Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Hate List

10
Jennifer Brown

Albin Michel
Collection Wiz

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Céline Alexandre
Parution le 1er février 2012
448 pages

15 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Lycée, Violence, Exclusion


Quatrième de couverture : Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l’école, tuant une dizaine d’élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenue pour se défouler. Pourquoi ce qui n’était qu’un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ? Est-elle aussi coupable que Nick ?
A propos de l'auteur : Jennifer Brown vit à Kansas City dans le Missouri. Elle est chroniqueuse pour le journal Kansas City Star. Hate List, son premier roman, a gagné le Michigan Library Association Award et a fait partie de la sélection ALA Best Book for Young Adult et Voya Perfect Ten. Récompenses : Meilleur livre de l'année (School Library Journal), Meilleur livre Young Adult de l'année (American Library Association)


Valérie et Nick, deux adolescents font l'objet de moqueries déplacées, de remarques désobligeantes et de méchanceté subie par des camarades de leur lycée. Par la force des choses, ils se sont rapprochés et sont tombés amoureux. N'en pouvant plus de la tension, Valérie commence à rédiger une liste sur laquelle elle inscrit tous les noms de ceux et celles qui la briment, la harcèlent, et la maltraitent psychologiquement. Un moyen d'évacuer la colère et le ressentiment, un exutoire "défouloir" qu'elle est loin de prendre au sérieux. Une liste pour s'amuser. Nick, est plus réservé et cette liste devient importante. Ca en devient une obsession, mais là encore Valérie ne voit rien. Nick commence à imaginer des scénarios d'assassinat et de violence. Au début Valérie en rit, n'imaginant pas que son petit ami puisse passer à l'acte en ouvrant le feu, précisément sur les personnes citées, tuant une dizaine d'élèves avant de se suicider...

Hate List m'a fait le même effet que Treize raisons. Un roman young adult coup de poing comme un boomerang qui vous arrive en plein coeur parce que Hate List est saisissant et pertinent. Dès les premières pages, on est happé par la détresse de Valérie, impuissante et perdue. Elle ne s'explique pas le geste de Nick et pourtant elle y a contribué car c'est elle qui a eu l'idée de faire une liste des gens qu'elle haïssait. Mais la frontière était bien mince entre la haine et le meurtre. Quels moyens avaient-elle à sa disposition quand on se sent exclue, rejetée par le lycée ? Que faire pour se faire entendre et arrêter de subir ? La liste était pour elle un simple écrit, un bout de papier innocent. Comment un jeu devient-il un drame ?

Hate List met en avant la douloureuse expérience de l'adolescence au lycée : l'exclusion, la violence verbale et psychologique qui conduisent à l'enfermement de soi, au repli, à la colère et à tous ces phénomènes de précarité et d'exclusion scolaire. Certains dépriment, d'autres crient et essaient de se défendre, d'autres tuent ou s'auto-mutilent. Valérie passe par des sentiments contradictoires, entre culpabilité qui pèse sur elle et amour pour Nick. Elle n'arrive pas à lui en vouloir malgré l'incompréhension de son geste désespéré. Son récit des évènements est fascinant, captivant et le lecteur ne cessera de se demander quel a été l'élément déclencheur de la fusillade.

Jennifer Brown retranscrit et décrit minutieusement les différentes épreuves que doit affronter Valérie : le retour au lycée, la réintégration, le regard, l'inquiétude de ses parents qui ne lui font plus confiance, les séances avec le psychologue. La fusillade a tout changé, a tout balayé et il faut tout reconstruire pour arriver à une prise de conscience et à la guérison. Hate List est un roman sombre, qui pourra vous déranger par son côté affreusement réaliste. Tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir, c'est torturé et pesant. On développera des sentiments d'empathie, de compréhension sur un acte que l'on juge avec intolérance et effroi. L'auteur décrit la violence à tous les niveaux et son roman percute, interpelle, heurte à des choses, des actes que l'on préfère taire et oublier. C'est un excellent ouvrage, qui fait réfléchir et que tout adolescent devrait lire ainsi que les parents. Jennifer Brown aborde un sujet extrêmement difficile et sensible mais ô combien nécessaire et convaincant, un sujet de société complexe subtilement raconté avec retenue, émotion et justesse.

Hate List est de ce fait, un roman à préconiser en milieu scolaire, notamment par tous les documentalistes. On sait que les jeunes entre eux sont particulièrement durs, violents et la maltraitance s'inscrit à plusieurs niveaux, parfois bien cachés. Les parents ne devraient pas craindre également d'exposer le sujet. Jennifer Brown signe ici son premier roman d'apprentissage, sobre sans aucun pathos ni leçon de morale, incroyable de fougue et d'authenticité.



Un immense merci à toute l'équipe de la collection Wiz d'Albin Michel, tout particulièrement à Anne.
Merci pour ce tout nouveau partenariat qui me tient tant à coeur.
Merci à Ori, elle saura pourquoi...




Cette lecture compte pour le Challenge Littérature de jeunesse/Young Adult
organisé par Mélo, Nodrey et Hélène.
Vit un conte de fées : 15/24

Commentaires

  1. Je n'avais pas aimé 13 raisons mais celui-ci me tente beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. Oh de rien ^^!
    J'ai envie de le lire, mais j'ai un peu peur Treize raisons m'a traumatisée!

    RépondreSupprimer
  3. Ca fait presque peur, comme truc. Mais je suis quand même temtée!

    RépondreSupprimer
  4. Bladelor : le sujet est intéressant. Jamais vu en littérature Young Adult. C'est vrai et bien écrit.
    Puis élu à plusieurs récompenses.

    Karine : Non ça ne fait pas peur. C'est la réalité. L'adolescence est bien décrite et le roman est subtil. Bon il y a des situations difficiles mais c'est un excellent roman.

    Ori: MERCIIIIIIIIIII.Tu as adoré Treize raisons. Tu vas adorer Hate List, je t'assure.

    RépondreSupprimer
  5. Une collection que j'apprécie beaucoup.

    RépondreSupprimer
  6. Encore un titre qui me tente beaucoup beaucoup!

    RépondreSupprimer
  7. Il est dans ma PAL... ton avis me donne encore plus envie de le lire ^^ Ce roman a l'air tellement puissant et vrai...

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr