Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

La porte de la salle de bain

1
Sandrine Beau

Talents Hauts
Collection EGO
Paru en Octobre 2015
96 pages - 7 euros

Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Puberté, Pédophilie, Intimité

Quatrième de couverture :  J'attendais mes seins avec impatience. C'est à partir des p'tits oeufs au plat que tout s'est déglingué. Comme s'ils s'étaient passé le mot pour gâcher ma joie toute nouvelle. Ca a commencé dans le bus. C'est là que j'ai vu le regard des hommes changer. Enfin de certains hommes... Ceux-là, ils ne se gênaient pas pour me regarder. Ou plutôt pour me regarder directement dans les seins. Pas gênés ! Tranquilles. Je détestais ça.


J'étais très curieuse de découvrir ce texte parce que la thématique de la puberté est importante en matière de littérature jeunesse et qu'il faut être astucieux pour en parler bien. Puis la photo de la couverture est accrocheuse, ainsi que le résumé qui laisse présager un sujet plus grave, celui de la pédophilie. Sandrine Beau dresse le portrait d'une jeune fille, Mia, une fille d'apparence normale, avec une famille recomposée, dont le corps se développe et où tout se passe bien à l'école. Si la jeune fille est ravie de se découvrir des seins qui poussent, la toilette intime est devenue gênante et un vrai parcours du combattant. Tous les soirs, pendant qu'elle prend sa douche, le copain de sa mère débarque dans la salle de bain... Gênée, paniquée, angoissée, scrutée, humiliée...Mia tente de trouver des solutions pour éviter l'affrontement mais se sent vite prise au piège.

J'ai adoré le roman de Sandrine Beau pour sa qualité narrative d'une extrême fluidité et son dénouement heureux et habile. Je commençais à paniquer, sentant l'angoisse monter et la tension s'affirmer et j'avais vraiment peur qu'on arrive au drame...mais Sandrine Beau a trouvé une parade, a joué d'esprit et de finesse. Mia est une jeune fille intelligente, forte et lorsqu'elle aura épuisée son stock d'idées, elle trouvera de l'aide en la personne de sa grand-mère. Je l'ai admiré cette grand-mère! Toujours prête, aimante, douce, forte. L'intrigue est très bien développée ainsi que le suspense...il faudra avant tout retenir le très beau message de prise de conscience que la pédophilie commence bien avant les actes, par le regard...et que si on laisse faire, du regard au crime, il n'y a qu'un infime pas. Il faudra retenir pour les jeunes qu'il ne faut pas se laisser faire et en parler malgré les différents sentiments qui peuvent assaillir la victime : honte, culpabilité, humiliation. Un livre sincère, pertinent et nécessaire.

Commentaires

  1. Je trouve votre chronique, sensible et juste, pour un livre au sujet grave, important, et (sans doute) indispensable pour les parents, et - pourquoi pas - les enseignants. Les enfants ne sont pas suffisamment avertis sur ces sujets trop graves, qui peuvent perturber des vies. Bravo et merci à vous.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr