Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

[MANGA] L'Atelier des Sorciers #1 et #2 de Kamome Shirahama ♥ ♥ ♥

0

Kamome Shirahama

Pika Editon
Collection Seinen
208 pages
Mars 2018
Résumé de l'éditeur : Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique !
Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

Je me remets au manga et j'ai jeté mon dévolu sur L'atelier des sorciers. Pour ne pas bouder mon plaisir, je l'ai pris en version collector avec le Artbook et si comme moi vous aimez les dessins, les croquis, les artefacts de tout un nouvel univers magique, je vous le recommande chaudement.
J'ai tout aimé dans ce manga "Seinen' : les personnages tous très attachants et pour certains ambigües et qu'on aimerait connaître davantage, jusqu'à l'intrigue elle-même qui n'est autre que celle de l'entrée de Coco, une fille humaine dans l'univers des sorciers. Dans un monde où la magie sépare les humains des sorciers, Coco a toujours rêvé d'être magicienne. Mais les élus sont choisis dès la naissance et Coco n'a pas eu cette chance. Elle se contente donc de se raccrocher à un souvenir d'enfance : celui du jour où elle a acheté à un inconnu, un livre de magie et un encrier. Alors que le sorcier Kieffrey s'arrête dans l'échoppe de sa maman, Coco assiste en cachette à un tour de magie qui dévoile le secret des sorciers, à la confection même d'un sort. Excitée et fascinée, elle s'exerce dans sa chambre en décalquant la page d'un grimoire, mais elle n'imagine pas que son acte va provoquer un drame... Kieffrey décide alors d'emmener la jeune fille et de la prendre comme apprentie sorcière...

Ce que j'ai adoré dans l'univers de L'Atelier des Sorciers c'est toute la dimension qu'il y a autour de la magie, de ses origines à son fonctionnement par des sortilèges qui s'effectuent par des dessins, des runes, des pentacles. L'univers est dense et on sent derrière que la mangaka a apporté une sacrée consistance à son univers magique autant dans les lieux, dans les objets, dans son exercice et son histoire, que dans son art graphique. Ainsi on sent qu'on est dans un manga à l'univers complexe, travaillé et mature. J'ai adoré la finesse des traits, mais surtout toute l'iconographie des pentacles, des dessins fantastiques car c'est en dessinant qu'on révèle la magie et qu'on la créée. J'ai aussi aimé les lieux mystérieux et l'humour présent chez Coco. Les personnages ont chacun un caractère intéressant et les mimiques de Coco, de la fille excitée comme une puce ou complètement catastrophée, ou même émerveillée devant ce qu'elle découvre, m'ont beaucoup fait rire.

En bref, j'ai passé un excellent moment à tel point que c'est un coup de coeur : aventures, magie, découverte exaltante, rites initiatiques, épreuves magiques, suspense (Oh là là là la fin est géniale et nous font poser beaucoup de questions) et lieux mystérieux, on entre dans un monde fantastique et riche. Les dessins sont superbes et l'édition collector en révèle toute la splendeur et la beauté grâce au Artbook. Je suis très exigeante en matière de manga mais là je me suis tellement amusée que pour le coup il s'agit d'un premier tome prometteur, idéal pour toute la famille!


 
CHRONIQUE DU TOME 2 
Sortie Juin 2018
192 pages
7,50 euros

Quatrième de couverture :  On naît sorcier, on ne le devient pas. C'est la règle. Pourtant, Kieffrey a pris Coco sous son aile et a fait d'elle sa disciple : d'humaine normale, la voilà devenue apprentie sorcière ! Kieffrey, Coco et ses trois camarades se sont rendus à Carn, petite ville de sorciers, pour acheter des fournitures magiques. Mais soudain, les quatre fillettes tombent dans un piège tendu par un mystérieux sorcier encapuchonné : elles sont coincées dans une dimension parallèle et doivent échapper à un dragon !

Après le final du premier tome, il me fallait désespérément connaître la suite des aventures de Coco. De manière générale dans ce tome 2, je me suis moins amusée mais je suis toujours autant fascinée par la qualité de l'univers magique créé par Kamome Shirahama. Déjà je préfère vous le dire et je suis désolée pour cette information somme toute futile mais je suis FAN de la couverture jaquette réversible. Le tome 2 montre Agathe, une apprentie sorcière sur un fond blanc mais la jaquette est réversible et de l'autre côté, le côté "marron" présente Coco notre héroïne, seule et avec son mentor Kieffrey. Un détail qui peut avoir son importance si comme moi vous avez acheté la version collector du premier tome.

Enfin on va en apprendre un peu plus sur Coco, notamment la manière dont un sorcier de l'ombre venant de la Confrérie du Capuchon, l'a introduite à la magie pendant son enfance en lui vendant un grimoire. Il se passe beaucoup de choses dans ce tome 2 mais je ne veux pas vous spoiler. En résumé Coco et ses amies apprenties sont prises au piège dans une dimension parallèle avec un dragon. Elles vont devoir se faire confiance pour s'en sortir et créer un sort pour endormir les créatures. Les dessins sont superbes, avec des détails d'une grande finesse et énormément d'éléments féériques. Dans ce tome, on va rencontrer un nouveau personnage à l'allure taciturne qui est un gardien et il sera question de sauver un adolescent lors d'un éboulement et enfin d'une milice magique qui chasse les magiciens qui pratiquent les sorts interdits.

En bref, au niveau du scénario, il n'y a rien à dire, c'est captivant et prenant mais j'ai été moins séduite par le côté original et nouveau. Par contre au niveau du rythme c'est parfait, des rebondissements, suffisamment de suspense et d'actions. Un graphisme exceptionnel, de qualité et magnifique pour ses détails tout en finesse... un manga enchanteur.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr