Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Audrey retrouvée ♥ ♥ ♥ ♥

1
Sophie Kinsella

Pocket Jeunesse
Traduit de l'anglais par Juliette Lê
Mars 2016
300 pages
17,50 euros

Roman ados / Young Adult dès 14 ans
Thèmes : Phobie, Adolescence, Famille

Quatrième de couverture :  Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres. Ca, c'était avant. Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d'un oeil nouveau : celui de la caméra. Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde... 

Gros coup de coeur pour Audrey retrouvée... Le premier roman young adult/ jeunesse de Sophie Kinsella (que j'adore car mes premiers romans chick-lit c'était L'accro du shopping) ça se remarque et forcément ça titille la curiosité. Qu'est-elle capable de faire en roman ados ? Et bien le BEST!!  C'est complètement réjouissant, addictif, pimpant et plein de fraîcheur. C'est la vie version Kinsella avec ses joies, ses tracas, ses peines, ses problèmes mais surtout sa bonne dose de peps!

Audrey, 14 ans, a vécu une épreuve douloureuse et traumatisante au lycée. De ce dont on sait, c'est que c'était violent (harcèlement scolaire?,  sur réseaux sociaux ? agressions ?...) et grave car les personnes concernées ont été renvoyé de l'établissement. Suffisamment grave pour qu'Audrey arrête les cours, s'enferme chez elle, souffrant de troubles anxieux, d'épisodes dépressifs, la conduisant à suivre un traitement médicamenteux et une thérapie. Audrey est devenue phobique sociale et souffre de violentes crises d'angoisse, si bien qu'elle ne peut plus sortir, ni interagir avec son entourage. Pourtant elle ne fuit pas sa famille, planquée derrière ses lunettes de soleil noires. Au contraire, elle reste curieuse de ce qui se passe à la maison, intriguée par les attitudes de son frère et l'obsession de sa mère pour le Daily Mail. Sa thérapeute lui conseille d'engager un documentaire filmée sur ses relations familiales et sociales car Audrey va devoir reprendre le chemin du lycée. Le confort de sa bulle, comme un cocon protecteur l'empêche d'aller de l'avant et d'oser les relations. Il lui faut un élément déclencheur... qu'elle trouvera en la compagnie de Linus, un ami de son frère...

Je peux vous dire que malgré les propos délicats et difficiles d'Audrey retrouvée, je n'ai jamais autant ri de ma lecture. Chaque page est un pur délice, un bonheur. Audrey est une héroïne contemporaine à laquelle je me suis parfaitement identifiée. Sophie Kinsella ne parlera pas des détails qui ont conduit la jeune fille à s'isoler et à avoir peur du monde. Je trouve d'ailleurs que c'est très judicieux car peu importe ce qui s'est passé, c'est le présent dont il faut s'occuper. L'auteure ne s'attarde donc pas sur ce qui a déclenché le mal, la détresse et le malaise d'Audrey mais se focalise sur sa guérison, sur ce qui est porteur d'espoir. C'est une approche originale et tellement plus lumineuse car les efforts d'Audrey doivent se concentrer sur son avenir. Déjà, par ce procédé narratif, l'auteure se distingue dans le genre young adult contemporain. 

Par le biais de la caméra (un exercice pour essayer de s'extérioriser), Audrey va observer sa famille. Et quelle famille!! Elle est géniale avec ses défauts, ses tendresses, ses problèmes, ses disputes, ses rires, sa force et son humour. J'ai adoré tous les personnages de cette famille : la mère Anne, un brin délurée et obsédée par les dernières nouveautés en matière d'éducation. Elle suit les conseils du Daily Mail comme le St Graal. Elle est totalement paniquée et hystérique par les jeux vidéos et l'obsession qu'a son fils pour l'ordinateur. Elle fait des crises comme pas possible. Le père Chris, est dépassé et s'intéresse plus à son portable que par le drame qui se joue chez lui. Il semble un peu démissionnaire mais il reste attachant et important pour l'équilibre familial. Le petit frère Felix est attendrissant et vit dans un monde de bisounours. Et Franck, le frère accro aux jeux vidéos tient des répliques à tomber par terre, totalement décapantes et astucieuses mettant les contradictions de sa mère en avant. On rigole!! C'est une vraie bouffée d'air pur cette famille, pétillante, attachante, drôle, moderne, actuelle. C'est le genre de famille haute en couleurs qu'on rêverait d'avoir ou de devenir parce que mine de rien, ils sont tous soudés et chacun à sa manière va permettre à Audrey d'évoluer, d'apprendre à faire confiance aux autres. J'ai aimé le personnage de Linus, drôle et sympathique, dont le mode de communication qu'il invente pour détendre Audrey est juste adorable. 

J'ai adoré la manière de traiter le sujet avec un humour omniprésent qui ne lâche rien et parfois Sophie Kinsella emploie des métaphores magnifiques et réalistes pour expliquer ce qu'est grandir, ce qu'est souffrir, ce qu'est vivre et comment on peut s'en sortir. Des fois, ses phrases vous prennent au coeur et ça reste là, dans la tête et dans le coeur. J'ai aimé le style pétillant et vibrant d'énergie de Sophie Kinsella pour aborder des sujets graves. Elle le fait avec tendresse, subtilité et sensibilité, sans jamais tomber ni dans le larmoyant ni dans la légèreté. Elle le fait brillamment avec son style si singulier. Une très chouette lecture qui vous met en joie!!


Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr