Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Harry Potter à l'école des sorciers, Tome 1

9
Harry Potter and the philosoper's stone

J.K. ROWLING

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Jean-François Ménard
Paru en Novembre 1999
232 pages
14,50 euros

Roman ados dès 11 ans
Thèmes : Sorcellerie, Ecole, Magie, Amitié


"Il va devenir célèbre - une véritable légende vivante -, je ne serais pas étonnée que la date d'aujourd'hui devienne dans l'avenir la fête de Harry Potter. On écrira des livres sur lui. Tous les enfants de notre monde connaîtront son nom !"


A onze ans, Harry Potter est un orphelin qui vit dans une banlieue de Londres avec une tante et un oncle qui le déteste. Enfermé dans un placard, Harry doit se plier aux quatre volontés d'un cousin capricieux, Dudley. Après la mort de ses parents, alors qu'il n'était encore qu'un bébé, Harry fut recueilli par la soeur de sa mère, tante Pétunia. Mais son enfance a été difficile et malheureuse, héritant du mépris de son oncle, de l'indifférence de sa tante et des mauvaises blagues de son cousin. Alors lorsqu'il reçoit une lettre à son nom, Harry est heureux et curieux. Harry ne le sait pas encore mais un géant Hagrid viendra le chercher le jour de son anniversaire pour l'emmener à Poudlard, l'école de magie où il apprendra la vérité sur ses origines. Fils des Potter, de célèbres sorciers qui furent tués par un certain mage noir du nom de Voldemort, dont on ne doit pas prononcer le nom. Il apprendra la sorcellerie, se servira d'une baguette magique, concoctera des potions, volera sur un balai et deviendra ami avec Ron Weasley et Hermione Granger. Car Harry Potter est appelé à devenir un grand sorcier...

Harry Potter à l'école des sorciers fut mon premier roman jeunesse. Comme une révélation, cette série m'a donné le goût et cette passion pour la littérature de jeunesse. Mon premier gros coup de coeur... J'ai profité de ce Challenge Halloween pour relire le premier tome. Dès les premières pages, des frissons m'ont parcouru. Bien qu'il y ait eu tant d'autres coups de coeur, Harry Potter a su me procurer de vives émotions : rires, larmes, adrénaline, frénésie. L'envie de tourner les pages, avide de sensations, a été aussi forte que ma détresse lorsque j'ai refermé le dernier tome, où j'avais cette impression de quitter une famille. M'est avis que le succès d'Harry Potter tient à cette particularité car J.K Rowling a su créer une série attachante, où le lecteur se sent proche, en complète harmonie et complicité avec les personnages. A ceux qui me disent qu'Harry Potter est seulement destiné aux enfants, je m'opposerais fermement. Avec Harry Potter la littérature de jeunesse a su prouver qu'elle pouvait être l'affaire des adultes, une passerelle entre l'adolescence et l'âge adulte. En tant que roman d'apprentissage et d'initiation, Harry Potter nous rappelle l'enfant que nous avons été, alors que l'enfant qui le lit découvre une nouvelle part de lui-même, celle qu'il deviendra.

Dans ce premier tome, J.K. Rowling pose les traits de son intrigue en nous présentant l'univers merveilleux dans lequel va évoluer notre héros : l'école de sorcellerie Poudlard dirigée par le Professeur Dumbledore. La magie est un monde à part, dissimulée par des passages menant au Chemin de Traverse, lieu où Harry pourra acheter sa baguette, se procurer les manuels de sorcellerie, manger les bonbons de Bertie Crochue. Cet univers est caché aux Moldus autrement dit les gens qui n'ont pas de pouvoirs. Si Harry est différent de sa famille moldue, il l'est aussi au sein de la communauté des sorciers. Tous le connaissent et sa cicatrice est la marque de celui qui a tué ses parents. La mort, son statut d'orphelin, c'est ça qui le différencie des autres petits sorciers qui entrent en première année à Poudlard. Si Harry Potter à l'école des sorciers contient son lot de rebondissements et d'aventures : combat avec un troll, le match de Quidditch, l'enquête sur la pierre philosophale, c'est aussi un roman d'apprentissage remarquable, saisissant et original. Harry découvre l'amitié, le partage, la solidarité en compagnie de Ron et d'Hermione. Le passage du miroir du Rised est très symbolique de cette thématique : Harry voit ses parents et reste des heures à les regarder. Bien que merveilleux, étonnant, magique est ce premier tome, il y a cette part d'ombre, de tristesse infinie : Harry est orphelin et sa solitude est omniprésente dans son coeur. "Ca ne fait pas grand bien de s'installer dans les rêves en oubliant de vivre, souviens-toi de ça."
raisonne comme une parole universelle. Dumbledore invite Harry à continuer de vivre, sans oublier ses parents mais en faisant son deuil.

Magique, évocateur d'images, Harry Potter à l'école des sorciers est un roman foisonnant aux détails génialissimes : La Gazette du Sorcier, le Rapeltout, les Chocogrenouilles, s'inspirant de mythologies et de bien d'autres références culturelles. Ecrit avec sensibilité, tendresse, J.K. Rowling nous plonge dans un univers attachant grâce à un humour rafraîchissant, à des situations qui font battre le coeur, à des personnages que l'on aime et que l'on déteste et où l'intrigue est dotée d'une grande finesse psychologique.

Lu dans le cadre du Challenge Spécial Halloween organisé par Lou et Hilde

D'autres avis sur Blog-O-Book


Commentaires

  1. Petite séquence nostalgie ;-) Ca fait un moment que je l'ai lu mais tous les Harry Potter sont d'excellents souvenirs !

    RépondreSupprimer
  2. Ma fille a lue tous les tomes... Et moi, même pas encore le premier... Ah la la j'ai honte :-))

    RépondreSupprimer
  3. Bladelor: encore mieux un futur classique!!

    Noukette : comme tu as raison!! mon préféré! indétrônable!

    L'or des chambres : ce n'est pas une honte, il y a plein de livres que tout le monde a lu sauf moi!! par contre ne crains rien avec Harry Potter, tu vas être emportée et tu ne voudras plus t'arrêter!

    Midola: quand j'ai lu le tome 1 c'était la frénésie, quand je l'ai relu j'ai plus apprécié mais j'ai toujours ressenti ce petit frisson!

    RépondreSupprimer
  4. Je me suis arrêtée au tome 5... et je crois bien qu'un de ces jours je vais tout relire en m'enfilant les 7 tomes à la suite !

    RépondreSupprimer
  5. La magie opère!
    On se laisse emporter par cet apprenti sorcier.
    Déjà un classique! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Salut. Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers a su me captiver du début jusqu’à la fin. J’ai aimé tout particulièrement l’atmosphère ainsi que le monde enchanteur dans lequel évoluent les personnages

    RépondreSupprimer
  7. HP quoi ! De la bombe du début à la fin ! :)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr