Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Ces liens qui nous séparent

1
Ann Brashares

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau
Mai 2017
336 pages
16,50 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Famille, Conflit, Amour

Quatrième de couverture : Sasha et Ray passent tous leurs étés dans la vieille maison de famille de Long Island. Depuis l'enfance, ils partagent tout, lisent les mêmes livres, courent les mêmes sentiers sablonneux vers la plage, dorment dans le même lit. Mais ils ne se sont jamais rencontrés ! Car le père de la jeune fille a été marié avec Lila, la mère de Ray. Et depuis leur séparation houleuse, chacun a refait sa vie et veille à ce que leurs nouvelles familles ne soient jamais en même temps dans la maison des vacances. Mais cet été, le destin s'en mêle, aidé d'Emma, Quinn et Mattie, leurs trois soeurs irrésistibles. Les chemins de Ray et Sasha vont enfin se croiser. Et bien des certitudes vont voler en éclats. Coup de foudre, secrets enfouis, drame familial et lieux de rêve… un roman sentimental étourdissant qui irradie d'émotion, à dévorer au soleil ou à l'ombre. 

Avec son écriture sensible et toujours limpide, Ann Brashares décrit les aléas d'une famille recomposée. Au début j'ai eu un peu de mal à situer qui était qui mais au fil de ma lecture, les choses deviennents claires et il y a une annexe en début de roman sur les ramifications généalogiques. Lila et Robert ont eu trois filles (Quinn, Emma, Mattie). Ils divorcent et chacun se remarie. Lila avec Adam et naît Ray qui a aujourd'hui 17 ans. Robert avec Evie et qui a eu Sasha, une fille de 17 ans au moment de la narration. Malgré qu'ils partagent la même maison de vacances, et les mêmes demies-soeurs, Sasha et Ray ne se sont jamais rencontrés. Les parents, égoïstes et profondément ancrés dans leur rancoeur, n'arrivent pas à surpasser les drames familiaux du passé et ont tout fait pour que Sasha et Ray ne se connaissent pas, ne se rencontrent pas, même pour les anniversaires. Pourtant ils partagent tout, ils lisent les mêmes livres, dorment dans le même lit... et désormais ils vont même partager le même boulot ! 

Avec Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares signe un roman sentimental et psychologique tout en douceur, tout en sensibilité. Alors oui il va y avoir une part de chick-litt avec un style spontané et décontracté, avec des personnages attachants, une histoire d'amour marquée par les assauts des adultes... Sasha et Ray vont être hyper attachants et adorables dans leurs échanges par mails, eux qui souhaitent se rencontrer, ont certains regrets, voudraient faire connaissance, s'étant forgé une image parfaite de l'autre. J'ai aimé leur relation respective avec leurs trois demies-soeurs qui vont mettre leur grain de sel pour qu'ils se rencontrent (d'où l'idée du job arrangé!). Mais je retiendrais surtout de ce roman, les secrets de famille, les drames, les non-dits, le poids du passé des parents qui pèse sur les enfants alors qu'il ne devrait rien en être. Parce que c'est injuste. Parce que c'est une part d'eux-même qu'on empêche d'extérioriser. Parce qu'ils en ont besoin pour se construire. Ann Brashares a une écriture lumineuse et pimpante, tour à tour rigolote et la fin nous déchire le coeur, avec tout son lot d'émotions. La lecture se fait triste et nostalgique lorsqu'un drame familial vient changer les choses. J'ai aimé la justesse avec laquelle Ann Brashares parle des familles recomposées et du divorce, des thématiques proches des adolescents. Entre rires, larmes, surprises, ce nouveau Brashares a tout pour nous émouvoir et nous plaire!
 

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr