Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Vincent Villeminot : l'auteur prolifique de cette rentrée jeunesse 2016 ? Les Pluies - La prochaine fois ce sera toi - Le copain de la fille du tueur

1
Les Pluies

Fleurus
Septembre 2016
360 pages
14,90 euros

 Dès 12 ans

Cela fait quatre mois qu'il pleut. Sans cesse, sans interruption, tous les jours, toutes les nuits. Des mois et des mois entiers de pluies. Une pluie ardue, serrée, violente, à torrents. Si bien que les autorités ont décidé d'évacuer les villages de la plaine, les digues et les barrages menançant de céder. Le phénomène météorologique est incontrôlable, inexplicable, imprévisible. Les habitants sont dans la panique. Kosh n'a jamais vu les yeux de son amoureuse Lou. Ils se sont promis de s'embrasser lorsque le soleil percerait de nouveau le ciel gris, un ciel morose, opaque, sans espoir. Kosh a également promis à Lou que jamais ils ne se sépareraient. C'est comme ça que les deux jeunes gens accompagnés de leurs frères et soeurs se réunissent en attendant leurs parents, avant d'évacuer de toute urgence. Mais ils n'arrivent pas... et chaque seconde d'attente les met en danger...

Je tiens mon premier GROS COUP DE COEUR de la rentrée jeunesse 2016! Un déluge d'émotions, un tourbillon de suspense, de tension et de stress. J'en ai le coeur qui palpite et des frissons tellement c'est prenant et saisissant. Des personnages d'une maturité et au sens des responsabilités étonnants, une psychologie intéressante et touchante entre loyauté, fidélité et amour entre les personnages, une histoire d'amour bouleversante à toute épreuves, une tension qui monte crescendo tellement le scénario pré-catastrophe, pré-apocalyptique est impressionnant de réalisme et de probabilité... BREF c'est LE roman à lire de toute urgence en ce mois de septembre 2016. Je connais peu les romans de Vincent Villeminot mais on peut dire qu'avec Les Pluies, l'auteur est entré dans mon palmarès des meilleurs romans de notre littérature jeunesse française. 

Dès lors, il m'a bluffé, il m'a embarqué, il m'a donné les larmes aux yeux car les relations entre les personnages sont vraies, tour à tour pudiques et intenses, romantiques et affectueuses, passionnées et déterminées avec toujours derrière leurs actions, leurs gestes, cette volonté farouche de survivre, d'aider et de voir tout le monde s'en sortir. Bien que certaines scènes soient difficiles à vivre, l'auteur ne ménage pas ces effets et les épreuves à encaisser, l'amour sous-jacent de Kosh et Lou mais aussi leur affection pour les leurs est un leitmotiv, un espoir qui les fait avancer coûte que coûte. C'est tragique, dramatique mais l'auteur réussit à distiller des moments d'apaisement, de douceur, de romantisme, de sagesse... comme si la survie de ses héros était une philosophie ou une poésie de la vie.

Autrement dit c'est beau et les personnages sont bons, ont l'intelligence de l'esprit et du coeur qui fait qu'on s'attache très vite à eux. Mais là où véritablement l'auteur est audacieux et addictif c'est dans l'univers qu'il décrit : sur fond de catastrophe écologique, de changement de climat on bascule du roman apocalyptique tellement plausible que c'en est terrifiant, au roman dystopique, SANS que le lecteur s'y attende. Et là c'est époustouflant ! D'un paysage gorgé d'eau, de pluie...tout se transforme petit à petit et la fin nous propulse dans un environnement nouveau, métamorphosé où l'eau est souveraine, où la terre n'est plus qu'une succession d'îles. L'autorité, l'Etat, les lois ont changé et nos héros vont devoir composer avec les multiples dangers et injustices qui les attendent. Sacré tour de force narratif si vous voulez mon avis car j'ai rarement lu une intrigue aussi bien rythmée, dosée et maîtrisée pour que même le lecteur ne reconnaisse pas son univers et s'en retrouve tout aussi dépaysé que les protagonistes! Chapeau bas et je n'ai qu'une chose à dire : rendez-vous pour le prochain tome!

ATTENTION : Grâce aux éditions Fleurus et parce que c'est un gros coup de coeur, un exemplaire est à gagner sur la page Facebook du blog. Pour jouer, c'est par ici!!




La prochaine fois ce sera toi - Tome 1
Série La brigade de l'ombre

Casterman
Juin 2016
350 pages
15,90 euros

Dès 14 ans

 « Fleur vérifia sur son téléphone : son père ne lui avait laissé aucun message. C'était curieux, ces trois appels successifs. Pourtant, elle décida de faire la morte. La morte... Une étrange façon de parler, à bien y réfléchir. Et glaçante, quand on l'associait aux coups de fil du commissaire Markowicz. Son père. Pour qui le pire était toujours sûr. »

Suite à la découverte du corps mutilé d'une adolescente, le commissaire Makovicz s'empare de l'affaire. Il a un mauvais pressentiment, comme si l'auteur de cette horrible mise en scène macabre souhaitait directement s'adresser à sa brigade, à lui faire passer un message. Ce crime est un avertissement ! Et si Fleur, sa fille était en danger ? Si c'était elle qui était visée ? L'enquête pour la Brigade de l'Ombre est ouverte avec une équipe spéciale composée des reclus de la police. Mais il y a aussi l'ex-femme du commissaire qui aimerait bien passer à autre chose et tourner définitivement la page, Fleur, 16 ans, la fille qui voudrait vivre une belle histoire d'amour et Adélaïde 10 ans, la dernière dont l'avis pertinent sur tout ce qui l'entoure pourrait bien aider à faire la lumière sur les nombreux mystères qui planent autour d'eux.

Une chose est sûre...je n'ai pu m'empêcher de penser que ce premier tome était écrit pour les adultes tellement l'ambiance d'un polar noir est impeccablement bien décrite. Il y a des personnalités fortes et des portraits hauts en couleurs qui ne m'ont pas forcément le plus plu...sauf Adélaïde que j'adore pour son sens de la répartie, entre ironie et moquerie et son regard extrêmement lucide et "nouveau" sur les choses. Insolente et intelligente, elle m'a séduite. Ce qui aura motivé ma lecture c'est surtout le déroulement de l'intrigue, incroyablement maîtrisée, entre thriller psychologique et roman noir. C'est prenant, addictif et carrément flippant. Puis ce mélange des registres est bluffant et induit en erreur le lecteur. Il sera question de corps déchiquetés et de la Brigade de l'Ombre, une sorte de section spéciale à la "Torchwood"  qui enquête sur des affaires louches à propos de goules! Des goules ? Dès lors on se dit mais qu'est-ce que des goules, ce côté fantastique, vient faire dans une histoire de meurtres et de vengeance ? L'auteur ne s'avance pas plus, survolant le thème avec une habileté déconcertante en donnant quelques éléments sommaires, si bien que le lecteur en vient à être obnubilé par cette part de fantastique qui rend l'intrigue très mystérieuse. La fin nous laisse sur les chapeaux de roue tellement je ne m'attendais pas à ça! Ce premier tome est vraiment palpitant avec une ambiance prenante à la "Tunnels" (série TV) même si du côté des personnages je n'ai pas eu de franc coup de coeur. Qu'à cela ne tienne, je n'ai qu'une hâte, avoir la suite tout de même !



Le copain de la fille du tueur

Nathan
Août 2016
216 pages
16,95 euros

Dès 14 ans

Bluffant! Ce roman est bluffant! La narration à la première personne du point de vue d'un personnage masculin donne beaucoup de rythme et d'originalité à un thriller passionné, à la fois exalté, émouvant et violent mais paradoxalement aussi calme et posé. Dès qu'il la voit, Charles est attiré par Selma, une nouvelle venue qui se démarque des autres filles pour son attitude rebelle, toujours en retrait, solitaire, mystérieuse... Selma est la fille d'un narcotrafiquant, mais peu importe, cela n'empêche pas Charles de ne pas prendre ses distances. Au contraire son caractère affirmé, sa détermination, son intelligence, sa sensibilité, sa lucidité et son tempérament solaire, finissent par faire succomber Charles. Lui, il est le fils d'un poète en fin de vie. Ils viennent d'intégrer un internat pour "gosses de riches" au coeur des montagnes suisses. Charles nous raconte ses sentiments grandissants pour Selma et comment il l'a dans la peau, de la même manière que son père avait dans la peau sa mère décédée et comment sa perte a chamboulé leur relation de père/fils. Selma et Charles s'autorisent à tomber amoureux, à laisser libre cours à leurs sentiments malgré la menace du père de Selma et le décès du père de Charles...

En fin de compte peu importe l'histoire du Copain de la fille du tueur, il n'en faut pas plus pour être embarqué, envoûté par l'écriture à fleur de peau de Vincent Villeminot. Le registre de la romance lui va comme un gant, surtout qu'il a rajouté une sacrée dose d'émotions exacerbées par l'amour des lettres et de la poésie, de l'action, du suspense et une montée d'adrénaline frôlant l'arrêt cardiaque lorsqu'on lit les dernières pages ! Autant vous dire que si le début était très lent, la suite des évènements rend la lecture complètement effrénée et efficace. Le mélange des registres est frappant d'équilibre, entre romance et thriller qui oscille sans cesse entre des moments de plénitude et de bonheur certain, des moments d'un romantisme palpable et des scènes d'action hyper prenantes. Un roman réussi de bout en bout, non dénué d'humour grâce au coloc déjanté mais attachant, un roman absolument parfait.


Commentaires

  1. Les trois me font très envie ! J'ai déjà entendu parler de Le copain de la fille du tueur qui a l'air de beaucoup plaire, et je sens qu'on va voir partout Les pluies qui est celui qui m'intrigue le plus.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr