Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Au Bois Dormant ♥ ♥ ♥

4
Christine Féret-Fleury

Hachette 
Collection Black Moon
Paru en Juin 2014
352 pages
16 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Thriller, Enquête, Meurtres


Quatrième de couverture : On l'appelle le Rouet. En référence au "rouet" sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu'il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s'enfuir plutôt que d'attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une soeur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des évènements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d'identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu'elle ne le croit.

Au Bois Dormant n'est pas une réécriture du conte de La Belle au bois dormant. C'est une histoire librement inspirée de la figure du Rouet en référence à la pointe sur laquelle la belle se pique le doigt dans le conte de Perrault. Partant de cette idée, ma curiosité est piquée au vif ! Le Rouet est un tueur en série, un maniaque qui traque consciencieusement ses victimes dès leur naissance, en envoyant une lettre d'avertissement à leurs parents, les prévenant que le jour du seizième anniversaire, leur fille mourra. Ariane va avoir seize ans dans peu de temps. Après de multiples déménagements, des discussions voilées en pleine nuit et devant le stress incessant de ses parents, Ariane surprend une conversation. Enfin elle comprend cette fuite éperdue, ce combat mené en vain, cette pression grandissante pesant sur sa vie de famille. Car le Rouet s'attaque aux jeunes filles mais aussi à leur famille, laissant les cadavres dans une mise en scène glauque rappelant le conte. Ariane a décidé de fuguer pour se laisser une chance. En chemin, elle rencontre Lara, une autre jeune fille condamnée par le Rouet. Comment échapper au tueur? Comment échapper à un destin qui paraît si inévitable?

Au Bois Dormant est une lecture coup de coeur. C'est un thriller maîtrisé à la perfection avec tous les ingrédients qui vous captivent : un soupçon de mystère, une tension palpable tout le long du roman, un suspense croissant dû à l'alternance des points de vue : celui d'Ariane, de Jude, l'inspecteur meurtri qui mène l'enquête, du Rouet qui guette et traque. Tout ceci donne du rythme et du dynamisme. On est bien loin du conte pour ce scénario original mais on y retrouve des clins d'oeil : le serial killer ou la fée Carabosse, une troupe improbable d'intellectuelles féministes qui veillent sur Ariane ou les "bonnes fées", l'inspecteur ou la figure du prince charmant, et bien sûr la jeune et innocente Ariane à la peau claire. Un détournement de conte, donc, réussi avec pertinence et sensations, impeccablement écrit dans une ambiance angoissante et stressante à souhait. L'intrigue est prenante et la résolution de ce cauchemar est tout simplement impossible à trouver par un lecteur tenu en haleine, qu'on mène à la baguette! Une lecture addictive, dévorée en une après-midi pluvieuse! Hum! J'ai adoré!


Commentaires

  1. Et bien voilà qui donne très envie !!! (PS : superbe billet)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Bladelor! Excellente lecture. J'ai vraiment adoré. On tombe dedans, on a dû mal à le lâcher.

    RépondreSupprimer
  3. Bon, bon, bon... je l'ai. En A4 (et j'avoue que toutes les feuilles partent dans tous les sens). Là, je pense que je vais rechanger d'idée... et le lire!

    RépondreSupprimer
  4. Je dois bien avouer ne pas trop comprendre pourquoi on trouve de plus en plus de réécriture de conte comme celui-ci ... Moi qui suis une inconditionnelle de Disney j'ai un peu de mal avec des versions retravaillées ^^

    Dommage puisque ton avis est très enthousiaste et la couverture est splendide

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr