Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

L'amour au subjonctif ♥

2
Pascal Ruter

Didier Jeunesse
Paru en Mars 2014
320 pages
14,20 euros

Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Scolarité, Adolescence, Voyage


Quatrième de couverture : Roméo : Moi, tout a commencé quand j'ai appris que Juliette allait faire du latin. Véridique. Le latin m'a paru d'un coup une langue pas si morte que ça, et même encore très vivante. Anna : Quand nous avons appris qu'un voyage en Italie était organisé, avec Zoé et Juliette, nous étions remontées comme des pendules. Nos trois regards se sont croisés. Mon Dieu, quel trajet ! La prof : Nous ne serons pas en vacances, nous transplantons le collège, c'est différent. Les règles habituelles restent valables. Juliette : Et gna gna gna. Et gna gna gna. Sauf que non. En voyage, les règles habituelles ne restent pas valables. 
A propos de l'auteur :  Pascal Ruter est né en 1966, dans la banlieue sud de Paris. Depuis qu'il a découvert l'oeuvre de Gustave Flaubert, il considère que s'il a des yeux, c'est pour lire, et deux mains (surtout la droite) pour écrire. Il ne voit d'ailleurs pas bien ce qu'il peut y avoir de plus intéressant à faire que de disposer des mots sur une page. À l'extrême rigueur, il accepte de regarder des films comme ceux de Charlie Chaplin, de Buster Keaton, de Jacques Tati ou de quelques autres.  Il aime par-dessus tout les livres où le malheur et la sévérité de la vie sont dynamités par la cocasserie et la drôlerie de situations loufoques. Il est bon public et rit très facilement. Pascal Ruter passe une grande partie de son temps devant des jeunes gens qui ont entre 11 et 16 ans et essaie de s'y prendre le moins mal possible pour leur apprendre des choses. Dans ce domaine, comme dans certains autres, il s'en tient à la devise de Guillaume d'Orange : "Rien ne sert d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer". Il vit actuellement dans un minuscule village, au beau milieu de la forêt de Fontainebleau. Le Coeur en braille est son premier roman publié. 


                          Parmi nos meilleurs souvenirs de collège, il y a les fameux voyages scolaires. Pascal Reuter raconte l'histoire d'une classe de 3ème qui découvre avec folie, amusement et excitation la saveur particulière, l'ambiance grisante et pimpante d'un voyage scolaire en Italie à Rome. Pour Roméo c'est l'occasion ou jamais de suivre Juliette dont il est amoureux depuis la maternelle. Pour les trois copines Juliette, Anna et Zoé, c'est un apprentissage qui n'a rien de scolaire, un avant-goût de la vie, chercher leur identité, se trouver, se connaître. Pour les professeurs, ce voyage sera source d'angoisse, de stress : Mme Kroc qui enseigne le latin prend tout au sérieux avec un sens du catastrophique inné, Mr Tarzan le chauffeur de bus n'a pas envie de respecter le planning des visites si celui-ci l'empêche de regarder sa série télé préférée genre "Feux de l'amour"! Mme Triolet, professeur de musique dévoile ses talents de chanteuse et ressort les vieux couplets...

Ma foi, qu'est-ce qu'on rigole dans ce roman très "rock'n'roll" qui fait la part belle au "carpe diem", à la "dolce vita", entre philosophie du no-stress, de la vie comme elle vient et non comme on voudrait qu'elle soit. C'est une lecture assez géniale qui m'a procuré beaucoup de plaisir et m'a fait franchement rire! L'amour au subjonctif est un roman léger, drôle et tendre. Alors que les professeurs sont à fond dans leur programme composé de visites au Colisée, de quizz et de savoirs antiques, les élèves tuent le temps en comptant les Fiat, traquent le Mac Do plutôt que de s'intéresser à l'architecture et à la culture! Ils auront au moins retenu que les Vespas n'ont pas été inventé par l'empereur Vespasien. Ouf! Puis la relation alambiquée et comique d'une Mme Kroc psychorigide et d'un chauffeur de bus à l'aspect bourru est hilarante et promet des répliques délicieuses. Rigolade assurée pendant ces 4 jours de voyage en compagnie d'une classe survoltée dont les élèves épris de liberté vivent des instants uniques et précieux aux côtés de profs complètement dépassés. 

J'ai adoré cette écriture un brin décalée et loufoque, les différents points de vue tous plein de justesse, les petits tracas adolescents, les questions existentielles, les grands mystères des relations entre les adultes et les bienfaits d'un voyage qui s'avère finalement peu scolaire mais très instructif. Pascal Reuter semble doué pour communiquer une sacrée dose de bonheur et de bonne humeur. Les voyages forment la jeunesse. Alors laissez-vous séduire, rappelez-vous et en avant toute!


Les avis de LetterBee, Thalie

Commentaires

  1. en avant toute sans même hésiter! il est listé en rouge! vu ton coup de cœur c'est indispensable!

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qui devrait plaire à ma fille ! (et à moi aussi par la même occasion, ça me donne une bonne excuse d'achat !!!)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr