Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Bouche cousue

0
Marion Muller-Colard

Gallimard Jeunesse
Collection Scripto
Janvier 2016
112 pages
7 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Homosexualité, Famille, Communication, Différence

Quatrième de couverture : Dans la famille d'Amandana, la propreté irréprochable n'est pas qu'un métier. C'est un mode de vie. Rien qui dépasse. Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du coeur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée ? Un roman intimiste d'une grande finesse psychologique, magnifiquement écrit, plein de pudeur et d'émotion.

C'est la première fois, il me semble (j'en lis tellement!) que je découvre la plume de Marion Muller-Colard. J'ai aimé mais j'ai trouvé le propos assez dur, celui d'une famille italienne traditionnelle et catholique qui refuse d'accepter l'homosexualité de leur fille. Lors d'un déjeuner domicial, Amande, la tentaine célibataire, constate que l'ambiance est encore une fois tendue. Lorsque la vérité sort de la bouche d'un enfant, une gifle tombe, sourde, soudaine, silencieuse comme un tabou. Le neveu d'Amande, 15 ans a embrassé un garçon. Dans cette famille où la propreté règne sur la maison comme sur les personnes, cette révélation est glaçante. Amande décide alors d'écrire une lettre où elle raconte un épisode de sa jeunesse, un épisode qui a marqué son adolescence et son parcours...
En peu de pages, l'auteur déploie une plume efficace, intimiste et d'une grande profondeur psychologique. Elle évoque la prise de conscience de l'orientation sexuelle, elle parle de quête identitaire et du rejet qu'implique l'homosexualité. Nous sommes dans les années 90, dans une famille catholique où la sexualité est tabou. Si c'est bien écrit, je ne me suis pas attachée à l'héroïne. Si le sujet de la prise de conscience sur l'homosexualité est bien traité, avec justesse, délicatesse et sensibilité, et d'une certaine manière avec un recul sur les choses, j'ai quelques réserves non pas sur la qualité du texte mais sur sa briéveté. Le thème devient courant, certes essentiel et incontournable...peut-être désormais un peu trop ?

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr