Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Les étoiles qui meurent dans le ciel de Benjamin Lesage ♥ ♥ ♥

0
Benjamin Lesage

Editions Courtes et Longues
Mars 2020
223 pages
16,90 euros

Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Etoiles, Sciences, Quête

Quatrième de couverture : Une... Deux... Trois... Mille... Jacques compte les étoiles, les contemple, imagine à quelles constellations elles appartiennent. Il leur donne même des noms. Lorsque l'une d'entre elles disparaît sous ses yeux, Jacques veut comprendre. Les étoiles meurent-elles ? Comment le savoir ? Une seule solution : arrêter le cours du temps. Aidé par un milliardaire philanthrope et un ingénieur fou, il entreprend la construction d'une incroyable machine pour mener à bien son projet.
C'était sans compter l'opposition des militants écologistes et de la communauté scientifique, persuadés que le projet est impossible et inutile...
 




En voilà une lecture incroyable, fabuleuse et étonnante ! La sublime couverture est d'ailleurs à la hauteur de l'intrigue atemporelle que nous offre Benjamin Lesage. Jacques est orphelin et vit avec ses grands-parents... il pose des questions qui dérange, jugées loufoques... c'est que Jacques dès son jeune âge a une conscience aïgue de certaines choses du monde. Comme ce ciel et ses étoiles, qu'il ne se lasse pas de contempler. D'ailleurs il assiste impuissant et dérouté par la disparition de l'une d'elles.
Dès lors il n'aura de cesse de répondre à cette question fondamentale et existentielle : pourquoi les étoiles meurent-elles ?
Personne ne le comprend, les uns le méprisent, d'autres se moquent, pourtant jeune étudiant brillant en astronomie, le voilà qui dépasse le professeur grâce à une thèse osée. C'est un milliardaire en mal d'action, philanthrope à ses heures qui lui offrent une proposition alléchante : construire la machine de ses rêves, celle qui lui permettra de trouver une réponse à son obsession. Accompagné d'un ingénieur un peu fou, les voilà partis en Russie pour mener à bien ce projet fantasque et un brin surnaturel !
Mais le projet n'attire pas que les curieux, et bientôt ce sont les militants écologistes et quelques scientifiques qui sont persuadés de l'infondé de ce projet...

Je n'ai pas pu lâcher ce livre avant d'en connaître la fin tellement j'ai été emporté par l'ambiance onirique et fantastique imposée par un héros totalement fascinant. Jacques est envoûtant, ses questions sont ensorcelantes. Qui n'est pas subjugué par ce ciel étoilé, par le destin de chaque étoile, par leur éclat, leur fin... A la fois roman d'aventure, roman scientifique à la Jules Verne, conte poétique et philosophique, Les étoiles qui meurent dans le ciel nous plonge dans un univers à la fois étrange et universel où l'on touche du doigt l'infini des possibles et la possibilité de réaliser ses rêves !
C'est une lecture déroutante et addictive où la plume de l'auteur nous transporte littéralement et littérairement vers cette connaissance, vers cette quête du savoir mais d'une manière si douce et originale que l'on comprend tout avec une acuité rare et saisissante.

Emportée, happée, subjuguée, irrésistiblement attirée par l'univers, j'ai vécu une aventure un peu folle, mais j'ai toujours eu confiance en Jacques et en cette machine fantastique. Arrêter le temps, comprendre pourquoi et comment meurt une étoile, n'est-ce pas toucher à l'universel, et au pourquoi de nos vies comme si, nous, petits humains pouvions toucher la grandeur et la valeur de l'immensité.  Etourdissant non ? En tout cas ce roman l'est, à l'image de son héros ô combien inspirant et attachant.

Un coup de coeur éternel, un coup de coeur magistral, bouleversant, tout là-bas, dans l'infini, là où la Terre s'arrête et commence l'extraordinaire, au-delà de toutes limites... Vibrant, captivant, palpitant...

Commentaires

Publier un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr