Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Lady Susan

22
Jane Austen

Editions Gallimard
Collection Folio 2 euros
N° 4396
115 pages

Quatrième de couverture: Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier.Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question. Grande dame du roman anglais, Jane Austen trace le portrait très spirituel d'une aventurière, dans la lignée des personnages d'Orgueil et préjugé et de Raison et sentiments.


Lady Susan est une veuve et une mère peu conforme aux bienséances sociales. Son éducation raffinée lui vaut compliments dans la haute société de Londres mais Lady Susan est une femme pour le moins méprisable et méprisée. Sa réputation est mal assurée notamment auprès de Mme Vernon, sa belle-soeur. Elle affiche une apparence exemplaire, une morale à toute épreuve et un comportement en phase avec les exigences de la mondanité. Mais au fond, si on fouille bien la personnalité de Lady Susan, la mort de son mari ne l'affecte pas et ne l'empêche pas de se faire courtiser. En tant que mère, c'est un échec total puisqu'aucun instinct maternel ni aucune affection ne transparaît dans ses liens et ses échanges avec sa fille. Au contraire, Lady Susan ne tarit pas d'odieux propos quand il s'agit de parler d'elle : "bonne à rien" et "sotte". Oui, on peut dire que Lady Susan cache bien son jeu et mène son monde selon ses intérêts et ses désirs. Seulement tout le monde n'est pas dupe de son air de mère apitoyée et de femme remarquable car si la beauté, du moins l'apparât peut éblouir la galerie d'hommes fortunés, jeunes ou voire déjà mariés, il se peut que sa perfidie se découvre au fil de ses mensonges érudits.


Pourquoi "mensonges érudits"? Assurément, Lady Susan possède un talent indiscutable: mentir et manipuler les esprits à sa volonté. Cela tient du prodige et son savoir en la matière est grandiose, et cela me rappelle une réplique de Monsieur Bennet à sa femme concernant ses talents d'entremetteuse relevant de l'occulte!!! Mais Jane Austen trompe aussi son lecteur. Ne vous attendez pas à voir une flamme d'héroïne briller en Lady Susan. Point d'Elisabeth Bennet à l'horizon car Lady Susan est aux antipodes de la gentille héroïne qu'affectionne tant Jane Austen dans Raison et sentiments, Orgueil et préjugés ou Emma. Lady Susan, certes, nous amuse: sa perfidie, ses plans calculateurs et sa profonde hypocrisie font d'elle une femme toute bouffie de médiocrité et de malveillance. Jane Austen surprend également ses lecteurs en nous composant un roman épistolaire. Les lettres se succèdent et esquissent une galerie de personnages amusants, découvrant au fil de leurs correspondances leurs intérêts, leurs ambitions et leurs médisances. Il en va des vacheries, entourloupes et autres petites jalousies qui ponctuent les échanges et les rendent croustillants. L'art des potins est à son apogée et ma foi, j'ai bien aimé. Ce n'est pas le meilleur Austen mais on retrouve le côté critique de cette société à travers un personnage tout en laideur mais non dénué de malice. Car la vérité n'est pas bonne à dire: en cela Lady Susan révèle une réalité marquante de la société anglaise du XIXe siècle: Mieux vaut se taire qu'attirer la disgrâce et s'il faut médire que cela se fasse dans le confort de l'intimité...

Une lecture plaisante à tenter pour tous les amateurs de notre Austen adorée!


5/5 champignons

Commentaires

  1. Il figure dans ma PAL et pour découvrir cette auteure il me semble parfait ! :-)

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'aime bien les "méchants" quand ils sont dépeints avec assez de finesse alors c'est fait pour moi non ?

    RépondreSupprimer
  3. Of course ce n'est pas le meilleur Austen, mais impossible de refuser, la dame a hélas trop peu écrit (snif)!Mais sont talent est bien là!

    RépondreSupprimer
  4. C'est une lecture que j'ai déjà noté sur le blog de Leiloona et qui se confirme avec ton article, Lael ... Une belle rencontre pour commencer Jane Austen !

    RépondreSupprimer
  5. Florinette et Nanne: oui c'est un bon début parce qu'il est court à lire par contre je suis d'accord avec Keisha!! ce n'est pas le meilleur!!! il faut tout lire de Jane Austen!!

    Cécile! oh oui avec beaucoup de finesse, la personnalité de Lady Susan est faite de subtilités et il y a beaucoup derrière les lignes écrites de Jane Austen: elle dit tout mais avec un grand art tout est dans l'implicite

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai vraiment aimé celui-là, il m'avait bien fait rire. Contente que tu aies apprécié !

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai lu il y a quelques mois et j'avais bien aimé aussi! en fait, il m'a fait penser aux Liaisons Dangereuses!!!

    RépondreSupprimer
  8. En effet, c'est un Austen mineur, une œuvre de jeunesse mais des œuvres mineures comme ça, j'en redemande.

    RépondreSupprimer
  9. Il fait partie des livres que je trimballe partout avec moi en ce moment... Donc lecture imminente :-)

    RépondreSupprimer
  10. Pas un souvenir émerveillé de celui là...

    RépondreSupprimer
  11. Il faudra que je le lise aussi celui-là ! L'année Auste, avais(je dit... L'année Austen ! :))

    RépondreSupprimer
  12. Alwenn! Eh oui l'année Austen, l'année des classiques et de la littérature british!!!

    Praline: oui cela n'a rien à voir avec Orgueil et préjugés!!!

    Bookomaton: j'ai hâte de lire ton billet et ton avis!!!

    Isil! c'est facile à lire et pour des LCA comme nous, c'est vite dévoré, un plaisir instantané!!

    Pimpi!!! tu m'as mis la puce à l'oreille! Les liaisons dangereuses dis-tu??? je le note sur ma LAL!!

    Ah mais oui Lilly toi aussi tu l'as lu et je me souviens de ton billet qui m'avait donné envie de le lire!!!

    RépondreSupprimer
  13. C'est le premier Austen que j'ai lu et il m'a donné envie de poursuivre la découverte. J'en ai lu 4 depuis et je ne m'arrêterai pas là !

    RépondreSupprimer
  14. Une lecture qui m'a donné envie de continuer l'aventure Austen ! :D

    RépondreSupprimer
  15. J'attends encore mes Austen partis de Londres le 15 !!:(

    RépondreSupprimer
  16. Miss Austen fait l'unanimité que ce soit pour les lecteurs qui la découvrent et pour ceux qui la relisent!!! Miss Austen c'est l'auteur fétiche en cette année 2009!!

    RépondreSupprimer
  17. Quel joli roman austenien que celui-là! C'est avec lui que j'ai commencé ma découverte de Jane Austen :-D
    Katell

    RépondreSupprimer
  18. Même si je suis vendue d'avance, j'avais bien aimé ce livre! Cette Lady Susan est tout à fait détestable... mais c'en est drôle!!! Je lis ton blog-it... et j'espère que tu prends le dessus!

    RépondreSupprimer
  19. j'ai bien aimé ce petit livre incisive.

    RépondreSupprimer
  20. toujours pas lu Jane Austen... j'ai honte ! mais elle figure dasn un de mes challenge 2009 !

    RépondreSupprimer
  21. Ce roman épistolaire mérite assurément ses 5 champignons! ;)

    RépondreSupprimer
  22. Je viens d'acheter mon premier Jane Austen, Persuasion, je ne connaissais pas celui-ci mais il a l'air vraiment très bien !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr