Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Bal de Givre à New York

15
Fabrice Colin

Albin Michel Jeunesse
Collection Wiz
Paru en Janvier 2011
293 pages
13,50 euros


Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Fantastique, New-York, Amour


Quatrième de couverture :
Depuis l'accident, je ne me souviens plus de rien. Je sais juste que je m'appelle Anna. Tout est blanc, beau, léger autour de moi. Pourtant, je sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Que je suis en danger. Il faut que je me souvienne.

" Et si j'erre en ceci, si mon tort est prouvé,

je n'ai jamais écrit, nul n'a jamais aimé."



Bal de Givre à New York est un roman étrange, insolite et déroutant. Je serais bien incapable de vous dire si j'ai aimé car je suis ressortie de cette lecture étourdie et perplexe. Anna Claramond est une jeune lycéenne, amnésique suite à un accident de voiture qui lui a valu une rencontre enchanteresse avec Wynter Seth-Smith. Ce jeune homme est beau et riche et ce dernier comme dans un conte de fées l'invite au Bal de Givre, un bal très prisé. Très vite, ils tombent amoureux mais cette histoire d'amour parfumée à l'eau de rose est teintée de mystère. Anna sent que quelque chose ne va pas. Un prince charmant sorti tout droit d'un rêve, parfait mais la perfection ne cache-t-elle pas le mensonge et la manipulation ? Entouré d'un voile d'illusion, le charme de Wynter Seth-Smith dérange et fait peur. Anna Claramond est aussi une jeune fille riche : son père architecte de renommée semble avoir construit une ville atypique et féérique tout en transparence et en jeu de lumières. Le contraste est fort pour un New-York transperçant le ciel de ses tours de verre, jouant sur des décors baroques et saisissants. Tout est beau, blanc et cotonneux... Un New-York glacial, empreint d'onirisme et de poésie : magnifique, majestueux dominé par la puissance d'une seule famille, à l'image d'un hiver marmoréen et imposant. Puis il y a le Masque, un kidnappeur de jeunes filles qui sévit depuis quelques temps et qui a décidé de jeter son dévolu sur Anna...

Il n'y a rien à redire quant aux décors imaginés par Fabrice Colin. Le lecteur est happé par cette inquiétante étrangeté que l'on retrouve dans le personnage de Wynter et dans ce New-York à la froideur imperturbable. Wynter est fascinant et sa personnalité échappe encore à Anna et aux lecteurs séduits mais soucieux. Fabrice Colin distille ça et là des indices pour une fin de choc. Une enquête difficile, pleine de doutes qui nous mène sur une vague d'irréalité, entre rêve et confusion où tout semble étonnamment fugitif et éphémère. Mais Anna veut la vérité sur Wynter, sur ce rêve éveillé, sur ses parents...Bal de Givre à New York offre une lecture troublante grâce à une intrigue originale et une écriture légère et évaporée qui nous emporte dans un univers fantastique où l'inconscient rejoint une réalité qui se veut dramatique. Un roman réussi et surprenant.



Commentaires

  1. Je viens de le lire aussi ! Mon avis est programmé pour la semaine prochaine ! Je suis assez partagée pour cette lecture même si je lui reconnais des qualités indéniables !

    RépondreSupprimer
  2. Troublant et maîtrisé, un roman qui ne laisse pas indifférent !

    RépondreSupprimer
  3. Bladelor: c'est bon quand un roman ne nous laisse pas indifférent, c'est bon signe et celui-ci est déroutant donc remarquable. Je le conseillerais c'est certain

    Ori: la fin m'a étonnée même si en y repensant Fabrice Colin nous a laissé des signes symboliques...

    Liyah : n'hésites pas à me dire quand tu auras publié ton billet. J'ai hâte de le lire. Oui il a des qualités mais cette lecture est étrange et me laisse un arrière-goût. Il faudra que je le relise car je pense qu'en connaissant la fin, les indices distillés dans le roman prennent tout leur sens. Un sens qui reste de l'ordre interprétatif et onirique, qui m'a échappé jusqu'à la fin! En fait il est génial ce roman!!! complètement bizarre et étrange!!

    RépondreSupprimer
  4. j'ai adoré ce roman, et la fin m'a scotchée :)

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas été aussi emballée et en plus Ori vient de m'apprendre que La saga des Mendelson n'a rien de vrai. Je me sens dépossédée !

    RépondreSupprimer
  6. je crois que je le lirais de toute façon histoire de me faire mon propre avis.

    RépondreSupprimer
  7. Bizarre... mais je le lirai quand même! En plus la couverture est superbe, j'adore!

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai lu aussi et terminé ce week end, malheureusement je n'ai pas été transportée, et la fin ne m'a pas surprise...

    RépondreSupprimer
  9. Je suis entièrement de ton avis : l'atmosphère particulière m'a déroutée mais en même temps charmée ! ;)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai beaucoup aimée pour ma part... Cette atmosphère étrange particulièrement... Bon week end

    RépondreSupprimer
  11. Je veux vraiment le lire mais je vais attendre que le buzz soit passé, je crois!

    RépondreSupprimer
  12. Mon avis est ici, Lael :

    http://www.leslecturesdeliyah.com/2011/02/11/bal-de-givre-a-new-york-fabrice-colin/

    Mais je partage tout à fait ce que tu dis ! Je pense qu'en connaissant la fin de ce livre il serait interessant de le relire.

    RépondreSupprimer
  13. J'ai très envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
  14. J'aime beaucoup Fabrice Colin et n'ai malheureusement pas eu le temps de me procurer cette petite merveille ^^ Merci pour ton avis qui me conforte dans l'idée que ce livre fera bientôt partie de ma collection =)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr