Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Verte

8
Marie Desplechin

Ecole des Loisirs
Collection Neuf
180 pages
7,50 euros

Roman junior dès 9 ans
Thèmes: Transmission, Sorcières, Amitié

Quatrième de couverture: A onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu'elle veut être quelqu'un de normal et se marier. Elle semble aussi s'intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu'elle voit mijoter un brouet destiné : empoisonner le chien des Voisins. Sa mère Ursule, est consternée. C'est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte, puisqu'elles ont l'air de si bien s'entendre.Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu'ils dépassent les espérances d'Ursule. Un peu trop, peut-être.

Ce qu'en disait Laël (Le point de vue d'une lectrice) : Verte est une jeune fille éveillée, intelligente et curieuse. Elle aime la vie, les copains et surtout Soufi, un garçon de sa classe. La tête sur les épaules, Verte désire une vie ordinaire avec un mari et des enfants. Mais sa mère Ursule, une sorcière mégère et aigrie ne l'entend pas de cette oreille. A son grand désespoir, sa fille ne veut pas reprendre la lignée traditionnelle des sorcières. Pire elle ne montre aucun intérêt pour l'art de "torturer" les gens en leur jetant des mauvais sorts quotidiens. Aussi lorsqu'Anastabotte décide de reprendre les choses en mains, ça va déménager dans la famille !!!! Il suffit d'un mercredi en compagnie de sa grand-mère pour que Verte rivalise de progrès...

Verte
c'est un roman fraîs et pimpant. Bourré d'un humour succulent, nous faisons la connaissance de personnages hauts en couleurs. Tour à tour, l'auteur dresse le portrait de chacun des personnages en nous offrant le point de vue de chacun, ce qui rend l'intrigue drôle, délirante et un brin délurée. Entre la mère complètement ivre de mauvais tours, la fille qui refuse son rôle de sorcière et la grand-mère qui est prise entre les deux et essaye de mener deux tableaux de front; cela nous donne des situations cocasses, inédites et des affinités insolites entre un garçon Soufi et Verte, la jeune sorcière. Un rebondissement inattendu vient pimenter ce récit déjà bien enjoué...C'est un petit bonbon à savourer immédiatement.
Une recette miracle pour apprécier une lecture originale, dynamique et aussi réjouissante que divertissante...


5/5 champignons

Commentaires

  1. J'adore cette auteure !!! je pense le lire celui-ci...je l'avais déjà repéré mais...j'hésitais !!!

    RépondreSupprimer
  2. C'est certain que si je tombe dessus, je le lirai certainement! J'aime bien les gentilles sorcières! Et les moins gentilles aussi!

    RépondreSupprimer
  3. Ca a l'air tout mignon ! Quand j'étais gamine, c'est le genre de lecture que j'adorais !

    RépondreSupprimer
  4. Neph: oui et même adulte on l'apprécie!! l'écriture de Marie Desplechin est fraîche!! j'ai adoré Verte

    Maribel! en plus c'est un classique en jeunesse!! tellement j'en vends, je ne les compte plus!! il faut que j'en recommande!!

    Karine: les jeunes filles qui viennent me voir je leur propose côté français Verte et côté anglo-saxon Matilda de Roald Dahl

    Hambreellie! n'ai aucune hésitation, c'est un petit plaisir!

    RépondreSupprimer
  5. Une lecture très sympa comme la plupart des titres de cette auteur !

    RépondreSupprimer
  6. Depuis le temps que j'entends du bien de ce petit roman, il faut vraiment que je le lise... En plus je suis une grande fan de Marie Desplechin (mais qui ne le serait pas ?) !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr