Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Silhouette

10
Jean-Claude Mourlevat

Gallimard Jeunesse
Collection Scripto
Paru en Janvier 2013
224 pages
9 euros

Nouvelles contemporaines à partir de 15 ans
Thèmes : Société, Suspense, Mélancolie

A propos de l'auteur : Jean-Claude Mourlevat est né en 1952 à Ambert en Auvergne, de parents agriculteurs. Il est le cinquième enfant de six (trois frères et deux soeurs). Il fait des études à Strasbourg, Toulouse, Bonn et Paris et exerce le métier de professeur d'allemand en collège pendant cinq ans avant de devenir comédien de théâtre. Il est notamment l'auteur et l'interprète du clown muet nommé «Guedoulde», spectacle joué plus de mille fois en France et un peu partout dans le monde.  Il met en scène de nombreuses pièces de Brecht, Cocteau, Shakespeare. Depuis 1997, il publie des ouvrages pour la jeunesse. Il écrit tout d'abord des contes, puis un premier roman, "La Balafre". Depuis, les livres se sont succédé avec bonheur, plébiscités par les lecteurs, la critique et les prix littéraires. Jean-Claude Mourlevat réside près de Saint-Étienne, avec sa femme et leurs deux enfants. 


Silhouette est un recueil de dix nouvelles fortes au ton particulièrement acerbe, mettant en scène des personnages plein d'espoir, plein d'énergie et dont les élans sont ralentis ou complètement détruits par la destinée humaine. Jean-Claude Mourlevat met en avant la cruauté de la vie et parfois l'absurdité de certaines situations qui à tout bien y réfléchir conduisent à des issues tragiques et inévitables. Parfois cruelles, tour à tours violentes, sombres ou mélancoliques, les nouvelles écrites par ce grand conteur sont toujours efficaces grâce à l'économie des mots, choisis avec soin, et surtout grâce aux chutes qui tombent nettes, tranchant avec le reste du récit toujours empreint d'un certain suspense. Lorsqu'on se dit que peut-être tout va bien se finir, les chutes inattendues, imprévisibles promettent des moments de lectures, entre frissons et jubilation. Je suis agréablement surprise par ces dix histoires, toutes différentes dont Case départ est ma préférée même si elle m'a littéralement déchirée en deux, entre sourire et tout de même ce côté un peu amer des choses qui arrivent tout bêtement. Il faudra aimer l'humour noir d'un Jean-Claude Mourlevat qui joue avec l'ironie du sort, en tire un parti implacable et propose une vision du destin pour le moins pessimiste et décalée. J'ai bien aimé. A découvrir!


Bladelor a bien aimé aussi.
Merci à toute l'équipe de Gallimard Jeunesse.

Commentaires

  1. je viens de le refermer, c'est une belle surprise pour moi aussi!

    RépondreSupprimer
  2. J'aime Mourlevat, il me le faut !!

    RépondreSupprimer
  3. Il me semblait avoir laissé un petit message par ici... du coup je ne sais plus !!! Bref, je disais que Case départ est aussi ma nouvelle préférée du recueil et qu'à présent j'attends le prochain roman de Mourlevat !!!

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai commandé mais j'ai encore un peu d'appréhension je n'aime pas beaucoup les nouvelles...

    RépondreSupprimer
  5. Sophie : n'aie aucune crainte. Tout comme toi, je crains les nouvelles. Et j'avoue que j'étais déçue de me dire, zut j'aurais voulu un roman! Mais j'ai été ravie et bien surprise. Une lecture qui est restée agréable!

    Bladelor : J'avoue qu'à la fin de Case départ, j'ai souri. J'étais "choquée" aussi...enfin un peu. C'est ce que j'ai aimé dans les nouvelles de Mourlevat : ce côté aigre, amer, comme un mi-sucré, mi-acide.

    Noukette : Le dernier Mourlevat, il te faut (j'aquiesce!)

    Faelys : je vais aller lire ton billet!

    RépondreSupprimer
  6. Ah, moi aussi j'ai adoré Case départ, évidemment :-) !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai souri de nombreuses fois, et pourtant l'humour noir et moi ne sommes pas trop trop copains, mais là ça fonctionne bien, car cela est bien fait ! :)

    RépondreSupprimer
  8. C'est dur de choisir sa préférée... Ouessant et Mon oncle Chris m'ont particulièrement touchée...

    RépondreSupprimer
  9. Il a réussi là où on ne l'attendait pas. J'ai adoré ! Mon billet est en ligne aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  10. J'aime beaucoup l'humour noir, et ces nouvelles de Mourlevat m'ont tout simplement enchantée :D

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr