Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Ma famille normale contre les zombies

3
Vincent Villeminot
Yann Autret

Nathan
Paru en Janvier 2015
256 pages
14,90 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Zombies, Famille, Humour

Résumé de l'éditeur : Je m'appelle Madoloup, et je suis une fille normale. Alors je n'avais pas prévu de me casser le coude le jour de mon arrivée en vacances. Mais ce n'est pas là que les choses ont vraiment dérapé. Non. C'est plutôt quand les goélands sont devenus fous. Qu'ils se sont mis à attaquer les gens. Qu'ils ont contaminé ma petite sœur. Qu'on a appris qu'il s'agissait d'une épidémie de Virus Zombie. Que mon père a décapité Papy. Et qu'on s'est retrouvés assiégés par dix mille morts vivants qui voulaient rentrer par les toilettes...


Une chronique familiale 100% hémoglobinée avec des zombies en Bretagne!! une famille totalement délurée et extravagante, une petite soeur nourrie à la viande crue, des oiseaux assoiffés de sang et cannibales, j'en passe et des meilleures... Ma famille normale contre les zombies est un roman qui peut se lire de diverses manières : fiction, récit initiatique de Madoloup la narratrice, roman graphique, journal de bord et de survie contre le Virus Zombie... Côté récit, il n'y a rien de nouveau... pendant les vacances d'été, Madoloup et sa famille partent en Bretagne, chez leurs grands-parents quand survient une épidémie qui contamine tout le village. Les grands-parents sont touchés. La petite soeur est contaminée. Le grand-frère et le père organisent la survie avec les moyens du bord et transforment la maison en un bunker de guerre! 

Les illustrations trashy fonctionnent bien et agrémentent ce récit déjanté qui explose, littéralement dans tous les sens avec des mots anglais, des expressions sophistiquées, des mots barrés, des jeux de mots pittoresques, des références culturelles. Il faut bien dire que la réplique "You shall not pass!" m'a fait éclater de rire. Le vocabulaire m'a quelque peu dérouté car Madoloup vient d'une famille cultivée et un brin pédante... l'humour singulier est donc vraiment à prendre au deuxième degré. Mais pour un ado de 14 ans, certains termes et tournures de phrases sont alambiqués comme si l'auteur cherchait à faire une démonstration de son savoir. Cela m'a un peu dérangé. Mais passons outre mesure car on voit que l'auteur s'est amusé et souhaite nous embarquer dans son univers loufoque. Les personnages sont truculents et le rythme est incroyablement vivant, les situations sont souvent comiques et complètement surréalistes. C'est un récit délirant, détonnant qui rappelle l'univers de Bienvenue à Zombieland, et qui saura, sans aucun doute, plaire aux jeunes warriors en herbe! 


Commentaires

  1. Il me fait très très très envie! Mais tu n'es pas la première que je vois dire que parfois, l'écriture de l'auteur peut être légèrement "dérangeante"... Ca m'inquiète un peu mais je vais enquêter! :p

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu en version sans illustration, du coup je suis frustrée parce qu'avec il a l'air 1000x mieux !

    RépondreSupprimer
  3. Oh dis donc, ce billet est la première chronique aussi positive que je lis sur le roman :) Les autres bloggolecteurs ont trouvé que l'humour... ce n'était pas ça. (et pourtant, des mordus de zombies et autres fans de l'imaginaire)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr