Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

ONIRIA - Tome 3 - La Guerre des Cauchemars

0
Bénédicte. F Parry

Hachette Jeunesse
Hildegarde
Octobre 2015
278 pages
16,50 euros

Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Aventure, Fantastique, Rêve

Quatrième de couverture : La guerre fait rage entre le Royaume des Rêves et la Nouvelle République Cauchemar, mettant Oniria à feu et à sang. Par ricochet, l'imagination des Terriens s'en trouve tétanisée. Eliott, Katsia et leurs amis essaient tant bien que mal de mener leur mission au milieu de ce chaos. Mais mensonges et trahisons ébranlent bientôt leurs convictions les plus profondes. Le groupe des rebelles parviendra-t-il à conserver l'unité dont il a besoin pour sauver le père d'Eliott et ramener la paix à Oniria ?

A propos du tome 1 Le Royaume des rêves : 
" On retrouve beaucoup d'ingrédients intéressants du récit fantastique : héros attachant, quête d'apprentissage, univers nouveau et onirique, suspense, humour et magie, personnages fantaisistes hauts en couleurs, enjeux familiaux. De fait ce qu'il y a de plaisant dans cette lecture ce sont les multiples références littéraires, proches des univers imaginaires déjà lus alors qu'Oniria garde son originalité. L'auteur va au-delà du clivage rêve/cauchemar et invente un monde intelligent, fait de découvertes, loin d'être manichéen. La magie bien qu'omniprésente dans Oniria, n'est pas synonyme d'utopie. Au contraire, Oniria est un monde illusionné où l'on retrouve bon nombre de travers : manipulation, autoritarisme, mensonge, guerre. Révélations, mystères, action et rebondissements, l'univers est foisonnant, dense et pose beaucoup de questions, tout comme Eliott qui avance à tâtons. On découvre avec lui tout le pouvoir imaginaire que recèle Oniria : ses règles, les Mages, les Créateurs, le Marchand de Sable... "

A propos du tome 2 Le Disparu d'Oza Gora : 
"Il y a quelque chose de cohérent dans Oniria...comme si l'auteur avait su mettre le doigt sur les contradictions et étrangetés de nos rêves et cauchemars, reflets également de ce que l'on vit dans la réalité. J'avais peur que ce second opus de transition traîne en longueur mais pas du tout...encore une fois j'ai été séduite et happée par les idées, les héros attachants, l'univers. Une belle et séduisante série jeunesse, totalement nouvelle dans le thème du Marchand de Sable et du père qu'il faut libérer d'un sommeil éternel. Avec un soupçon de L'histoire sans fin, j'y retrouve une panoplie de références qui nous font voyager dans un monde certes angoissant mais empli de couleurs!"

Un univers passionnant, un monde où prennent vie nos rêves et nos cauchemars, un sablier magique qui permet à notre héros de 12 ans, Eliott de parcourir ce territoire de l'imaginaire...le tome 3 d'Oniria continue sur sa lancée. Il sera difficile d'en parler sans spoiler, car là où nous en sommes de l'aventure, la guerre fait rage et les Terriens le ressentent. Tout est chamboulé mais Eliott a une mission aussi sérieuse qu'essentielle, sauver son père à tout prix. Ce tome 3 mise avant tout sur l'ambiance, à la fois sombre et merveilleuse et sur les sentiments, qui se font contradictoires, exacerbés, partagés entre espoir, colère, tristesse, résignation et témérité. La saga d'aventures se poursuit sur une plume toujours aussi ennivrante...mais j'ai été quelque peu perplexe d'apprendre qu'il y aurait encore un quatrième tome... car passé l'attrait et la nouveauté des deux premiers tomes, certes passionnants et captivants, il faudrait pouvoir apporter une conclusion sans longueurs à un univers déjà original qui n'a nul besoin de devenir une série à rallonge.Je m'interroge donc...
 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr