Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

PARALLON - Tome 1

4
Dee Shulman

Robert Laffont
Collection R
Traduit de l'anglais par Frédérique Fraisse
Paru en Janvier 2013
490 pages
17,90 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Maladie, Fantastique, Voyage

Quatrième de couverture : Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du XXIe siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir... 152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l'arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort. 2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu'un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais. Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n'est pas de celles qu'on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel... Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ? 
A propos de l'auteur : Dee Shulman est une auteure et illustratrice britannique reconnue, avec déjà près d'une cinquantaine de livres publiés. Elle écrit autant pour les enfants que pour les adolescents. Sa production a été traduite dans de nombreux pays, notamment au Japon, en Italie, en Hollande, en Finlande. Chacune de ses nouveautés est chaleureusement accueillie par la presse et elle collectionne les distinctions et les prix en Angleterre. Dee est diplômée de littérature anglaise à l'université de York et a étudié le dessin à l'Harrow School of Art. Parallon est son premier grand projet pour ados et jeunes adultes.

            Pas peu fière d'enfin débuter ma découverte de la collection R, qui rappelons-le fait un tabac et prend de l'essor avec ses nombreuses et appétissantes sorties, sans compter leurs couvertures dont je suis friande : Night School, La sélection, Kaleb et Phaenix, Glitch et Starters. Bref j'ai un train de retard mais je compte bien me rattraper et je pars optimiste, enthousiaste pour cette nouvelle lecture.

Comment un gladiateur romain et une élève du XXIème siècle peuvent-ils se rencontrer ? Quel est le lien entre les deux époques, séparées d'un millénaire, qui peut réunir deux mondes que tout oppose ? C'est dans cette idée que j'ai commencé la lecture de Parallon. Deux époques distinctes : 2012 à Londres et 152 après Jésus-Christ en pleine Rome Antique. Première question que je me suis posée : comment ces deux mondes vont se rencontrer, par quel élément ? et même si on se doute bien qu'à un moment donné de l'histoire, Eva et Sethos vont se rejoindre, comment communiqueront-ils? : langues différentes, culture différente. Et voyez-vous même ce détail trouve sa logique dans l'univers incroyable de Parallon.
 
Intriguée, curieuse, je fus cependant vite tempérée par mes ardeurs grâce à une entrée en matière de qualité mais un peu longue. Nous faisons la connaissance de la mystèrieuse Eva, marginale, différente des autres, rebelle sur les bords. Cette adolescente a un don : l'informatique. Déjà renvoyée de plusieurs établissements, rejetée par sa mère remariée, Eva tente d'intégrer la prestigieuse école de Sainte-Magdalen, sorte d'institut pour élèves surdoués et incompris du système scolaire classique. Ca tombe bien car Eva y a sa place et s'y sent drôlement bien. Elle se fait des amis, multiplie les talents de comédienne, musicienne et chanteuse. Passionnée de biologie et de sciences, elle utilise à bon escient le matériel du laboratoire pour faire des recherches sur les agents pathogènes, les virus jusqu'à ce que...
Sethos est gladiateur. Fou amoureux de Livia, il doit absolument gagner le combat qui l'oppose à un redoutable gladiateur : Protix Canitis. Il en réchappe in extremis, gagne mais blessé, il se retrouve dans un état grave, proche de la mort...

Quel est l'élément déclencheur de la rencontre de ces deux mondes? L'incident au labo qui conduit Eva à l'hôpital, victime d'une fièvre dévastatrice, due à un échange entre son sang et un mystérieux virus? Ou la mort de Sethos? Ou bien encore cet entre-deux incroyable et surnaturel nommé Parallon peuplé de morts? Mais alors pourquoi Livia n'est-elle pas aussi à Parallon? De multiples questions fusent à travers l'intrigue bien ficelée de ce roman où la trame fantastique l'emporte sur la romance sentimentale. Car certes il y sera question d'un amour impossible entre un esclave et une riche héritière romaine, mais le propos n'est pas tourné que vers l'amour impossible. A force de questions, de détails, de curiosité, Sethos va trouver la clé qu'offre Parallon à savoir de pouvoir traverser un vortex et voyager dans le temps.
Le fantastique surfe avec le thriller de science-fiction: vortex, virus, au-delà, voyage dans le temps, univers parallèle où le temps et l'espace n'ont aucune importance... Et lorsqu'enfin Sethos parvient en 2012, retrouve Eva qui semble être la réincarnation de son amour Livia ; celui-ci ne comprend pas pourquoi elle le fuit. Alors qu'Eva ne comprend pas pourquoi elle se sent si attirée par Sethos. 
Dans ce premier tome, l'auteure pose les bases et prend tout son temps pour décrire les personnages et planter son intrigue, à la fois originale et foisonnante. Je sens pointée une suite qui voudrait changer le cours de l'histoire et revenir sur les drames vécus. J'ai aimé l'alternance des voix et des narrations : le "je" d'Eva et la troisième personne pour Sethos. Cela donne à l'ensemble un dynamisme non forcé, parfois salvateur quand l'action manque un peu. L'écriture de Dee Shulman est vive, rythmée, et le roman se lit très vite. Il y a du suspense, de la curiosité, du mystère, des choses intéressantes et prenantes. Un très bon divertissement pour ce roman qui suscite bien des envies dont notamment celle de découvrir la suite!


Un grand merci à Stéphane-Laure et à toute l'équipe 
de la collection R, de Robert Laffont.

Commentaires

  1. Les avis sont vraiment partagés autour de ce titre...

    RépondreSupprimer
  2. je n'ai lu que ta conclusion, il est dans ma PAL :)

    RépondreSupprimer
  3. Stephie : les avis sont partagés, très mitigés. Mais j'ai bien aimé. Je suis bon public pour ces romans bien divertissants. Il y a des choses intéressantes, d'autres plus clichés. Ca reste très agréable et tentateur.

    Sophie : oki. Je viendrais lire ton avis.

    RépondreSupprimer
  4. Rien que pour l'originalité de l'histoire, j'ai bien envie de l'ajouter à ma PAL. Pourtant, je ne suis plus trop en âge de lire ce genre de livre... Ah mais tant pis! Ce résumé et ta critique m'intriguent!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr