Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

KOJIKI - Demande à ceux qui dorment

0
Yan Allegret
Dessins de Carla Talopp

Gallimard Jeunesse
Collection Giboulées
Paru en Mars 2015
56 pages
16 euros

Album Jeunesse dès 8 ans
Thèmes : Création, Vie, Monde

Quatrième de couverture :  L'enfant est dans son lit. Son père l'a embrassé. D'ordinaire sa mère l'embrasse aussi, mais ce soir elle n'est pas là. Et puis il y a cette voix qui questionne l'enfant dans le noir de sa chambre : "Comment tout a commencé, pourquoi tu es toi même" ? Comment trouver le sommeil quand on en connaît pas les réponses ? Son père lui raconte alors une histoire qui commence dans la nuit des temps, avant même la création du monde : le premier couple ,Izanagi et Izanami, la première île, la naissance de l'enfant-feu, jusqu'à la mort elle même qui emportera Izanami au royaume des ombres... Yan Allegret s'inspire ici du Kojiki, le texte le plus ancien du Japon, pour relier l'espace ordinaire d'une chambre d'enfant à l'univers merveilleux du conte...

Le Kojiki est un conte ancestral japonais, un mythe qui explique la création de l'univers, ce qu'est le verbe "être" et s'éveiller au monde. Ainsi le récit commence par un enfant seul dans son lit, qui n'arrivant pas à s'endormir se questionne. Car l'origine du monde commence par des questionnements, tout comme l'enfance qui découvre le monde, s'interroge sur sa création. Dans le noir, il pense :" Comment tout a commencé ?" et le Kojiki de lui répondre par l'intervention d'un couple aux allures de divinités : Izanagi et Izanami. On entre alors dans un récit captivant et de prime abord très surprenant. Entre envoûtement et fascination, entre rêve et réalité, entre onirisme et symbolisme, les questions de l'enfance trouvent des échos grâce au premier couple de la Terre. Les illustrations de cet album sont également incroyables et assez étonnantes. Les mots prennent vie, prennent forme de manière abstraite et énigmatique. Il y a tellement de références culturelles, de subtilité, de finesse qu'on a l'impression d'admirer des peintures d'art. On reconnaît parfois des motifs floraux, africains, traditionnels, ethniques...C'est riche tout comme le texte à la fois poétique et nostalgique. 

Ce conte m'a impressionné par sa force évocatrice, sa douceur mélancolique, cette quête pour comprendre nos origines, posant des questions existentielles et philosophiques sur le peuplement de la Terre, la naissance, la vie, la mort en connexion permanente avec la Nature fondatrice. Le Kojiki cultive notre "être au monde" le reliant à nos sens, à notre raison, à nos coeurs, à nos âmes et apporte à ce conte une dimension spirituelle très forte. L'enfance est ici reliée au sacré, aux croyances et à la quête de vérité car l'enfant est un lien précieux avec l'humain et les dieux. Pour l'enfant, il s'agit d'un voyage, d'un apprentissage où il doit comprendre et saisir quelle est sa place en ce monde, au sein d'une famille. Un très beau texte, des illustrations épurées, une lecture enrichissante proche du conte initiatique...


Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr