lundi 16 mars 2009

Et le bébé était cuit à point

Mary Dollinger

Editions Jacques André
Collection En attendant le bus
61 pages

Une belle entrée en matière pour Mary Dollinger dans ce conte moderne et ironique. Le personnage principal de l'intrigue, Blanche, travaille dans une entreprise agro-alimentaire, a des problèmes relationnels avec sa mère et rencontre un prince charmant qui la transforme. De célibataire aigrie et seule, Blanche devient une jeune cadre à qui tout sourit. Mais ce n'est pas tous ces détails autour de l'existence de Blanche qui nous intéresse. Alors qu'elle n'en voulait pas, Blanche accueille un chat qu'elle appelle "Harmonie". Ce chat devient un acteur à part entière de l'histoire et pour notre plus grand plaisir, il est l'élément perturbateur, celui par qui tout va déclencher. Comme si c'était le maître, il entre dans la vie de Blanche jusqu'à une intensité telle qu'elle s'avère irréversible. Une relation de complicité, de possessivité s'installe, à demi-voilée, mais subtile et délicate. Le conte est certes cruel, légèrement farfelu, avec des moments drôles mais personnellement j'aime beaucoup l'expression "Et le bébé était cuit à point" c'est assez révélateur d'une critique de l'entreprise agro-alimentaire, du marketing à outrance, mais j'y ai vu la métaphore d'une femme qui se sent oppressée et étouffée par une situation familiale peu encline à la sympathie, à l'amour filial. Lapsus inconscient ou symbole d'une défaillance affective, toujours est-il que ce court roman est prenant. Très vite lu, il permet de découvrir un humour aux tons acidulés, une lecture en dehors des sentiers battus qui donne envie de découvrir d'autres écrits de Mary Dollinger.


Je remercie vivement les éditions Jacques André pour m'avoir fait découvrir cette auteure...car j'avoue avoir pris peur en voyant la couverture du livre mais les apparences sont heureusement trompeuses et ce fut une bonne lecture.

16 commentaires:

Lou a dit…

Je l'ai lu aussi, j'ai bien aimé. J'ai recu pour ma part "Journal désespéré d'un écrivain râté".

Lilly a dit…

On le voit partout sur les blogs celui-là ! Il ne me tente pas trop personnellement, mais je pense que j'y jetterais un coup d'oeil si je le vois, vous attisez ma curiosité !

Isil a dit…

Je n'ai pas du tout aimé cette histoire que je n'ai trouvé ni intéressante, ni drôle.

keisha a dit…

des avis fort divergents en ce moment ! je vais le lire...

Leiloona a dit…

Je l'ai reçu aussi ... je me demande si le ton acide me plaira ... je verrai bien.

Mokamilla a dit…

ça me tente bien ça dis moi !

Aifelle a dit…

J'ai bien accroché au ton et à l'humour de Mary Dollinger. Je viens de terminer "journal d'un écrivain raté" et je ne suis pas déçue non plus.

Manu a dit…

Encore un que tout le monde reçoit ! J'étais tentée mais plus je vois "critique de l'entreprise agro-alimentaire", moins je suis intéressée. En plus, j'avoue que ces actions marketing commencent à me faire fuir. A force de voir tous ces mêmes livres en chaîne, je frôle l'indigestion et au lieu d'avoir de plus en plus envie de lire un livre, j'ai de moins en mois envie. Pas sûr que ce soit le but recherché ! (J'espère que tu ne m'en voudras pas d'avoir dit ça ici. Sinon, tu supprimesle commentaire ;-) )
Bonne journée

sylvie a dit…

pas encore lu mais noté! on en parle beaucoup sur la toile...

saxaoul a dit…

Je l'ai reçu aussi et j'ai bien aimé ! Les avis sur ce livre semblent fort divergents...

Florinette a dit…

Comme je vais bientôt le lire, je reviendrai lire ton article ! ;-)
Bon mercredi Lael !

Géraldine a dit…

Très beau billet ! Contente que ce livre t'ait plus. Je pense qu'on y a trouvé et ressenti la même chose. Surtout, n'hésite pas à lire journal désespéré d'un écrivain raté, http://cdcoeurs.over-blog.net/article-27028169.html (si tu veux t'en faire une idée) dans la même collection. Un petit livre incontournable pour tout ceux qui ont la passion de la lecture et qui aime ou déteste certains grands auteurs classiques !

sylvie a dit…

cette fois je vais le lire, grâce à liliba qui me l'a envoyé en livre voyageur...

Cécile Qd9 a dit…

ce livre me fait saliver depuis des mois... et ton billet ne fait que renforcer mon réflexe salivaire...

Cécile a dit…

Keisha vient de me l'envoyer, je vais le lire cette semaine je pense.

sylvie a dit…

Ça y est je l'ai reçu et lu...
J'ai bien aimé ce livre aussi. Élégant et espiègle, dans une langue légère qui sait être un peu féroce, un peu drôle, un peu fantastique, un peu tendre, toujours amusée... Je l'ai trouvé à point:)