Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Des jours et des vies de Gill Paul

0
Gill Paul

Editions Charleston
Traduit de l'anglais par Elisabeth Luc
Mai 2018
437 pages
22,50 euros

Roman historique

Quatrième de couverture : 2016 : Confrontée à l'infidélité de son mari, Kitty Fisher quitte Londres pour se réfugier dans le chalet de son arrière-grand-père, aux Etats-Unis. Là, sur les rives du lac Akanabee, elle découvre un magnifique bijou qui va lui permettre de révéler un secret de famille longtemps caché... 1914 : La Russie est au bord de la rébellion, et la famille impériale, les Romanov, fait face à un futur tout aussi terrifiant qu'incertain.
La grande-duchesse Tatiana est tombée amoureuse d'un officier de cavalerie, Dimitri, mais les événements vont mettre à mal leur relation naissante - ainsi que leurs vies... Des jours et des vies est un roman qui traverse les siècles, offrant à ses lecteurs une inoubliable histoire d'amour, de perte et de résilience, dans la lignée des romans de Kate Morton et Lucinda Riley. 



Des jours et des vies... un titre qui en dit long, une couverture magnifique, sous un ciel d'hiver... mélancolique. Tout ce que j'aime. Et je vous avoue que ce n'est pas passé loin du coup de coeur, aussi je vous recommande chaleureusement cette pépite. Si vous aimez les romans historiques et notamment la Première guerre mondiale, ce roman est fait pour vous. La période historique couvre plusieurs décennies, débutant en 1914 en Russie avec Tatiana Romanov et parvient jusqu'en 2016 avec Kitty qui a hérité de son arrière-grand-père. Quel est le lien entre ces deux périodes et entre ces deux personnages ?

C'est là que le récit est fascinant. L'histoire de la famille Romanov, je la connais très peu et c'est un aspect trouble de mes connaissances historiques. Le sujet me fascine, me captive et avec Des jours et des vies, on voyage dans le faste de la famille impériale. Tatiana rencontre un soldat russe officier de cavalerie, Dimitri alors qu'elle est infirmière. Ils tombent follement amoureux d'un amour sincère, unique, respectueux, vibrant mais qui jamais ne sera consommé physiquement (enfin plus ou moins) puisque les deux amoureux vont se retrouver séparés. Avant les périodes sombres, on va faire connaissance avec Tatiana et cette jeune femme m'a bouleversé. La famille impériale est d'une grande bonté et générosité et je les ai de suite apprécié, malgré les rumeurs et la montée de leur rejet. A la veille d'une Russie en rébellion, l'amour et l'espoir font battre les coeurs. J'ai aimé la manière dont l'auteure prend son temps pour nous plonger dans cette ambiance soviétique, nostalgique, à la fois réelle et fictionnelle. Elle présente tous les membres de la famille royale ainsi que le statut de Raspoutine. De quoi combler mes lacunes et j'étais captivée par ce que je découvrais. Puis les heures sombres arrivent, celle de la rébellion, de l'emprisonnement des Romanov, ce qu'ils ont vécu est innommable... jusqu'à la nuit de leur meurtre odieux et violent. Mais l'auteur ne s'arrête pas là et va également évoquer les recherches et les analyses sur les circonstances de leur assassinat.

Tout ceci nous est raconté selon deux points de vue : celui de Dimitri qui tente désespérément de sauver sa bien-aimée alors qu'il la sait en danger, toutes ses réflexions, ses tortures et ses tentatives pour la sortir de son sort. Quand le destin les rattrape, c'en est bouleversant et émouvant. Puis celui de Kitty qui en 2016 retrace le parcours de son arrière grand-père à travers un bijou et un journal qu'elle trouve dans le chalet qu'il lui a légué... Si l'histoire personnelle de Kitty ne m'a pas plus captivé que ça, j'ai adoré ses recherches et comment elle remonte le fil de l'Histoire et de l'histoire d'amour dans l'Histoire.

C'était beau, magnifique, troublant, tragique et j'ai le coup de coeur pour toute la première partie. J'ai ressenti énormément d'émotions. Puis arrivent les faits des années 50/60 et là j'ai moins adhéré au côté fictionnel inventé par l'auteur avec la rescapée Romanov. Mais il fallait bien romancer et l'ensemble est cohérent, pertinent et reste magnifique. C'était passionnant tout en étant profondément difficile et touchant. J'ai versé mes larmes, j'ai été révolté, j'ai été saisi d'effroi et cette histoire m'a accompagné longtemps. Même si dans la seconde partie, les faits restent entièrement fictionnels et inventés, l'originalité tient vraiment au fait que l'on raconte l'histoire de deux personnages ayant existé et ayant entretenu une relation amoureuse.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr