Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

La Dame au petit chien et autres nouvelles

4
Anton Tchékhov

Gallimard
Collection Folio Classique
Préface de Roger Grenier
Traductions de Madeleine Durand et Edouard Parayre
revues par Lily Denis
Paru en Octobre 2005
394 pages
7,70 euros


Quatrième de couverture : Voici des nouvelles sur le " royaume des femmes ". Ainsi, la Dame au petit chien promène son ennui et son chien sur la digue d'une station de la mer Noire. Un homme solitaire la remarque, l'aime, mais ne peut triompher plus tard de toutes les barrières qui se dressent sur le chemin de leur bonheur. Tchékhov souffrait d'une impossibilité d'aimer. Mais l'amour lui inspire émotion ou ironie (" Si vous craignez la solitude, ne vous mariez pas "), et une grande variété de tableaux : " Une nouvelle qui n'a pas de femmes, écrit-il, c'est une machine sans vapeur." L'héroïne par excellence est pour lui la femme incomprise, qui rêve d'une autre vie, inaccessible.



Si j'ai choisi de lire La Dame au petit chien pour découvrir la littérature russe, c'est parce que Bernard Schlink dans Le Liseur en fait référence. Le Liseur m'a bouleversé, c'est pourquoi j'ai décidé de lire La Dame au petit chien, en essayant de m'imprégner de cette lecture que fait Michael à Hannah.

La Dame au petit chien c'est Anne von Diederitz, aristocrate de province qui rencontre un banquier de Moscou, Dmitri Gourov lors de vacances à Yalta sur la mer Noire. Tous deux sont mariés mais ils tombent amoureux. Cette histoire d'amour est racontée avec nuance et sensibilité. Un amour impossible, un adultère qui place nos deux protagonistes dans une mise en scène dramatique. Néanmoins Tchékhov raconte leur quotidien avec une pointe d'humour qui est propre à son oeuvre. Si j'ai été touché par La Dame au petit chien, les autres nouvelles ne m'ont pas emballé. Le ton ironique de Tchékhov laisse un arrière goût amer. Si le thème est l'amour sous toutes ses formes, c'est surtout l'impossibilité d'aimer qui est mis en avant dans ce recueil de nouvelles. Les femmes sont mises à l'honneur mais ce sont bien les tourments que provoquent les sentiments affectifs et amoureux qui sont dépeints dans ce "royaume des femmes". L'héroïne est ici une femme seule, qui bien souvent n'aime pas sa vie ou une femme au regard froid, inaccessible, incomprise. Ces tableaux de femmes sont teintés de cynisme, le mariage n'est qu'un leur et l'amour bien souvent fuit. Anton Tchékhov a un regard acerbe mais très avisé et cela rend ses nouvelles réalistes.



Lu dans le cadre du Challenge Une année en Russie organisé par Pimpi

Commentaires

  1. J'ai lu du théâtre de Tchekhov à la fac mais n'en garde pas de souvenirs. Pas bon signe. J'avoue que tu ne me donnes pas trop envie d'aller voir plus loin.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la littérature russe et Tchékhov est un auteur que j'aimerais bien découvrir...

    RépondreSupprimer
  3. je lis sur le côté que tu vas "salonner à Montreuil" cette année. Tu es inscrite sur la liste d'Hérisson d'ailleurs, mais à quelques jours près on se loupera, c'est dommage! Je te souhaite un chouette salon en tout cas!!

    RépondreSupprimer
  4. Faelys: oh que c'est dommage. L'année prochaine j'essaierais de venir le dimanche ou lundi!! merci et toi aussi bon Salon!

    Marie : malgré ma déception, ce fut tout de même une bonne découverte car c'est du classique russe

    Manu: bouhhh je sais!! c'est affreux, je ne suis pas enthousiaste. Je crois que je dois avoir un problème avec les classiques car je n'arrive pas à apprécier cet auteur pourtant renommé!!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr