Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

L'héritière - Livre IV - La Sélection

0
Kiera Cass

Robert Laffont
Collection R
Traduit de l'anglais par Fabienne Vidallet
Paru en Mai 2015
432 pages
17,90 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Dystopie, Romance, Concours

Quatrième de couverture : 35 prétendants. 1 princesse. Vingt ans après, une nouvelle Sélection commence ! La série best-seller La Sélection, de Kiera Cass, a su captiver les lectrices de tous âges dès la première page. Venez suivre dans ce quatrième tome la famille royale d'Illeá au coeur d'une toute nouvelle Sélection, et découvrez ce qui arrive après un mariage heureux et riche de plusieurs enfants... Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection pour apaiser les tensions. A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn ne s'attend pas à voir son quotidien bouleversé par l'arrivée des 35 prétendants et le cirque médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, elle va se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá... 

Je ne savais même pas que Kiera Cass avait prévu un tome 4 à La Sélection, aussi je me suis précipitée sur L'héritière avec beaucoup d'attentes et de curiosité. Mon avis sera partagé car même si j'ai apprécié ma lecture, il faut vous avouer que l'auteur n'a pris aucun risque et que, vingt ans plus tard, les choses n'ont pas tellement bien évolué! Autrement dit, on retrouve tous les ingrédients des précédents tomes, avec un début de conflit intérieur, le palais, Maxon, America et leurs enfants. Bien que les castes soient abolies, la discrimination est toujours ancrée dans les moeurs. La révolte gronde et quelques incidents de rébellion sont à déplorer. Pour distraire le peuple et faire gagner du temps au Roi Maxon et à la Reine America, leur fille aînée, héritière du trône d'Illea (car née sept minutes avant son frère) va devoir se choisir, grâce à une nouvelle Sélection, un futur époux. Seulement la Princesse Eadlyn déchante à cette idée. Autoritaire, déterminée, elle est destinée à gouverner, à prendre des décisions mais ce qui est d'aimer, de tomber amoureuse, de minauder devant les caméras...elle ne sait pas faire. Convaincue de pouvoir régner seule, elle n'a que faire de s'encombrer d'un mari. Indépendante, têtue, considérée comme une peste, méchante et enfant gâtée, elle n'a pas bonne réputation auprès du peuple. En fait Eadlyn est inaccessible, distante, hautaine...bref elle est agaçante. Heureusement, au cours du roman, elle va évoluer et se montrer plus raisonnable.

Eadlyn a coeur d'aider ses parents et commence le concours avec plusieurs idées derrière la tête. Pas toutes bien sympathiques car il s'agit de jouer la comédie, d'étouffer la Sélection, de "maltraiter" ses prétendants, de faire payer ses parents de l'avoir jetée dans l'arène...Encore une fois, la Sélection ne manque pas de piquant au vu du sale caractère et de la forte personnalité de l'héroïne. De quoi a-t-elle peur ? perdre sa liberté, céder son coeur, souffrir, se montrer vulnérable à cause de ses sentiments ?... Si les Sélectionnés sont peu présents, c'est tout de même assez rafraîchissant et drôle de percevoir le concours sous le regard de la Princesse Eadlyn. C'est l'occasion de revenir sur la romance de ses parents, de croiser d'anciens personnages au palais...autant de petits clins d'oeil amusants et agréables car on peut faire la comparaison avec les trois tomes précédents.

Deux personnages masculins me plaisent particulièrement. Il s'agit de Kile, qui vit depuis son enfance au palais et connaît bien la princesse. Leur relation est pimpante : mini crises, disputes, baisers, jeux...On sent qu'il pourrait se passer quelque chose...puis Erik, qui n'est pas un candidat...et là j'espère qu'après ce premier tome un brin ronflant et répétitif, l'auteur va créer la surprise et le choc en lui attribuant une place à part. Je suis davantage déçue par la fin, qui arrive comme un cheveu au milieu de la soupe, aussi soudainement que bâclé...un rebondissement de taille dans la vie d'Eadlyn...qui va l'inciter à voir les choses sous un nouvel angle et qui précipite tout. Fallait-il ça pour que les lecteurs aient envie de continuer la série ?...car j'avoue que le reste du roman se repose sur les bases des autres, que c'est sans nouveauté majeure, que ça s'essouffle assez vite aussi...A suivre!


Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr