Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

La Trace

5
Christine Féret-Fleury

Hachette Jeunesse
Collection Black Moon
Paru en Juin 2012
250 pages
15 euros


Roman ados à partir de 13 ans
Thèmes : Thriller, Obsession, Psychopate

Résumé de l'éditeur : Il y a Rébecca Lefèvre. La petite cousine française. Signes particuliers : néant. Et puis il y a Sarah LeFebvre, l’Américaine. Sarah qui réussit tout ce qu’elle touche. Sarah qui va se marier. Sarah que Rébecca aimait jusqu’au jour où elle lui a présenté son fiancé, le bel Adrian, pour qui Rébecca a eu le coup de foudre. Et voilà Rébecca forcée de jouer les demoiselles d’honneur pour sa cousine. Sauf que devant l’autel, la belle Sarah fait demi-tour, saute dans sa voiture, et embarque avec elle Rébecca et Lavinia, sa grand-mère si distante et soudain si proche. Les trois femmes tracent leur route, Sarah pour fuir son passé, Lavinia pour le retrouver, Rébecca pour se trouver. Mais elles ignorent qu’un serial-killer est à leurs trousses. Un meurtrier qui guette Sarah depuis la nuit des temps.


La Trace est un thriller plutôt bien ficelé dans lequel l'auteure prend plaisir à brouiller les pistes sur l'identité du tueur. En effet, le roman commence par les préparatifs du mariage de Sarah avec Adrian. On plonge dans le monde très cosy d'une famille américaine aisée : Sarah la future mariée, Rébecca, la cousine envieuse, Lavinia la grand-mère discrète. Nous sommes donc plongés dans cette atmosphère de "fête", pourtant on sent déjà que tout ce beau monde n'est qu'une vaste façade. Lorsque Sarah reçoit un bouquet de roses dans lequel se cache des lames de rasoir : elle se coupe et panique. Les questions fusent, le doute s'installe et les souvenirs refont surface. Une autre Sarah, à une autre époque, au temps du procès des sorcières de Salem. Quelques bribes d'informations sont données, très alléchantes, en lien avec ce domaine. Là où le lecteur s'attend donc à une tournure fantastique et fascinante, il n'y trouvera aucun lien avec le reste du roman car celui-ci tourne finalement autour d'un tueur en série, une course-poursuite qui n'a rien de bien palpitante. Le lien avec les sorcières de Salem est donc totalement décousu et le charme rompu, à mon grand désarroi.

Il y sera donc question d'une multitude de thèmes qui courent sur 250 pages : des secrets de famille, un homme obsédé par Sarah, des meurtres fanatiques, un road-movie sur la mythique "route 66", une petite dose de féminisme grâce au trio "Sarah, Rébecca et Lavinia", un discours sur l'homosexualité... Un thriller finalement bien trop court pour qu'on puisse avoir le temps de s'attacher aux personnages et être totalement happé par l'intrigue qui se révèle assez classique et cousu de fil blanc. Malheureusement je n'ai pas ressenti tout le suspense attendu. Une bonne lecture dont il me restera néanmoins quelques incompréhensions...


Merci à toute l'équipe de Black Moon pour la découverte

A lire les avis de Plume de Cajou, Mina, Clarabel, Stephie
Coup de coeur pour Fantasia
D'autres avis sur Babelio ici 

Commentaires

  1. Bon eh bien, j'ai la réponse à la question que je t'avais posé au moins... dommage que tu n'aies pas trop accroché...

    RépondreSupprimer
  2. Clairdelune : oui je n'ai pas bien accroché. Trop court. Mais il y a de très bons avis sur la blogo et peut être qu'il pourra te plaire!

    RépondreSupprimer
  3. Si je vois d'autres avis plus positifs, je me pencherai plus dessus ! Je pense que je préviligerai l'emprunt =)

    RépondreSupprimer
  4. Oh ben flûte alors... Moi ça ne m'a pas gênée, ce lien décousu avec le fantastique : je l'ai pris comme une fausse piste comme une autre... Quant aux personnages, j'ai au contraire bien aimé ce côté mystérieux qu'il leur reste à la fin ! Tu vois, tout le contraire de toi !!;-)

    RépondreSupprimer
  5. Malgré tes réserves, je pense que ça pourrait me plaire. Je note, surtout que c'est un auteur qui écrit en français.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr