Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

A kiss in the dark

0
Cat Clarke

Robert Laffont
Collection R
Traduit de l'anglais par Alexandra Maillard
Paru en Juin 2014
396 pages
17,90 euros

Roman ados dès 15 ans
Thèmes : Amour, Homosexualité, Identité

Quatrième de couverture :  Lorsqu'Alex et Kate se rencontrent, l'attirance est immédiate. Alex a de l'humour, un beau visage et un brin de timidité : tout ce que Kate recherche chez un petit ami. De son côté, Alex ne peut résister au charme de Kate : elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté... Mais l'un des deux cache un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leur vie. Captivant, débordant de passion et d'émotions, A kiss in the dark vous fera revivre les délices et les frissons de votre premier amour. 

         
         Cela commence par un échange internet. Alex et Kate ont décidé de se rencontrer à un concert. Alex correspond en tout point à ce que désire Kate chez un petit ami. Il est sincère, drôle, attentif, intelligent, un brin timide. Alors qu'Alex ne peut que succomber au charme de la douce et jolie Kate. Ils vont passer beaucoup de temps ensemble. Kate désire aller plus loin, Alex s'éloigne et commence à paniquer. Pourquoi ?  C'est qu'il cache un lourd secret, un mensonge qui s'est installé et a pris de l'ampleur bien malgré lui.

A kiss in the dark pose la question de l'homosexualité féminine, du choix de l'orientation sexuelle et de la pression notamment familiale et sociale autour de l'identité. Un sujet fort délicat et intime. Cat Clarke, on l'a vu dans Cruelles et Revanche sait parfaitement traiter le malaise adolescent avec pudeur, avec force, avec sensibilité et une extrême justesse. Le mal-être abordé dans ce roman est celui d'Alex qui se fait passer pour un garçon alors qu'elle est une fille. Alex, Alexandra, la confusion est possible et facile. Alex se torture l'esprit afin d'assumer ses choix et avoir le cran de dire la vérité à celle qu'elle aime.  La première partie "AVANT" du roman est magnifique et est placée sous le signe de l'amour, des premiers frissons, des émois du premier amour, de l'espoir d'avoir trouvé quelqu'un avec qui partager, échanger. La complicité naissante, et l'immense joie, soulagement que toutes les émotions soient réciproques. La jeune Alex est terriblement attachante, avec ses doutes et ce secret dans lequel elle s'enfonce, sans avoir le contrôle de son corps, des évènements. Elle est touchante cette adolescente, elle se cherche tant sur son identité, sa personnalité que sur son apparence vestimentaire. Elle réfléchit au regard des autres, à ses incertitudes. Puis vient l'"APRES" et ce bouleversement dramatique que l'on pressentait depuis le début sans savoir réellement quand ni comment ça allait tomber.

Et là le roman devient poignant, s'engageant dans une pente dangereuse où tout semble sans retour possible. C'est la partie consacrée à la révélation du secret d'Alex. Et tout ce qu'il y avait de beau dans leur relation, toute leur intimité est détournée, mise à sac par des pensées malsaines. Le coeur bat fort. Cat Clarke décrit alors les sentiments de révolte, d'incompréhension, de trahison, de colère. Un déferlement troublant d'émotions fortes et contradictoires qui font basculer Kate dans un acte en soi répréhensible mais peut-on vraiment la condamner ?

L'écriture de Cat Clarke est sans conteste percutante, directe, franche, avec cette force de caractère qui lui est propre. Encore un roman qui happe le lecteur, le tourmente, le saisit au coeur. A l'instar de Cruelles et Revanche, c'est que derrière son rythme efficace, addictif et cette incroyable capacité à parler de l'adolescence, il y a beaucoup de psychologie et de profondeur dans ses propos. La fin, bien que trop rapide, m'a bouleversé et ému. Encore un excellent roman pour une auteure qui sait se faire remarquer dans la littérature Young Adults. Ses romans sont en passe de devenir des incontournables.


"Il y a quelque chose de dérangeant aussi parce qu'il touche à l'intimité, à nos propres orientations sexuelles et nous fait s'interroger sur la différence, sur notre regard porté sur l'homosexualité." A propos de Revanche.


Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr