Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Radegonde et la Grand'goule ♥ ♥ ♥

0
Naïma
Illustrations de Anne Mahler

Editions Père Fouettard
Collection Grain de Sable
Paru en Octobre 2015
40 pages - 13 euros

Album Jeunesse dès 5 ans
Thèmes : Dragon, Héroïne, Aventure

En ressortant de ma lecture, je ne peux vous dire qu'une chose : je suis perplexe. Perplexe dans le bon sens dans la mesure où la version de la Grand'goule (que j'ai lu en dernier) se finit à une nuance près différemment de la version de Radegonde dont la fin est plus tranchée. J'en laisse un sentiment de tristesse pour ce pauvre dragon qui finalement n'a rien demandé à personne!

Dans Radegonde et la Grand'goule on nous explique que les histoires sont souvent racontées par les vainqueurs. Mais pour chaque évènement, il y a deux versions... Radegonde habite dans une petite ville aux bords d'une rivière qu'elle aime. Les jours de grande pluie, on raconte que la Grand'goule, un monstre légendaire, en réalité un dragon, sort et terrifie les habitants en dévorant femmes et enfants. De preux chevaliers ont bien tenté de le chasser, de le tuer mais rien n'y fait, ils finissent eux aussi croqués ! Radegonde en a assez. Elle a trouvé une idée. Une visite chez l'apothicaire, quelques gouttes de poison, un gâteau appétissant et la voilà qui entre dans le repère du dragon...

Pour la Grand'goule, cette créature fantastique, que les choses soient claires car sa version n'est pas la même. Après tout ce sont les hommes qui ont débarqué avec leurs armes et leur esprit de conquête, dévorant l'espace vital de dragons immémoriaux. Pour survivre, ils ont dû se réfugier où ils pouvaient. La Grand'goule a parfois besoin de se dégourdir les ailes...mais impossible de sortir le nez dehors sans déclencher une catastrophe. Terrée au fond d'un labyrinthe souterrain, la créature entend une fillette arrivée...

Mon petit coeur tout mou me dit pourquoi avoir tué le dragon et ne pas plutôt passé un pacte ou faire croire aux habitants que le dragon est parti...mais on ne va pas rechigner sur le sort de cette pauvre bête. Radegonde est une héroïne sensationnelle : quelle ténacité, quel esprit vif! Elle est téméraire, intrépide, rebelle, forte et diablement rusée. Elle n'a pas de pitié aussi! J'adore le contraste entre les deux versions car cela apporte beaucoup d'humour et de suspense à un récit qui se lit en deux temps. C'est drôlement habile et judicieux car les deux versions se complètent efficacement. C'est également assez original et on avait eu rarement l'occasion de voir ce procédé (je pense à Hortense au plafond qui raconte en deux versions différentes selon le personnage). Côté illustrations, j'avoue avoir complètement craqué sur la couverture : quelle bouille "pas si adorable" que ça... c'est qu'elle ne rigole pas la Radegonde! Le dessin rond, vif, expressif dépeint une ambiance moyennâgeuse qui se prête parfaitement à l'humour du récit. Un album au ton enlevé et épique, inventif, réjouissant et vraiment sympathique!



Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr