Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

La Trilogie des Illumières - Tome 2 - Le voyage des âmes perdues

1
Neal Shusterman

Le Masque
Collection MsK
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Claire Breton
A paraître le 20 février 2013
398 pages
17 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes :  Fantastique, Au-delà, Voyage

A propos de l'auteur : Passionné par la littérature fantastique depuis son plus jeune âge, Neal Shusterman est aujourd'hui l'un des auteurs YA les plus appréciés des États-Unis. Son travail a été couronné par de nombreux prix, la série de l'Éternéant à elle seule en ayant reçu plus d'une dizaine.

            L'Eternéant est un entre-monde, une éterzone étrange dans laquelle les âmes qui n'ont pas encore migré vers l'au-delà restent dans un monde ni vivant ni mort. C'est un lieu fantastique, surnaturel où règne les enfants, qui deviennent des Illumières, c'est-à-dire demeurant entre la vie et la mort, sans espoir de passer de l'autre côté. L'Eternéant est dirigé par une main de fer, Mary Tourcéleste qui a érigé bon nombre de lois et de règles à suivre. En fait, Mary Tourcéleste se faisant appeler la Sorcière du Ciel fait en sorte que les enfants ne passent pas du côté de la lumière. Son rival n'est autre que Nick, arrivé sous peu dans l'Eternéant avec Allie la Sans-Caste. Nick est responsable de la déchéance de Mary, et montre aux enfants la voie vers la paix. Son objectif étant de contrecarrer les plans de Mary Tourcéleste qui empêche les Illumières de s'épanouir et de passer de l'autre-côté. Pendant ce temps-là, Allie n'a qu'un seul désir : retrouver sa famille. Elle suit une bande de marginaux pour développer son pouvoir notamment celui de corpsbrioler autrement dit de prendre possession d'un corps et de contrôler les actions humaines. Mais le retour à ses origines est difficile et pourrait avoir des conséquences graves et dangereuses. Allie pourrait ne pas en sortir indemne...

                              Autant j'avais beaucoup apprécié le premier tome de cette nouvelle série, autant je suis un peu déçue par cette suite dans laquelle j'attendais plus de réponses et moins de longueurs. L'univers inventé par Neal Shusterman est toujours aussi original. J'aime le mélange des termes et des choses : le corpsbriolage par exemple est une idée intéressante, l'ecto-éventrement, l'art de plonger la main dans le monde vivant pour en rapporter un objet et le mort-lieu, l'endroit où la personne est décédée, petite surface de Terre qui a transmigré du vivant vers l'Eternéant. J'ai donc apprécié l'univers, les idées oniriques développées dans ce second tome. Pourtant certaines longueurs notamment dans les dialogues inutiles m'ont fait perdre le fil de l'intrigue, ce qui est plutôt dommage. 

On retrouve cette ambiance étrange, éphémère où les choses sont, les âmes errent. Neal Shusterman fait des références multiples à des contes et des mythologies : Le Magicien d'Oz, l'Ogre-chocolat qui dévore les âmes, le terrible Mc Gill, tout ceci n'étant que les figures imaginaires de la peur enfantine. Ce mélange des genres est appréciable et donne une dimension fantastique à la fois riche et foisonnante. Dans ce deuxième tome, on ne s'ennuie pas : actions, rebondissements, pérégrinations, révélations sont de mises. Pas suffisamment emportée pour être aussi enthousiaste que le premier, je reste sur ma faim. Malgré tout, je suis subjuguée par la réflexion autour de la mort et du passage de l'au-delà. Il y a une dimension spirituelle passionnante, reflet d'une vraie recherche autour de l'imaginaire de la vie et de la mort. Tout de même, je suis curieuse de voir comment Neal Shusterman finira sa trilogie...

Mon avis sur L'Eternéant, Tome 1
Un grand merci à l'équipe de la collection MsK et aux éditions du Masque.

Commentaires

  1. Je n'avais pas du lire ta première critique, j'aime comme toi l'idée des mots bricolés !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr