Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Lueur de Feu

8
Sophie Jordan

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Alice Marchand
Paru en Octobre 2011
336 pages
15 euros


Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Fantasy, Amour, Dragons


Résumé de l'éditeur : Jacinda est une draki, une descendante des dragons. Et elle a le pouvoir de cracher du feu, ce qui fait d'elle le membre le plus précieux de son clan. Forcée de fuir son village avec sa mère et sa sœur jumelle, elle peine à s'adapter à sa nouvelle vie, loin des siens. L'unique lueur d'espoir lui vient de Will. Le beau, le mystérieux Will. Le seul qui parvienne à maintenir sa flamme intérieure éveillée, le seul qui lui permette de rester celle qu'elle est. Mais aussi celui qui pourrait causer sa perte... Laissez-vous séduire par une romance surnaturelle dont l'univers déborde d'originalité. Jacinda saura-t-elle oublier le monde des dragons auquel elle appartient, et s'intégrer au nôtre ?


Dernière née des éditions Gallimard Jeunesse, Lueur de Feu est la nouvelle série fantastique de romance paranormale, l'histoire d'amour de Jacinda, une draki et de Will, chasseur de dragons. Descendante des dragons, d'un peuple nommé Draki, qui peuvent prendre forme humaine, Jacinda est une adolescente qui voudrait être comme les autres. Elle est la seule de son clan à pouvoir cracher du feu, ce qui fait d'elle un membre convoité, précieux et très surveillé par le Conseil. Un matin, alors qu'elle enfreint le règlement en volant de jour, offrant à la vue de tous sa beauté exceptionnelle de dragonne, elle est prise en chasse. Elle se réfugie in extremis au fond d'une grotte mais bientôt un garçon qui fait partie du groupe la retrouve...et l'épargne en mentant à ses amis. Qui est ce garçon et surtout pourquoi ne l'a t-il pas tuée? Obligée de fuir la punition violente et barbare de son clan, Jacinda part avec sa mère et sa soeur. Elles s'installent en plein désert, la mère espérant secrètement que le draki de Jacinda meurt, privé de liberté... Et c'est là-bas, à son nouveau lycée que Jacinda retrouve le garçon qui lui a sauvé la vie. Au lieu de le fuir, elle est irrésistiblement attirée par lui, au mépris de tout danger car s'il ne la reconnaît pas, les dons de Jacinda explosent en sa présence. Difficile ainsi, de ne pas révéler sa nature et de se manifester...

J'ai beaucoup aimé Lueur de Feu, roman qui, même s'il reste dans la tendance actuelle des histoires d'amour adolescentes, possède une force et une personnalité dues à l'héroïne. Jacinda apporte une bouffée d'air pur dans le monde des vampires, des loups-garous, des anges et nous surprend par sa condition proche de la Nature, des contacts humains, de leur influence sur nous. Le lecteur sera séduit par cet univers mi-fantasy, mi-fantastique, qui se veut fascinant et attirant. Il manque encore un peu de détails croustillants concernant l'histoire des draki, mais ce bémol est vite oublié par le suspense et la sensualité qui se dégagent de la relation Jacinda/ Will. Amour impossible? Entre désir et peur, Jacinda est une héroïne entière, avec une personnalité riche, extrêmement attachante. Sa nature de dragon frémit en la présence de Will, sa peau devient brûlante, ses ailes veulent se déployer, son draki veut se libérer mais...il y a le risque de la famille de Will, des ennemis mortels qui chassent, torturent et tuent les dragons. Sophie Jordan est douée pour décrire les effets physiques qui surviennent chez Jacinda lorsqu'elle se retrouve en contact avec Will. Elle ne peut retenir sa peau, son coeur, ses yeux, et tout ça explose en une envolée lyrique. Une histoire d'amour torride et envoûtante que l'on suit avec envie et inquiétude car Jacinda et Will s'aiment mais leur lignée s'oppose.

Roman d'apprentissage plein de fougue et de sentiments contradictoires, d'une adolescente différente des autres, qui se sent à part, exclue aussi d'une soeur et d'une mère qui ne l'acceptent pas comme elle est et voudraient qu'elle fasse le sacrifice de ses dons. Jacinda, entière, passionnée, courageuse ne peut étouffer son draki, qui s'exprime avec intensité et émotion, entre retenue et violence du désir d'être. C'est un premier tome franchement réussi, remarquable, captivant et qui donne sacrément envie de se jeter sur la suite. Rendez-vous au printemps 2012!


Un grand merci à toute l'équipe de Gallimard Jeunesse!

Cette lecture compte pour le Challenge Littérature Jeunesse/ Young Adult

organisé par Nodrey, Mélo et Hélène.

Vit un conte de fées : 9/24

Commentaires

  1. Pour une fois (c'est rare !), je ne te rejoins pas !!!! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. encore un que j'ai envie de lire. ça ne cessera donc jamais.

    RépondreSupprimer
  3. Bladelor: il m'a fait du bien! disons que ça faisait vraiment longtemps que je n'avais pas lu une romance paranormale et comparée à d'autres, je trouve celle-ci réussie, même si je suis d'accord avec toi, l'intrigue reste assez superficielle!

    RépondreSupprimer
  4. Bouma! non ça ne cessera jamais et en même temps heureusement! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup aimé aussi!
    Wiiiiiiiiiiiiiiiiiiillllll!

    RépondreSupprimer
  6. Je trouve que ces couvertures jeunesses se ressemblent toutes. Dommage.

    RépondreSupprimer
  7. Ori: Oh mais dis donc toi, il te faut tous les héros masculins des romans ados!! lol! c'est l'effet célibat! Bisous ;-)

    Alex Mot-à-Mots : je me doute que oui les couvertures se ressemblent toutes. Néanmoins je me ferais l'avocat du diable pour dire que parfois les couvertures sont trompeuses et qu'il ne faut pas se fier à l'apparence. Même si parfois j'avoue avoir un coup de coeur pour une couv et vouloir à tout prix le livre, rien que pour ça! euh...mon argumentation ne tient plus la route! si tu aimes l'univers fantasy, les héroïnes anti-conformistes, les dragons, et l'histoire d'amour alors lis-le, sinon tanpis, il y a tellement d'autres romans qu'il y en a pour tous les goûts.

    RépondreSupprimer
  8. J'avais lu des avis très mitigés mais j'ai été agréablement surprise par ce roman. J'ai passé un très bon moment et j'attends le tome 2 avec impatience.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr