Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

L'étrangère aux yeux bleus

8
Youri Rytkhèou

Actes Sud
Collection Babel

Traduit du russe par Yves Gauthier
Paru en Mai 2002
273 pages
7,50 euros




Quatrième de couverture :
Une jeune ethnographe russe débarque en 1947 à Ouelen, petit village au bord du détroit de Béring, dans le but de nomadiser dans la toundra avec une tribu tchouktche d'éleveurs de rennes. Séduite et fascinée par un jeune Tchouktche rencontré dès son arrivée, elle l'épouse et part vivre avec lui au sein de sa tribu... Roman d'amour pour un peuple à jamais perdu, destin fascinant d'une scientifique rattrapée par sa passion, constat lucide et sans concession des absurdités de l'histoire, ce livre d'un écrivain tchouktche aux prises avec sa mémoire est un véritable plaidoyer spirituel pour les derniers chamanistes.
A propos de l'auteur : Youri Rytkhèou est né en 1930 à Ouelen (ex-URSS) ; il appartient à l'ethnie tchouktche, cousine des Inuits, qui compte aujourd'hui quelque dix mille représentants. Il vit entre Saint-Pétersbourg et sa Tchoukotka natale. Il est l'auteur de nombreux romans, tous consacrés à l'histoire de son peuple sibérien, parmi lesquels Unna (Actes Sud, 2000), qui a reçu le prix RFI-Témoin du monde.



Anna Odintsova est étudiante en ethnologie. Lorsqu'elle débarque à Ouelen en 1947, elle est pleine de certitudes, d'envie et a le grand projet de se faire accepter par les Tchouktches éleveurs de rennes qui vivent dans la toundra. A l'image de son héroïne et maître Margaret Mead, elle voudrait l'égaler en s'immergeant totalement dans le mode de vie des nomades Tchouktches. Elle rencontre un autre étudiant, Tanat et les deux tombent très amoureux malgré leurs différences. Elle est russe, lui est nomade et doit retourner vivre auprès de sa famille dans la toundra. Anna, ambitieuse voit en cet amour, un signe, sinon la meilleure chance pour elle de réaliser ses études sur ce peuple et de réaliser son rêve.

L'étrangère aux yeux bleus est un magnifique roman d'amour : l'histoire d'un amour qui défie les cultures et brave la politique de délocalisation des nomades. Amour pour un peuple voué à la disparition. Les communistes veulent éradiquer le mode de vie nomade des Tchouktches et veulent déculturer cette population en supprimant les restes de chamanisme. Amour pour une discipline : l'ethnologie qui a pour but d'observer les rites et les coutumes, de les comprendre, de les vivre. Anna Odintsova, malgré sa nationalité russe va réussir à gagner la confiance de ce peuple en épousant l'un d'entre eux. Elle s'immergera totalement, rattrapée par sa passion, jusqu'à devenir la seule garante de cette culture. C'est un roman fascinant, qui prend parfois des accents de roman d'aventure, d'une quête d'identité et de vérité incarnée par un personnage féminin au charisme bouleversant et à la volonté désarmante. Dans son journal, Anna confie son parcours, ses pensées, ses traductions. Respectueuse de tout un peuple qui bien des fois lui sera hostile et ne manquera pas de lui faire des reproches. Anna Odintsova est une femme courageuse, qui n'a pas froid aux yeux et qui jamais ne portera un jugement de valeur sur les difficiles tâches domestiques des nomades.

Plus qu'un roman ethnologique c'est bien le récit de vie d'une Russe qui vit une seconde naissance et devient une Tchaoutchouvanaou. Moment concrétisé par la transmission des pouvoirs et des connaissances chamaniques dont elle héritera de la part de son beau-père. L'étrangère aux yeux bleus contient cette dimension spirituelle et transcendante de cette expérience scientifique qui devient une richesse humaine. C'est aussi un roman engagé, un plaidoyer contre la politique Soviétique destructrice des cultures autochtones. C'est une excellente lecture, un roman parfois dramatique, parfois heureux, écrit avec force et sensibilité. Beau, puissant, authentique...




Lu dans le cadre du Challenge Une année en Russie organisé par Pimpi
Le très beau billet de Liza Lou

Commentaires

  1. Ouh la la ! Quel billet ! S'il y a un livre à noter aujourd'hui, ce sera celui-là, tu m'as convaincue. Et le titre et la couverture sont magnifiques.
    Comment es-tu allée vers ce livre ?

    RépondreSupprimer
  2. c'est beau, tu donnes envie de le lire.
    Je croise les doigts pour que tu ne sois pas bloquée par la neige pour Montreuil. Profites en bien. J'aurais adoré y aller mais gros bidou oblige la prudence. Bizzz et donne nous plein d'infos.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne vois pas comment je peux ne pas noter !!

    RépondreSupprimer
  4. Theoma: tu verras il est vraiment chouette et la vie d'Anna ne peut que nous toucher

    Thalie: j'espère aussi!! merci!! je ne sais pas si je reviendrais avec pleins d'infos mais je reviendrais sûrement avec pleins de livres lol!!! c'est là tout le drame!!
    bisous et bisous au petit bidou!! cela dit j'espère bien qu'un jour on fera un Salon du livre ensemble!! ;)

    Bladelor: oh merci que c'est gentil. Pour la petite histoire, après ma déception sur les nouvelles de Tchékhov qui ne m'ont pas emballées plus que ça, j'ai fait des recherches sur la littérature russe contemporaine. Puis ce titre a attiré mon attention car un, je suis une ancienne étudiante en ethnologie donc j'ai des affinités avec l'héroïne et de deux l'histoire d'amour entre une russe et un autochtone m'a plu. J'ai pressenti le futur coup de coeur...et le roman a répondu à mes attentes!

    RépondreSupprimer
  5. Je note pour le Noël de Mr - merci Laël ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. Quel billet! Ça donne une envie folle de le lire, en tout cas.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Laël,
    bravo pour ce billet et merci pour cette idée de lecture (je me suis régalé), ainsi que pour ton lien vers le site de "Purple Velvet" qui m'a permis de visionner un dessin-animé russe (sous-titré en anglais).
    Mr Canel

    RépondreSupprimer
  8. Je découvre plus en avant ton blog et je note des lectures comme ce livre là et aussi de magnifiques albums jeunesse.
    Merci j'ai inscrit ton blog sur mon google reader :-)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr