Jules Renard

"CHACUNE DE NOS LECTURES LAISSE UNE GRAINE QUI GERME" - Jules Renard

Vive les vacances! Tous à la plage...


dimanche 19 juin 2011

Into the Wild

Jon Krakauer

Editeur 10/18
Collection Domaine Etranger
Traduit de l'américain par Christian Milinier
Paru en Novembre 2008
284 pages

7,40 euros



Quatrième de couverture : Toujours plus loin. Toujours plus au nord. Toujours plus seul. Inspiré par ses lectures de Tolstoï et de Thoreau, Christopher McCandless a tout sacrifié à son idéal de pureté et de nature. En 1990, une fois son diplôme universitaire en poche, il offre ses économies à une association caritative et part, sans un adieu, vers son destin. Celui-ci s'achèvera tragiquement au cœur des forêts de l'Alaska... Jon Krakauer évoque aussi à travers cette échappée belle ceux qui, un jour, ont cherché à quitter la civilisation et à dépasser leurs limites. Magistralement porté à l'écran par Sean Penn, lnto the Wild s'inscrit dans la grande tradition du road-movie tragique et lumineux, une histoire aux échos universels.
A propos de l'auteur : Né en 1954, Jon Krakauer a grandi dans l'Oregon. Collaborateur du magazine américain Outside, il a publié de nombreux articles dans les plus grands mensuels comme National Geographic et Rolling Stone. En 1996, le magazine Outside l'envoie sur l'Everest pour participer à une expédition. Le drame dont il est alors témoin (onze alpinistes pris dans une tempête) lui inspire un livre bouleversant, Tragédie à l'Everest (Presses de la Cité, 1998), devenu aujourd'hui un best-seller.


Sous-titré Voyage au bout de la solitude, Into the Wild raconte le périple de Christopher McCandless à travers les Etats américains, dont la route et l'esprit ne cessent de le conduire toujours plus au Nord, en Alaska. Alors âgé d'un peu plus d'une vingtaine d'années et seulement après l'obtention de son diplôme universitaire, nourri par les lectures de Thoreau et de Tolstoï, Christopher décide de tout quitter notamment sa famille avec qui il entretenait des relations distantes sauf avec sa soeur Carine.
Il part avec sa vieille Datsun cabossée à la recherche de la nature. Into the Wild raconte l'épopée tragique de ce jeune homme qui refusait de vivre dans une société de consommation, où l'homme assouvi des envies dont il n'a pas besoin, et veut toujours plus. Complètement déconnecté avec un style de vie qui ne lui convenait pas (argent, achats, travail) Christopher voulait retrouver les vraies valeurs de l'homme, l'essence de l'homme à savoir le courage, l'endurance, la persévérance, l'espoir. Récit d'aventure spirituelle, en quête de vérité et d'authenticité, Into the Wild évoque les limites de l'homme face aux éléments naturels. Et quoi de plus extrême que la nature : l'homme seul avec son coeur face à une nature sauvage. Christopher McCandless a affronté le froid, la faim, et s'est alimenté de baies, s'est abrité avec rien. La richesse de l'homme ne se mesure pas à sa maison, à son argent, à sa position sociale et à son confort. Tout ceci ne vaut rien quand vous vous retrouvez seul dans la nature, livré à vous-même, ne comptant que sur votre force et votre coeur pour vous en sortir, pour survivre...

Alors qu'un groupe de chasseurs retrouve le corps décomposé de Christopher en août 1992, certains seront tentés de le considérer comme un idiot, un inconscient, un marginal qui n'a fait que faire souffrir sa famille en leur infligeant des années d'absence et de silence. Mais qui est-on pour juger ce qu'il y a dans le coeur d'un homme? Christopher est mort en défendant ses idées, ses valeurs d'humanité et son road movie est un hymne puissant à la nature, au respect qu'elle inspire, à sa beauté. Jon Krakauer a écrit ce livre sans partie pris, et suit les traces de ce jeune homme qui avait, dit-on un grand coeur ; un homme souriant, heureux en communauté mais portant un regard critique sur le matérialisme et le capitalisme. Jon Krakauer évoque aussi, à travers le parcours de Christopher, tout ceux qui comme lui, ont précédemment quitté la société pour rejoindre la nature et sont morts pour leurs convictions. Réalisé par Sean Penn, en janvier 2008, le film saisit toute la dimension spirituelle de cette quête initiatique pour la liberté et le bonheur. A la fois dramatique et lumineux, le parcours de Christopher McCandless porte en lui des échos universels, des questions existentielles et philosophiques que l'homme a oublié, constamment obnubilé par un mode de vie stressé, pressé. Il oublie l'essentiel, il oublie que la nature reste, indomptable, immortelle, nous rappelant sans cesse par son intolérante beauté que nous ne sommes que poussière.

Des champs de blé du Dakota aux torrents tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur : un couple hippie, une adolescente amoureuse, un vieillard alcoolique... Autant de personnes qui apprendront à connaître Chris, à l'aimer et chacun en ressortira différent, façonnés par la vision de ce jeune homme hors du commun. Bouleversant et touchant, on ne peut être indifférent à la mort de Christopher McCandless. Agrémenté d'extraits des grands auteurs du courant littéraire appelé le Nature Writing, Jack London, Wallace Stenger, Henry David Thoreau, Into the Wild est une bonne introduction à ce genre peu connu, qui mêle considérations autobiographiques et observations de la nature.



Lu dans le cadre du Challenge Nature Writing, organisé par Folfaerie.


6 commentaires:

Folfaerie a dit…

Et bien, quel beau billet ! Chris t'a visiblement inspirée... j'aime bien ce que tu écris à propos de son coeur, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, il faut davantage de courage que d'insouciance pour se lancer dans une telle vie. Merci pour cette belle participation en tout cas.

Thalie a dit…

Je ne suis pas fan de ce genre de lectures mais pourquoi pas. C'est quand même un livre dont on parle beaucoup. Bon week-end.
Au fait, je vais chercher mes livres demain et ensite je me mets vite sur Alvin Ho.
Bises et à très vite

Didi a dit…

J'adore le film que j'ai vu et revu au cinéma et je l'ai en dvd !
J'ai aussi la BO du film que j'écoute très régulièrement et qui colle si bien à cette histoire !
Il me reste à lire le livre.

Maribel a dit…

J'ai vu le film, lequel j'ai trouvé très poignant!

Lael a dit…

Maribel : le film est magnifique, tant au niveau esthétique qu'au niveau spirituel et psychologique.

Didi : J'ai commencé par voir le film et je reviens souvent vers celui-ci d'ailleurs, quand je me sens déphasée avec le monde! J'écoute la BO aussi! J'aime beaucoup et je voulais lire le livre. Je ne regrette pas.

Thalie : Malgré un week-end horrible, clouée au lit et malade, j'ai réussi à finir Alvin Ho. Préviens-moi dès que tu l'as fini et on fixera une date pour le billet! Grosses bises!

Folfaerie : oui le parcours de Chris ne m'a pas laissé indifférente. J'ai eu un gros coup de coeur et pour moi, ce n'est pas un idiot. Beaucoup l'ont jugé d'après le livre mais je suis entièrement d'accord. Très peu se battent pour leurs convictions. Lui il l'a fait pour son bonheur. Il est mort en étant "entier" dans son coeur et dans son âme.

Marion a dit…

J'ai vu le film, que j'ai assez aimé... Il y a de beaux paysages et l'histoire est très très bien.
Par contre le livre... Je n'ai pas pu le finir...