Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

La petite fille qui voulait devenir papillon !

3
Illustrations de Cécile Vallée
Texte d'Elisabeth Robert

Editions Volpilière Jeunesse
Paru en Mars 2010
24 pages
9 euros

Album Jeunesse à partir de 4 ans
Thèmes: Voler, Guérir, Grandir

Quatrième de couverture: Sara-Lea est une petite fille tout à fait originale. En effet, elle rêve de devenir un papillon. Alors, chaque jour, elle s entraîne à voler. Elle court tant et tant que son c ur bat fort fort fort. Elle bat des bras, elle serre les dents et saute haut... si haut qu elle a l impression de toucher les nuages ! Mais chaque fois elle retombe, et chaque fois une larme coule sur sa joue droite.

Une petite fille. Un rêve. Devenir un papillon et voler. Haut, haut dans le ciel et rejoindre les nuages. A chaque fois Sara-Lea tombe et une larme coule, roule lourde sur ses joues.

Traité sur un mode poétique et mélancolique, La petite fille qui voulait devenir papillon !nous parle du manque et de l'absence d'un être cher. Beaucoup d'albums jeunesse expliquent ce thème difficile et délicat. Les éditions Volpilière publient ici un texte sensible, sobre et naturel, qui nous délivre un message plein d'espoir, qui aidera à avancer, à grandir, à guérir. La petite fille, Sara-Léa veut devenir papillon pour retrouver son papa, lui dire qu'elle l'aime et qu'il lui manque. C'est très poétique et en même temps très proche de l'imaginaire. Les nuages, le ciel sont souvent utilisés comme métaphores du lieu où vont les proches après la mort. La petite fille qui voulait devenir papillon rajoute une petite séquence, celle de l'objet-protecteur que l'on porte afin de sentir la présence de l'être disparu. Elisabeth Robert a choisi des mots simples et adéquats, qui touchent au coeur, qui savent exprimer avec justesse et sensibilité la réaction d'un enfant face à la mort. La qualité du texte n'a d'égale que de superbes illustrations, illuminant un album qui redonne confiance et volonté. Des couleurs sobres et raffinées, des personnages aux yeux expressifs, des illustrations empreintes de tendresse, d'une douceur infinie. Une réussite.



Je remercie les éditions Volpilière ainsi que Babelio pour l'envoi de cet album. Une belle découverte et merci pour la dédicace!!!
Les éditions Volpilière Jeunesse ont également publié Le voyage du chat de Yves Pinguilly, lu dans le cadre de l'opération Masse critique.
Le billet de
Laure

Le blog d'Elisabeth Robert

Le blog de Cécile Vallée
5/5 champignons


Commentaires

  1. Je ne l'ai pas encore vu celui-ci. Il a l'air superbe. Le thème, les illustrations... Je le note. Bizzz

    RépondreSupprimer
  2. Merci infiniment pour ce très joli retour de lecture.
    Bon dimanche.
    Amicalement.
    E

    RépondreSupprimer
  3. Je note cet album pour mes enfants ! Ce livre a l'air très beau, poétique...

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr