Jules Renard

"CHACUNE DE NOS LECTURES LAISSE UNE GRAINE QUI GERME" - Jules Renard

fête Halloween ...


samedi 23 juillet 2011

Ramsès au pays des points-virgules

Pierre Thiry

Books on Demand
Illustrations originales de Bernadette Geoffroy
Paru en Décembre 2009
184 pages
13 euros



Quatrième de couverture : Quelques jours avant Noël, Alice discute avec son oncle Sigismond, un bouquiniste érudit. Elle se moque de lui car il ne connait même pas J.-K. Rowling l'auteur d'Harry Potter. Elle évoque un roman qui aurait été écrit par un certain Jérôme Boisseau : «Ramsès au pays des points-virgules». L’oncle Sigismond, n’en a jamais entendu parler. Osera-t-il avouer à sa nièce qu’il existe des écrivains dont il ignore tout? Ce roman, ce romancier existent-ils? Que raconte ? Qui en est le véritable auteur? Qui est le Ramsès dont il est ici question? Les réponses à toutes ces interrogations seront elles dans ce livre? Ce volume s’adresse à tous les lecteurs de dix à cent-dix ans. On y arpentera les méandres mystérieux du chateau de Baskerville, on y croisera Charles Hockolmess, le chat noir qui cite sans cesse Jean de La Fontaine. On y découvrira que le lecteur autant que l'auteur ont chacun leur rôle à jouer dans la naissance d'un livre. C'est particulièrement le cas de ce livre où le lecteur est invité à mettre son grain de sel.

Lorsque l'auteur m'a contactée pour me présenter Ramsès au pays des points-virgules, ma curiosité fut attisée. Une fiction pour les lecteurs de dix à cent-dix ans, avec un titre aussi insolite qu'alléchant...ce roman avait tout pour me plaire. On se penche un peu plus sur la quatrième de couverture et l'on s'aperçoit qu'il est question d'une jeune Alice, d'un bouquiniste et d'un jeu littéraire... Me voilà lancée!

Alice discute avec son oncle Sigismond. Ils s'amusent à se lancer des devinettes littéraires sur "Qui a écrit?" à coups de pièges car chacun a plus d'un tour dans son sac et l'oncle Sigismond, bouquiniste érudit aime ainsi taquiner sa nièce. Elle le lui rend bien puisqu'elle n'hésite pas à se moquer de Sigismond car il ne connaît pas J.K. Rowling, la célèbre auteur de Harry Potter. De fil en aiguille, se prenant au jeu, Alice évoque un roman fictif, qui sort tout droit de son imagination : un certain roman écrit par Jérôme Boisseau "Ramsès au pays des points-virgules". L'oncle Sigismond refuse d'avouer son ignorance et se lance dans un défi inédit : offrir pour Noël un exemplaire de Jérôme Boisseau à sa nièce...

Il y a des romans qui sont magiques, des romans que l'on aime lire le soir, au chaud, au coin de la cheminée ou bien installé sur son canapé avec un bon thé. Il y a des romans si imaginatifs que l'on se perd pour mieux se retrouver et avoir des surprises. Ramsès au pays des points-virgules fait partie de cette catégorie, à la fois inclassable et marginal, de ceux que l'on ne peut oublier par sa richesse littéraire et les multiples références mentionnées. Tout commence par un jeu, comme un défi lancé à la volée mais pris au sérieux par un oncle bien cultivé. S'improviser auteur pour montrer à sa nièce que tout est possible dans le monde des livres. Dans ce roman inventé, Sissi rencontre Ramsès II, le pharaon que tout le monde croyait mort. Ils embarquent pour un long périple et se retrouvent à Londres, au château de Baskerville où la terreur règne. Lord Cycklopp est un terrible ogre, mangeur d'anglais. Le lecteur fera la connaissance du cuisinier Walton Watson et du chat Charles Hockholmess. On aimera le chassé-croisé verbal entre le cuisinier et le chat citant Jean de la Fontaine. Mais l'auteur ne s'arrête pas là. Nos héros sont dignes d'un vrai conte fantastique, où la magie règne par le biais de lits flottants sur la Tamise, d'un chat parlant, de monstres hideux et multiplie ainsi les références à notre patrimoine littéraire : Jean de la Fontaine, Arthur Conan Doyle, Lewis Carroll. Les aventures de nos personnages sont ponctuées de poésie, de pastiches, de jeux de mots, de textes de Boris Vian et nous régale de chansons populaires dans une ambiance onirique loufoque et fantaisiste.

Ramsès au pays des points-virgules est un livre interactif, destiné à la jeunesse mais qui n'échappera pas au sens aiguisé des adultes. Faisant appel à l'imagination du lecteur, Pierre Thiry invente un roman participatif, dynamique et amusant où chacun peut mettre son "grain de sel" et écrire le dernier chapitre du roman. Ah le point-virgule ! ce signe de ponctuation laisse place à la création littéraire. C'est le signe de la passerelle, du pont entre réalité et fiction, sachant allier avec brio la modernité à nos souvenirs littéraires, musicaux, souvenirs d'enfance dans un conte original et ludique qui réunit toutes les richesses de la grammaire française.


Un grand merci à l'auteur pour sa confiance.


Le site du livre : toute l'actualité de Pierre Thiry, du roman, des ateliers d'écriture
La page Facebook
www.bod.fr

5 commentaires:

Liyah a dit…

J'ai eu du mal avec ce livre. Sûrement trop loufoque pour moi ! Dommage !

Leiloona a dit…

Vu ton billet élogieux, ce sera ma prochaine lecture ! ;)

Noukette a dit…

J'ai très envie de découvrir ce roman !!

Leiloona a dit…

Finalement mon avis est éloigné du tien. ;)

SophieLJ a dit…

Je suis moins enthousiaste que toi sur ce roman. Je trouve qu'il y a trop de références et l'histoire ne m'a pas plus plu que ça.