Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Georgia Caldera (Interview)

2


1) Nous te connaissons pour la plupart d'entre nous grâce au réseau Facebook, pourrais-tu te présenter et nous expliquer ton parcours professionnel ?

J’ai 29 ans et je suis originaire de Touraine, une région qui m’inspire et que j’adore, tant pour ses fabuleux châteaux que pour ses paysages sauvages de bords Loire. Mon parcours ne m’a pas vraiment directement menée vers l’écriture, disons que j’ai fait quelques détours auparavant… Après un bac littéraire, je me suis dirigée vers des études en arts graphiques, puis je me suis ensuite tournée vers l’art-thérapie. En parallèle, je donnais aussi des cours de danse orientale, une autre de mes passions. Après l’obtention de mon diplôme, et quelques mois de recherches d’emploi infructueuses, j’ai finalement décidé de me consacrer pleinement à mon projet d’écriture/illustration, Les Larmes Rouges.


2) Les Larmes rouges est un roman sombre qui commence avec Cornélia, 19 ans, qui souhaite en finir avec la vie. D'où te vient cet attachement à cet univers gothique et surtout quel a été l'élément déclencheur de ton histoire ?

D’où exactement me vient ce penchant pour l’esthétique gothique et les univers sombres ? C’est difficile à dire… J’ai toujours aimé ça. Plus jeune, parmi mes films préférés, il y avait déjà Beetlejuice, et j’adorais le look ainsi que le personnage de Winona Ryder ! Puis, il y a la musique… Je suis une fan absolue de gothique symphonique ! Et l’élément déclencheur, celui qui a fait naître dans ma tête l’image à l’origine de l’histoire, c’est la musique justement. J’écoutais mon groupe préféré (Lacrimosa) durant un long trajet en voiture, quand, en rêvassant, je me suis prise à imaginer Cornélia et l’une des scènes déterminantes de l’histoire. Le reste est venu petit à petit, au fur et à mesure que je consignais la trame du roman dans mes carnets.




3) Tes influences littéraires sont orientées vers la littérature vampirique, Anne Rice, Bram Stoker, Sheridan Le Fanu et Edgar Allan Poe entre autres, penses-tu que ton roman Les larmes rouges s'inscrit dans cette lignée et pourquoi les vampires ?


Je ne pense pas que Les Larmes Rouges s’inscrive exactement dans cette lignée, du moins pour ce qui est des auteurs du 19ème siècle. D’abord parce que ma plume est bien loin de la qualité et de la saveur de celles de ces auteurs-ci, ensuite parce que mon récit est plus moderne, l’histoire se déroulant à notre époque (entre autres…). En revanche, je crois que le genre de mon roman est assez proche des Chroniques des vampires d’Anne Rice, sans pour autant se ranger exactement dans cette case-là… Puis, pour ce qui est du thème du vampire, eh bien, ce mythe m’a toujours à la fois attirée et inspirée… Depuis Dracula de Coppola, Entretien avec un vampire (d’abord le film, ensuite le livre), jusqu’au désormais également culte, Buffy contre les vampires (je ne mets évidemment pas la série au même rang que les films, lol, attention !). En même temps, je découvrais cette littérature que j’adore, tous ces auteurs cités plus haut. Je savais que si je me mettais sérieusement à l’écriture d’un roman, ce serait sur ce sujet et pas un autre !


4) Au niveau artistique, explique-nous quelles sont tes influences ? Ton univers est à la fois gothique, raffiné, sombre et baroque et il y a une véritable recherche dans les décors, les matières, les tissus...D'où te vient toute cette richesse visuelle et cette inspiration ?

Merci beaucoup pour tous ces qualificatifs, ils reflètent à la perfection ce que j’essaie de faire passer…Mes influences picturales commencent par Victoria Francès, je suis une grande admiratrice de son travail, il m’inspire beaucoup, autant pour l’illustration que pour l’écriture. Ensuite vient Tim Burton, évidemment ! Je suis également fan des illustrations de Benjamin Lacombe, Lost Fish et Nathalie Shau, mais j’aime aussi des peintres plus classiques comme Botticelli, Le Brun, Fragonard, ainsi que tout le courant des préraphaélites.





5) Dans quelle catégorie classerais-tu Les Larmes rouges et pour quel public ? Penses-tu que les jeunes adolescentes pourraient s'identifier à Cornélia ?


Comme je le disais un peu plus haut, je pense que Les larmes rouges se situe dans un genre proche de celui des Chroniques des vampires d’Anne Rice, mais la bit lit moderne m’a aussi beaucoup influencée. Je dirais donc entre ces deux genres-là.


6) Quel a été le parcours de ton livre, comment est-il parvenu jusqu'aux Editions du Chat Noir, racontes-nous l'histoire de la publication des Larmes Rouges qui paraîtra en novembre 2011 et qui commence déjà à rassembler beaucoup de lecteurs enthousiastes ?

Dès que j’ai eu terminé rédaction et corrections, j’ai eu envie de tenter ma chance. J’ai d’abord envoyé mon manuscrit par mails à de petites maisons d’éditions, et j’ai rapidement reçu une réponse positive des éditions Cauchemars. Malheureusement, ils ont fermé leurs portes avant la date de parution annoncée et j’ai dû m’orienter vers d’autres personnes. J’ai été plutôt bien conseillée et c’est ainsi que je Les larmes rouges est arrivé aux éditions du Chat Noir.


7) As-tu des projets ? des envies ? des attentes ? ou quelques mots à nous dire qui te tiennent à cœur ?

Les mots qui me tiennent à cœur sont : merci à tous les internautes (et bloggeurs) qui me suivent et m’encouragent, leur soutien est précieux ! J’espère maintenant que mon histoire saura plaire, ou, tout au moins, faire passer un bon moment.Mes projets concernent surtout Les Larmes Rouges puisque ce sera une trilogie de romans, ainsi qu’une trilogie d’Artbooks. Mes pinceaux et mon clavier n’ont pas fini d’en voir avec ça ! J’ai une autre série qui se profile à l’horizon mais je ne m’y mettrai vraiment que lorsque cette première-ci sera achevée.


8) Et enfin une question que j'aime beaucoup poser pour conclure notre interview: que peut-on te souhaiter pour fin 2011/ 2012 à venir ?

Que Les Larmes Rouges parvienne à trouver ses lecteurs afin que cette histoire puisse vivre et exister ailleurs que dans ma tête… (Affaire à suivre, lol)


C'est tout le bonheur que je lui souhaite! Je remercie vivement Georgia pour sa spontanéité, sa générosité et son enthousiasme lorsque je lui ai proposé une interview sur mon blog. Georgia, je te souhaite que ton roman puisse traverser les lignes et touché le coeur des lecteurs. J'ai hâte de le découvrir et de me plonger dans ton univers.

POUR EN SAVOIR PLUS :
Retrouvez Georgia sur son site internet : http://blog.georgiacaldera.com
et sur sa page Facebook
Le site du livre : http://www.larmesrouges.com/
Les Larmes Rouges réunit déjà 621 fans alors n'hésitez pas à aller cliquer sur "J'aime" ICI
Sortie du livre aux Editions du Chat Noir le 1er novembre 2011




Commentaires

  1. Une interview très agréable :-)
    J'ai hâte d'avoir le livre de Georgia entre les mains, le mois prochain ;-)
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  2. Chloé : Bienvenue dans Sous le feuillage. Moi aussi j'ai hâte de découvrir l'histoire de Cornelia.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr