Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Deux nouvelles d'Oscar Wilde

9
Le fantôme de Canterville
Le crime de Lord Arthur Savile

Editions vieilles du Livre de Poche et de Folio Gallimard
Oscar Wilde
Pour l'édition Livre de Poche
Collection Nouvelle approche
Préface et commentaires de Jean-Luc Steinmetz
Traduction de Jules Castier

Deuxième approche du sulfureux auteur classique anglais Oscar Wilde après Le portrait de Dorian Gray. Avec Le fantôme de Canterville et Le crime de Lord Arthur Savile, on entre dans la dérision et l'humour un brin moqueur d'Oscar Wilde pour les curiositiés du XIXe siècle à savoir le spiritisme et les phénomènes surnaturels. Non pas que l'auteur prenne de haut les personnes qui s'attèlent à la tâche, il n'épargne en rien la fantaisie et l'ambiance qui émanent de ces croyances et superstitions.

Dans Le fantôme de Canterville, Oscar prend un malin plaisir à nous faire sourire des déboires d'un fantôme qui n'a de cesse de passer ses journées et ses nuits à terroriser la nouvelle famille américaine qui s'est installée dans sa demeure. Mais les jumeaux de la famille ne l'entendent pas de cette oreille et c'est armés de coussins, d'épées qu'ils tiraillent notre fantôme d'injures et de mésaventures. Le fantôme est désabusé. Que devient-on si on ne peut plus effrayer les vivants ? Cette nouvelle m'a beaucoup plu, jouant d'un ton qui se veut léger et pimpant, au contraire du Portrait de Dorian Gray qui est dramatique.
Le crime de Lord Arthur Savile met en scène une autre réalité de l'époque : les réunions mondaines, les dîners entre aristocrates où les conversations vont bon train ainsi que l'expérience de nouvelles sensations. Le spiritisme faisait fureur, mais d'autres pratiques comme la voyance, la chiromancie avaient également leurs effets sur les esprits amateurs d'émotions fortes. Lors d'une soirée, Lord Arthur Savile rencontre un chiromancien, qui semble bouleversé par ses lignes de main. N'y tenant plus, Lord Arthur Savile le presse de lui en dire plus. Son destin est celui d'un crime. Ce qui est très intéressant dans cette nouvelle c'est le tour que prennent les choses pour ce personnage. Au lieu d'ignorer les dires du voyant, Lord Arthur Savile va tout faire pour concrétiser cet acte prédéterminé. Il aurait très bien pu passer outre mais non, il décide de préparer des plans pour tuer une personne de son entourage. Ironie du sort tout ce qu'il entreprend ne marche pas...

Deux nouvelles plaisantes, un regard amusé et amusant, voilà ce que nous propose Oscar Wilde dans ce registre assez différent de ma précédente lecture. Témoin et spectateur des réalités du XIXe siècle dans le cercle très fermé des bourgeois et des aristocrates. Oscar Wilde dandy cynique nous offre une vision respectueuse mais néanmoins fantasque des spiritualités, des esprits érudits amateurs d'étrange. On peut y saisir une critique discrète et subtile derrière cette apparence désinvolte du monde qui l'entoure. Une lecture divertissante, délicieusement impertinente.


1/ 2

Commentaires

  1. J'ai honte ! J'ai encore jamais lu du Wilde ! Et pourtant c'est pas l'envie qui m'en manque !

    RépondreSupprimer
  2. Voilà 2 nouvelles que je souhaitent découvrir depuis un moment! Ton billet ne fait que confirmer! merci!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toujours beaucoup aimé Oscar wilde
    Bon rétablissement surtout!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu le fantôme de Canterville mais pas la deuxième. Je m'empresse de la noter !

    Je te souhaite un prompt rétablissement ! C'est terrible cette grippe ! Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Impertinent et divertissant, c'est tout-à-fait ça ! J'avais beaucoup aimé aussi !

    RépondreSupprimer
  6. J'avais bien apprécié de cet auteur Le portrait de Dorian Grey. Mais depuis j'hésite à me replonger dans ses autres livres... Une erreur visiblement !

    RépondreSupprimer
  7. Comme ça fait très longtemps que je les ai lus, j'aurais une petite question. Savile se fait bien passer pour un Monsieur Robert Smith quand il veut acheter du poison???

    RépondreSupprimer
  8. Virginie : Oui quelle mémoire!! C'est bien ça! mais il est vite reconnu!

    Marie: tu ne risques rien avec ces deux nouvelles, elles sont courtes et se lisent très facilement. On s'amuse beaucoup avec le ton employé.

    Bladelor : Je crois que je vais lire une biographie d'Oscar Wilde, cet auteur me rend folle...de curiosité!

    Manu: je vais beaucoup mieux, je vais reprendre le rythme du travail, en fait j'ai eu des complications respiratoires et j'ai du suivre un traitement avec respiration aérosole masque à oxygène etc...

    Mango! merci!

    Liyah: il n'est jamais trop tard pour découvrir!! au contraire!

    Lancellau: en livre de poche, les deux sont réunies, tu peux les trouver d'occasion pour 1 euro!

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai lu que Dorian Gray (in english!) et depuis je me dit qu'il serait bien de découvrir d'autres oeuvres de Wilde... Alors pourquoi pas celles-ci?

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr