Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Le terrible monstre à capuche

0
Steve Antony

Milan
Adaptation d'Emmanuelle Pingault
Janvier 2017
32 pages
11,90 euros

Album Jeunesse dès 4 ans
Thèmes : Monstre, Amitié, Préjugés

Quatrième de couverture : Un terrible monstre à capuche rôde dans le quartier. On dit qu'il est grognon, qu'il est ronchon, et, pire que tout, qu'il est glouton! Mais faut-il croire tout ce qu'on dit ?

Un album drôlissime et craquant sur les "on dit", les rumeurs et la réputation d'un monstre qui soi-disant est grognon, ronchon et glouton! On dit qu'il est vraiment épouvantable et qu'il rôde dans le quartier avec son gros oeil orange. Les rats ont échappé à son gros oeil. Les chauves-souris ont fui ses grosses mains poilues et les chats ont fui sa grosse bouche effrayante. Trois amis : Sammy l'écureuil, Henri le hérisson et Luigi la souris veulent vérifier tout ça par eux-mêmes et crient très forts : "Monstre, montre-toi, où que tu sois! Nous, on n'a pas peur de toi!". Le défi est lancé!


Le terrible monstre à capuche est un conte randonnée qui joue sur le comique de répétition avec une même phrase tout en rimes qui invite le monstre à se montrer et qui apporte le rythme à l'histoire. Le ton est drôle et enlevé, il a pour but d'interpeller les enfants et de les rendre curieux. Le terrible monstre à capuche joue d'une vilaine réputation mais les trois amis ne veulent pas se laisser tenter par les racontars. De fait, le monstre est tout gentil...il a bien un gros oeil orange, des mains poilues et une grosse bouche mais il n'a pas de copains et ça c'est bien triste. Avec des rebondissements et une mise en page maligne, un humour à croquer et des illustrations aussi expressives que réjouissantes, Le terrible monstre à capuche est un album efficace sur le thème de l'acceptation de la différence et qu'il ne faut pas se fier aux apparences. 


L'originalité de l'album tient également à son graphisme très attractif et sympathique : dans un cadre actuel urbain, avec un code vestimentaire (casquette, capuche), ses dangers (ruelles sombres, légende urbaine) et un "méchant" qui se révèle finalement adorable et attendrissant. J'ai beaucoup aimé l'idée d'opposer la page de gauche avec le texte et la page de droite avec une vue de la ville où progressivement où voit que le monstre se rapproche du groupe d'amis jusqu'à la rencontre. L'auteur voulait-il évoquer la marginalisation ? sur le regard plein de préjugés que l'on peut porter sur les gens différents (SDF, délinquant des rues, les gens qui font peur...) Toujours est-il que cet album est intelligent et qu'il saura délivrer le message...

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr