Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

L'étoile de Kostia

1
Irène Cohen-Janca

Editions du Rouergue
Collection DoAdo
Paru en Mars 2002
190 pages
9 euros

Roman ado à partir de 13 ans
Thèmes : Russie, Adolescence, Idéologie

Quatrième de couverture : Kostia ne voudrait pas passer sa vie dans une file d'attente, avec un sac plastique à la main.Dans le café de la rue Gorki, avec ses copains Sacha, Andreï, Bouratino et Sveva, il rêve que le Coca-cola coule à flots. La boisson du diable, comme on l'appelle ici, à Moscou où le temps semble s'être arrêté depuis si longtemps. A Tchernobyl, une centrale nucléaire vient d'exploser et tout a dû être enterré, l'eau, les arbres, la terre. En vacances chez sa grand-mère, près de la zone contaminée, Kostia rencontre Elena, une petite fille dont le père est parti éteindre l'incendie, la première nuit de la catastrophe...
A propos de l'auteur : Née à Tunis, Irène Cohen-Janca travaille en bibliothèque en région parisienne.Elle a déjà publié Fils de Zeppelin, aux Editions du Rouergue.


Autant vous le dire, ce premier roman sur le thème de la Russie ne m'a pas vraiment emballée! Rendez-vous râté avec Kostia, un jeune homme pris dans une jeunesse désabusée, désenchantée qui subit les bouleversements sociaux et politiques pendant les années Gorbatchev. Le récit se situe à Moscou en 1985 et l'on sent cette atmosphère profondément russe d'une jeunesse qui se cherche, qui rêve d'avenir. Kostia appartient à la génération des petits-enfants de Lénine, en proie aux idéaux fânés, à l'alcool, à la drogue, aux réunions des jeunesses communistes. Si cette réflexion est très bien menée, je ne me suis pas du tout hélas attachée aux personnages. Il y règne une ambiance plombante d'une jeunesse sans espoir et l'accident de Tchernobyl vient rajouter à cette désespérance.


Lu dans le cadre du Challenge Une année en Russie organisé par Pimpi

Commentaires

  1. C'est dommage cette déception parce que je dois bien avouer que je trouvais la couverture très jolie !!!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr