genre humain :

"Aujourd'hui, j'aimerais parler de ce qu'on peut apprendre des litchis. Rien de doux n'est visible à l'oeil nu. Mais de même que la peau d'un litchi ne reflète pas sa délicatesse, le doux sourire d'une personne ne reflète pas forcément son coeur. Un sourire peut être trompeur. Pour conserver votre douceur, il faut vous protéger."

En lisant Mister Pip, je me suis tout simplement régalée et réjouie devant tant d'ingéniosité et d'inspiration. Certes le contexte est difficile et les scènes de violence gratuite, de torture, de viol sont difficiles. C'est loin d'être rose et idyllique mais ce roman est poétique et prenant. Je n'ai jamais lu les Grandes Espérances de Dickens néanmoins je n'ai eu aucun mal à comprendre comment ce roman pouvait agir sur la vie et l'imagination de ces habitants. Seul un livre a le pouvoir d'entrer dans votre vie et de provoquer de manière imprévisible une influence qu'elle soit morale ou physique. Lloyd Jones tisse un lien indéfectible entre la fiction et la réalité et propose un roman intelligent, pertinent et évocateur. J'ai beaucoup aimé la relation entre Mr Watts et la maman de Matilda : un combat idéologique entre la littérature, la fiction et la Bible, la religion. Il y a dans Mister Pip matière à bon nombre de réflexions littéraires, morales, idéologiques. Il offre une belle leçon d'apprentissage car il n'y a pas de meilleure école que celle du coeur, de la vie, de la sagesse et du courage. Toutes les théories du monde ne forment pas à la réalité de la vie, qui plus est une réalité dure et dramatique. Un roman plein d'humanité et surprenant. Il rend hommage à la littérature et encourage à la lecture. Il nous donne de l'espoir et nous réconforte malgré la cruauté et la guerre. Un coup de coeur.



D'autres avis sur Blog-O-Book

Commentaires

  1. Un très beau roman, c'est certain !

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, un superbe roman ! D'ailleurs, j'ai lu il y a presque un mois son dernier livre : je l'ai aimé lui aussi. D'ailleurs, tu me fais penser que je ne l'ai pas chroniqué. Allez, je m'y mets ! :P

    RépondreSupprimer
  3. ça à l'air très poignant. Vu mon quotidien en ce moment je passe mais je le note pour des jours où j'aurai le courage de lire un tel roman. Bises

    RépondreSupprimer
  4. J'ai adoré ce roman aussi. D'abord parce qu'il y a Dickens, mais il y a aussi bien plus que ça. Bref un super souvenir de lecture.

    RépondreSupprimer
  5. Ton billet donne envie, je note!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr