Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Lune indienne

5
Antje Babendererde


Bayard Jeunesse
Collection Millézime
Traduit de l'allemand par Marie-José Lamorlette
345 pages
Romans Ados

Quatrième de couverture: Oliver n'oubliera jamais ce jour où sa mère lui a annoncé son mariage avec un Indien Iakota. Arraché à son pays et à ses amis, il se retrouve à quinze ans, exilé dans une réserve, en plein coeur de l'Ouest américain. Pour le meilleur et pour le pire, il apprendra pourtant à connaître ce peuple fier et courageux qui se bat pour la sauvegarde de son identité. Un roman fort et poignant qui bouscule nos préjugés.


Il y a des romans qui vous donnent envie de voyager, il y a ceux qui vous font rêver avec des paysages grandioses, des espaces infinis et vides, il y a des romans qui vous donnent envie de découvrir et de partir en quête d'aventure humaine, en quête de l'âme. A la découverte d'un peuple et d'une culture. Puis il y a des romans qui vous parlent d'injustice, de misère, de pauvreté et de préjugés à un tel point que l'on se sent happé par cette vie démunie. Lune indienne est un de ces romans, qui part de l'Allemagne, et s'exile en plein coeur de l'Ouest américain à la rencontre des Indiens Lakota. Et là c'est poignant. La description de la réserve indienne, du style de vie lakota, des rites qui se perpétuent de générations en générations: le grand powwow, les rites d'initiation, les célébrations. Un grand voyage. Mais tout n'est pas qu'aventures. Les indiens Lakota sont en proie aux déboires les plus sombres: alcool, violence, haine envers les Blancs, révolte du passé. Il y a encore de grands pas à franchir pour une amitié entre Américains et Indiens. Oliver, lui n'est ni indien, ni américain. Il débarque dans cette contrée à contre-coeur, obligé par sa mère qui s'unie à Rodney, un chef Lakota. Il laisse ses amis, sa vie et porte en lui une colère: tout n'est que critique, préjugés et jugements négatifs. Mais Oliver est un adolescent remarquable, intelligent, le coeur ouvert à la tolérance. Il franchit le cap et petit à petit comme un rite de passage, il apprend à aimer ce peuple avec ses légendes ancestrales et mystérieuses. Un formidable roman d'apprentissage, de ceux qui vous font vibrer avec des émotions et de l'authenticité. Un roman qui veut se battre contre les préjugés et porter haut et fort le nom et le coeur des Lakota parce qu'il faut toujours "regarder les choses non avec les yeux de ton visage, mais avec ceux de ton coeur". Une belle leçon de courage, d'amitié et de tolérance entre les peuples, un espoir de solidarité et de respect envers la différence qui fait la richesse de l'humanité...



D'autres romans de la collection Millézime Oublie les mille et une nuits de Marco Varvello et Le temps des miracles d'Anne-Laure Bondoux.

4/5 champignons

Commentaires

  1. Ce thème me tente très peu (je sais, c'est bizarre... mais les indiens d'Amérique, je n'ai jamais accroché aux romans les concernant... donc, je pense que je vais passer mon tour! Bonne journée Lael!

    RépondreSupprimer
  2. Ton article est fort intéressant! Un roman pour tous les âges, assurément...

    RépondreSupprimer
  3. Karine! oui le thème ne plaît pas forcément à tout le monde. J'ai pris Lune indienne pour revenir à mes premières amours d'ethnologie et aussi parce que la collection Millézime me plaît de plus en plus!

    Sybilline: oui c'est drôle que tu dises cela car je l'ai prêté à ma maman!!

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait un certain temps que ce roman me tente. Ton billet me donne encore plus envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai lu il y a peu, et ça m'a rappelé que je devais faire mon billet ^^ Donc j'y vais de ce pas, et je suis d'accord avec toi sur ce que tu as dit !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr