Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

SABA Ange de la mort Tome 1 Les chemins de poussière

6
Moira Young

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Laëtitia Devaux
Paru en Septembre 2011
348 pages
16 euros


Roman ados à partir de 13/14 ans
Thèmes : Dystopie, Société, Chaos


Quatrième de couverture : Au coeur d'un univers futuriste dévasté, la quête haletante d'une héroïne exceptionnelle. Ecoutez le récit de Saba, jeune fille farouche et attachante, qui va découvrir, lors de sa longue épopée, que le plus difficile n'est pas de se battre, mais de faire confiance...Le premier tome d'une trilogie redoutable.
A propos de l'auteur : Moira Young a été comédienne, cantatrice, danseuse et même enseignante, avant de réaliser son rêve : devenir écrivain. Saba Silverlake est son premier roman. Née au Canada, Moira Young vit désormais en Angleterre, à Bath.

La presse en parle :
- "Exubérant, excitant et empli d'émotions fortes...Il est à parier qu'il ne sortira pas de meilleur roman pour la jeunesse cette année." THE TIMES
- "Exceptionnel...à mi-chemin entre Hunger Games et La Route." BOOKSELLER


Saba, jeune fille de 18 ans, vit au milieu de nulle part dans un endroit nommé Silverlake. Avec son frère jumeau Lugh, né lors du solstice d'hiver, sa petite soeur Emmi et Pa, grand optimiste qui croit lire l'avenir et l'espoir dans les étoiles, Saba s'attache chaque jour à trouver de la nourriture et à garder Silverlake protégé contre les attaques extérieures. Un jour, au milieu d'une tempête de poussière, surgissent des cavaliers noirs, spectres de la mort et d'un drame imminent. Pa est tué et Lugh kidnappé. Se retrouvant seule avec une petite soeur qu'elle ne désire pas, Saba se promet de chercher son frère et décide de quitter Silverlake, quitte à rencontrer le pire sur cette terre désolée...

Sur fond de paysage apocalyptique rythmé par une route périlleuse, Les chemins de poussière plante le décor d'une dystopie sombre qui s'annonce éprouvante. Dès les premières pages, le lecteur est pris à la gorge par un monde chaotique, livré à lui-même, c'est-à-dire aux hommes et à ce qu'il y a de plus mauvais en eux. Pas une âme de compassion pour aider notre héroïne, ou plutôt dirais-je nos héroïnes car à l'instar de Saba, sa petite soeur Emmi est dotée d'une grande force de caractère et d'une bonne dose de rébellion. Confrontées à l'injustice, elles partent, deux jeunes filles seules en plein désert, livrées aux tempêtes de poussière, à un monde ravagé, éprouvé par la violence. Un environnement hostile dans lequel il faut pourtant avancer, se battre et survivre. Car Saba va être prise au piège par des marchands d'esclaves qui échangent les orphelins et en font des sortes de gladiateurs pour amuser la galerie et divertir les coeurs avides de haine. Dans cette quête initiatique, Saba apprendra que le plus dur n'est pas de frapper et de vaincre mais d'apprendre à faire confiance aux bonnes personnes.

Premier roman de Moira Young, Saba Silverlake est une trilogie qui démarre fort grâce à un style particulier, une écriture acerbe, puissante, créatrice d'émotions et d'impressions. Une plume inspiratrice de visions désenchantées d'une humanité trouble et souffrante, à la fois poétique et un brin nostalgique. Un western futuriste qui a sa voix propre, à mi-chemin entre le nature-writing et le roman d'apprentissage, qui plonge le lecteur dans une aventure pleine de suspense et d'adrénaline. Roman coup de poing grâce à des scènes frappantes, visuellement choquantes et à une héroïne "guerrière" forte et dure mais qui cache une sensibilité et une fragilité naissantes au fil d'un parcours semé d'embûches, dans lequel elle découvrira le pouvoir apaisant de l'amour. Saba seule contre tous, Saba ange de la mort qui gagne tous les combats... son seul espoir est d'apprendre à aller vers les autres, à développer les sentiments d'amitié et de solidarité dans un univers qui en est complètement dépourvu. On salue la personnalité d'une héroïne exceptionnelle, téméraire, persévérante qui n'a de cesse de vouloir sauver son frère d'un roi tyrannique, aussi fou que ce monde qu'il gouverne.

Fanatismes, perversité humaine, dérives en tout genre, ce premier tome est au même titre que Hunger Games et Le chaos en marche, un roman haletant et bouleversant, incroyablement riche grâce à son environnement socio-culturel terriblement convaincant et pertinent, oscillant entre réalité et fiction. Entrée remarquable certes, pour Saba Ange de la mort qui s'annonce comme la trilogie jeunesse la plus époustouflante de cette fin d'année 2011 ? A voir avec la parution du deuxième tome en début d'année 2012.


Un IMMENSE merci à toute l'équipe de Gallimard Jeunesse pour la découverte.




Livre lu dans le cadre du Challenge Littérature jeunesse/ Young Adult
organisé par Mélo, Nodrey et Hélène.
Catégorie Vit un conte de fées : 12/ 24


Ce roman a fait effet, je vous invite à lire les billets de
Francesca, Ori, Clarabel, Mélo, Fantasia

Commentaires

  1. décidément je n'en finis pas d'avoir envie de lire...

    RépondreSupprimer
  2. lu et chroniqué cette année également. pas mal du tout.

    RépondreSupprimer
  3. C'est fou, ça, je n'en ai pas DU TOUT entendu parler ! Je note !

    RépondreSupprimer
  4. Ahhhhhhhhhhhh Jaaaaaaack, bave!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Hyper contente qu'il t'ait plu, il le mérite tellement !

    RépondreSupprimer
  6. Lu une centaine de pages mais déjà je sens que je vais aimer. Je tremble pour Saba... Allez, j'y retourne !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr