Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Fugitive - Tome 2 - Le Dernier jardin

0
Lauren DeStefano

Castelmore
Traduit de l'américain par Tristan Lathière
Paru en Août 2012
344 pages
15,20 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Dystopie, Société, Esclavage

Quatrième de couverture :  Rhine rêvait de liberté. Elle s'est enfuie de sa prison dorée avec son ami Gabriel. Dans un monde impitoyable où l'espérance de vie ne dépasse pas vingt-cinq ans, la malveillance des hommes est pire que la mort. Echappée d'un enfer pour plonger dans un autre, Rhine devra faire preuve d'un courage exemplaire pour accomplir son rêve de liberté et profiter des quelques années qui lui restent à vivre. 
A propos de l'auteur :  Lauren DeStefano est née à New Haven, dans le Connecticut. L'écriture est sa passion depuis qu'elle est enfant, si bien que même au restaurant elle ne pouvait s'empêcher d'écrire toutes sortes d'histoires sur les menus ! Maintenant qu'elle est adulte (enfin presque !), elle écrit des romans jeunesse... pour de vrai. Elle a été réceptionniste, la pire du monde, serveuse dans un café, préceptrice et professeur d'anglais. Et quand elle ne travaille pas sur ses romans, elle passe son temps à crier des ignominies à sa Nintendo DS, à rendre son chat fou avec un stylo laser et à dépenser tous ses sous dans des friperies pour créer de nouvelles tenues qui tuent !


"Malgré les thèmes forts que sont l'injustice, les manipulations génétiques, l'isolement, la polygamie, Lauren DeStefano parvient à créer une bulle de douceur, de féminité et aussi d'une certaine sensualité. Son écriture est élégante, raffinée, romantique, délicate." 
Mon avis sur Ephémère le tome 1.


Rhine avait réussi à s'échapper aux côtés de Gabriel. Tous deux, débarquent sur une plage à la conquête de liberté. Ils sont cependant très vite rattrapés dans leur idéal, car il semblerait que toute forme de liberté soit complètement annihilée. Rhine est de nouveau prisonnière de "Madame", une sorte de maquereau qui fait commerce de corps. Elle repère chez Rhine une denrée rare pour sa beauté, son charme et sa fragilité. Rhine n'a de cesse de vouloir retrouver son frère Rowan. Pourtant c'est un autre combat qu'elle doit livrer pour aider Gabriel à se sevrer du Sang d'Ange...

Dans ce second tome, Rhine est en proie à un autre type d'esclavage : celui du commerce du sexe. J'ai beaucoup moins aimé Fugitive que le premier opus de la série. A mon sens, c'est un tome de transition qui n'apporte pas de réelle progression tant au niveau de l'intrigue que pour l'héroïne dont les réflexions sont toujours les mêmes. C'est le tome de la fuite constante. Rhine fuit Maître Vaughn et essaie d'aller toujours plus loin. Mais finalement pour revenir à la case départ. On avance pas.

Le monde dans lequel Rhine évolue est toujours plus sombre et noir : enlèvement, manipulations génétiques, prostitution, violence, privations, frustrations... cela a un côté étouffant comme une impression de proximité glauque faite de parfums, de relents de sueur, de chaleur, qui ne vous lâche plus. Lauren DeStefano évoque également d'autres formes de dérives : torture des handicapés, des enfants mal formés, drogue et abus. On s'aperçoit que le monde extérieur est un piège et que le palais de Linden, cette prison dorée était un sort plus enviable. Paradoxalement, le lecteur se sentira mieux dès lors que Rhine reviendra au palais aux côtés de Linden.

Toutefois si j'ai pensé que Fugitive était moins bon qu'Ephémère, je trouve l'écriture de Lauren DeStefano toujours aussi belle et agréable à la lecture notamment pour la création des décors et des ambiances confinées. C'est fin, délicat, poétique et subtil. C'est une écriture des sensations, des impressions et du ressenti à fleur de peau. C'est une lecture partagée et un avis nuancé pour ce deuxième tome. Toutefois la dernière page promet de nombreux rebondissements. J'ai tout de même très envie de finir la suite et curieuse de voir où l'auteure va nous emmener.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr