Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Le monde de Marcelo

0
Francisco X. Stork

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Anne Krief
Paru en Août 2010
384 pages
13,50 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Autisme, Apprentissage, Différence

Quatrième de couverture : A dix-sept ans, Marcelo Sandoval n'est pas un adolescent comme les autres. Atteint d'une forme d'autisme, il est beau, très intelligent, obsédé par certains sujets dont il connaît tout, mais ne sait pas communiquer avec les autres, se déplacer sans plan ou encore, draguer une fille. Parce qu'il pense que Marcelo peut se rapprocher de la " normalité " en s'y confrontant, son père l'embauche pour l'été dans son cabinet d'avocats. Au service courrier, Marcelo rencontre la belle Jasmine qui va le chapeauter. Il découvre aussi la compétition, la jalousie et tombe sur la mystérieuse photo d'une jeune fille au visage affreusement mutilé... Roman d'amour, drame judiciaire, roman d'apprentissage aux multiples enseignements, Le monde de Marcelo fait du bien à l'âme ! 

    Marcelo Sandoval est atteint d'une forme d'autisme appelée la maladie d'Aspinger. C'est un adolescent différent qui va dans une structure spécialisée adaptée à ses besoins depuis son plus jeune âge. Il y apprend son métier auprès de poneys qu'il adore. Sa façon de penser et de percevoir la réalité bien que différente de celle des autres est apparentée à un "désordre cognitif" mais Marcelo a une sensibilité autre, un regard incroyablement intelligent sur les choses qui l'entoure. Il est obsédé par la religion, a du mal à communiquer avec les autres. Son père, convaincu qu'il pourrait s'intégrer au monde réel, à un lycée normal l'oblige à passer l'été au service courrier de son cabinet d'avocats. Marcelo n'est pas du tout enchanté mais il doit se plier aux règles de la vie normale pour pouvoir choisir son lycée à la rentrée. Devant le fait accompli et plutôt dépité, Marcelo rencontre le monde du travail aux côtés de Jasmine, sa collègue qui le prend un peu sous son aile. Il y a aussi Wendell, le fils d'un autre avocat de l'entreprise mais Marcelo ne comprend pas toutes les pensées, parfois malsaines de Wendell. Il apprend que le monde réel est un monde fait de compétition, de jalousie, de mensonges, de colère et de désir. Jusqu'au jour où il tombe sur la photo d'une jeune fille au visage mutilé, trouvée dans un dossier d'archives à classer sans suite... Perplexe, Marcelo mène l'enquête et découvre les souffrances et les injustices d'un monde sans pitié...

Le monde de Marcelo est un de ces romans d'apprentissage qui vous prend aux tripes, que vous ne pouvez plus lâcher tellement il vous paraît important et tellement il suscite des émotions contradictoires, à la fois émouvantes, intrigantes et captivantes. Marcelo est un adolescent intelligent voire brillant puisque les médecins assurent qu'il pourrait suivre une scolarité des plus normales. Mais Marcelo a des projets, il veut rester à Paterson, auprès des chevaux dont il aime s'occuper. Son père, en l'obligeant à travailler pendant un été complet dans une boîte d'avocats ne réalise pas la souffrance que cela engendre chez son fils. Démuni, Marcelo n'a pas toutes les clés pour comprendre un monde complexe dans lequel il est difficile de s'intégrer quand les gens vous prennent pour un attardé mental. Traitant subtilement et avec pertinence du sujet de la différence, de l'autisme, l'auteur décrit la découverte du monde réel et pas le meilleur car Marcelo va tomber sur une sale affaire, les dessous d'un dossier qui a été mené à coups de dissimulations. C'est avec un triste constat et une amère déception qu'il découvre la réalité humaine dans ce qu'elle a de plus vil et malsaine, argumentée par les idées perverses d'un Wendell méprisable.

Le lecteur suit la progression de Marcelo et surtout l'accompagne à chaque pensée, si bien qu'au fur et à mesure que l'intrigue avance, on est captivé par les réactions de ce personnage attachant, on s'interroge, on soutient Marcelo dans ses choix pas faciles. Il découvre la notion de responsabilité de la manière la plus ingrate qui soit. C'est un roman intense, d'une très grande finesse psychologique qui aborde des sujets variés comme la sexualité, la nature de l'homme, les considérations religieuses et la spiritualité. J'ai trouvé ce roman remarquable pour sa qualité narrative, sa sensibilité et sa perspicacité. Un vrai plaisir de lecture, un roman qui fait réfléchir.


Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr