Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Feuilletage d'albums #1 : La princesse à la plume blanche - Un éléphant à New-York - Charles amoureux d'une princesse ♥ ♥ ♥

1
Charles amoureux d'une princesse

Alex Cousseau
Philippe-Henri Turin
Seuil Jeunesse
Octobre 2015 - 48 pages
19,90 euros

Dès 5 ans

Quel régal et quel plaisir de retrouver les illustrations époustouflantes de Philippe-Henri Turin! A illustrateur exceptionnel, format exceptionnel...le dernier Charles est d'une hauteur à couper le souffle. Il faut bien ça pour révéler la dimension spectaculaire des dessins de Philippe-Henri Turin, qui encore une fois, impressionnent et étonnent. Charles est donc de retour et accrochez-vous bien, il cherche l'amour! Mais avant nous commençons avec la présentation d'une terrible et épouvantable dragonne. Cornélia est redoutable et n'a de repos que lorsque son territoire est en ruines, désert et gris...ça tombe bien car Charles, grand poète toujours en quête d'inspiration, aime cet endroit dévasté, propice à la lecture. Lorsque tout d'un coup il tombe nez à nez avec Cornelia. Au début les relations sont houleuses...c'est qu'elle n'est pas commode la dragonne, puis très vite, à la recherche d'une jolie princesse en détresse, Charles et Cornélia vont vivre une pétillante et réjouissante aventure ! 


Et qu'est-ce qu'on rit! Que d'humour, de dialogues drôlissimes, de rimes attendrissantes et amusantes, d'émotions attachantes... Du portrait pas très glorieux de Cornélia, on se plaît à découvrir, au fil des pages une dragonne affectueuse. L'amour prend des détours auxquels on s'attendait pas et Charles pourrait bien trouver l'amour, juste là, sous ses ailes. Charles amoureux d'une princesse ne sait pas à quoi ressemble une princesse, pourtant, il se lance, éperdu et passionné dans cette quête de l'amour tendre et poétique. La plume d'Alex Cousseau est un bonheur, une perle d'humour et de finesse. Les illustrations prodigieuses, tout en couleurs et en émotions de Philippe-Henri Turin sont magistrales et tiennent du miracle! (si, si !). Superbe!






Un éléphant à New-York

Benoît Broyart
Delphine Jacquot
Seuil Jeunesse
Octobre 2015 - 40 pages
16 euros

Dès 4 ans

"Concernant l'amitié, le coeur de John était donc grand ouvert, prêt à accueillir celui qui lui témoignerait, pour une fois, de la sympathie. Il avait de la place en lui pour un ami. Cela tombait plutôt bien car un éléphant, cela tient de la place, forcément."


J'ai beaucoup aimé Un éléphant à New York. Je trouve que le texte, à hauteur d'enfant (John, un petit garçon solitaire et rêveur en est le narrateur) est généreux et copieux. Par des mots simples, Benoît Broyart raconte quelque chose d'extraordinaire et fait d'une amitié sincère et réelle quelque chose de différent, de plus profond et finalement d'incroyable. Ce n'est pas tous les jours que l'on découvre un éléphant dans sa cour d'immeuble, surtout en plein New York. Ca tombe bien car John qui n'a pas de copain, a une grande place pour ouvrir son coeur au pachyderme. Excité mais sage, il va tout de même prévenir ses parents, qui ne font plus guère attention à son imagination. John en prend son parti et décide, en cette matinée d'été, de se promener avec son nouvel ami. Tous deux arpentent les rues endiablées et bondées de New York : ils passent devant la pizzeria, la librairie, le marchand de bonbons et atterrissent au parc. John et l'éléphant sont si bien tous les deux, que les gens, finalement, ne s'étonnent pas de leur différence. Grâce à cette rencontre inédite, John va prendre confiance en lui et découvrir les joies de l'amitié... 

Un éléphant à New York est, me semble t-il, un album exceptionnel dont le sujet, bien que classique (l'amitié, la différence) est traité de manière inventive et originale. C'est l'histoire par excellence de tous les possibles, de toutes les aventures fabuleuses qu'un enfant peut vivre. Il y a quelque chose de fantastique tout de même dans cette rencontre atypique et insolite. Et de cette rencontre naît de beaux sentiments. Les illustrations sont superbes et le grand format les met en valeur de manière assez irrésistible. Illustré aux crayons de couleurs, le côté rétro et au charme incontestable. J'adore les traits appuyés, le graphisme franc et surprenant, les couleurs vives. Une jolie échappée fantastique, imaginative, touchante, à la fois pleine de sensibilité et de subtilité, qui ne manquera pas d'émerveiller les jeunes lecteurs. Génial !




La princesse à la plume blanche

Ghislaine Roman
Illustrations de Sophie Lebot
De La Martinière Jeunesse
Octobre 2015 - 40 pages
16 euros

Dès 6 ans

Il est rare de lire des histoires magnifiques, aussi La princesse à la plume blanche est un conte sublime qui nous emporte au coeur de l'Inde mythique des maharadjas et du dieu Ganesh. Le conte rappelle, sous certains accents, Blanche-Neige car la jeune princesse Chedana sera victime de la jalousie de sa marâtre. Depuis la disparition de son épouse, le maharadja cherche réconfort et espoir dans les yeux de sa fille. Elle est belle, elle est douce, elle a soif de culture et de lecture. Mais un jour, pour le bien de son peuple, il décide de se remarier. La nouvelle maharani est très belle, trop belle mais son âme est terrible et méchante. Elle est volontiers capricieuse et les domestiques en ont peur. De fait la maharani retranchée dans ses appartements, ne s'occupe pas de la fille du roi. Aussi, le jour où la maharani découvre la beauté de Chedana, sa jalousie est telle qu'elle lui pique le coeur et l'assombri. Jetée dans une bibliothèque, sur une île interdite, la princesse Chedana se transforme en un magnifique paon blanc et chaque nuit elle retrouve sa forme humaine, lisant, lisant, essayant désespérément de trouver un sortilège pouvant contrer la malédiction de la maharani... 


La princesse à la plume blanche est aussi somptueux par son texte divinement bien écrit, poétique et mélancolique, sensible et élégant, que par ses illustrations chatoyantes, colorées, aux détails emplis de délicatesse et de finesse. Le grand format impose sagesse et préciosité. En tout cas il révèle assurément les incroyables décors, les textiles, les bijoux, les étoffes de toute beauté. Mélange subtil de poésie, d'Inde, de philosophie de la nature, de générosité et de conte fantastique, La princesse à la plume blanche est un bel album qui ravit par son texte enchanteur et ses dessins majestueux. Magique !

Commentaires

  1. tourlou,
    juste un petit mot tout simple: MERCI. Merci pour Charles, merci pour vos commentaires élogieux, ahurissants, incroyables. Merci car avec Alex, nous essayons de faire de notre mieux en espérant ne pas nous décevoir trop. Mais vous avez raison pour l"ecriture d'Alex. Elle est superbe et légère. C'est un grand auteur. Et son prochain roman "le fils de l'ombre et de l'oiseau" le prouvera encore une fois.
    En vous souhaitant de très belles fêtes de fin d'année. Maintenant ils nous faut penser au prochain Charles à paraître je ne sais pas quand. Et oui, je reste toujours trop lent, beaucoup trop lent pour faire raisonnablement vivre une série. Tant pis, il faut faire avec. Et je suis de plus en plus vieux...
    Bien à vous.
    Philippe-Henri Turin

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr