Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

J'étais là

0
Gayle Forman

Hachette Romans
Traduit de l'anglais par Luc Rigoureau
Septembre 2015
368 pages
17 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Adolescence, Suicide, Amitié

Résumé : Après le suicide de sa meilleure amie Meg, Cody est sous le choc. Elle était là. Même si Meg et elle s'étaient éloignées depuis quelque temps, elle avait toujours été là pour son amie. Comment avait-elle pu ne pas s'apercevoir que Meg allait si mal ? Pourquoi Meg ne lui avait-elle rien dit ? Quand elle se rend à Seattle à la fac de Meg pour récupérer les affaires de Meg, Cody découvre qu'il y a beaucoup de choses d'elle qu'elle ignorait. Beaucoup de choses qu'elle aurait aimé savoir. Au sujet de ses colocataires, par exemple, le genre de filles que Cody ne rencontrerait certainement pas dans sa petite ville paumée dans l'état de Washington. Ou encore de Ben McAllister, le garçon à la guitare et au sourire narquois qui a brisé le cour de Meg. Mais surtout, Cody trouve un fichier informatique crypté qui transforme toutes ses certitudes au sujet de la mort de Meg en "insupportables questions."

Quand elle apprend le suicide de sa meilleure amie, Cody ne veut pas le croire. Elle est sous le choc et surtout elle a cru à une mauvaise blague. La réalité est d'autant plus difficile à accepter lorsque Cody comprend que Meg avait tout prévu : le lieu, la méthode, les mails d'adieux. Le pire est d'affronter la condescendance et la méchanceté gratuite des gens, leur fausse pitié, les discours pompeux, les camaraderies inventées, les dires exagérés...et tout ceci Cody fait avec mais ne cache pas sa colère, son incompréhension. Suivant les traces laissées par Meg, refaisant son parcours, Cody va essayer de comprendre quelles ont été les raisons de ce choix qui fait mal.

"Pourquoi ne m'avait-elle rien dit ? Elle avait eu besoin de moi, 
et je n'avais pas été à la hauteur. 
Pourtant, j'étais là."

Je connais un peu la plume de Gayle Forman avec Si je reste, un roman qui m'avait touché par sa très belle et juste réflexion sur la vie, la mort et surtout sur l'envie de vivre. Dans J'étais là, Gayle Forman évoque le suicide et l'envie d'en finir, comment ce sentiment de ne plus avoir de vivre conduit à la dépression et à pousser à l'acte ultime alors qu'on est entouré et aimé. Ainsi Cody se bat contre le sentiment de culpabilité qui l'assaille. Elle était là mais cela ne suffisait pas. Elle a besoin de réponses, de comprendre et c'est ce qui la pousse à chercher, à suivre les pas, les clics en retraçant les visites sur le net de Meg, sur un site Solution finale.

Cette démarche apporte tout le rythme et le suspense au roman car on est complètement pris dans cet engrenage, dans les recherches qui rétrécissent jusqu'à la vérité, dans les sentiments de colère, de culpabilité, de deuil puis d'acceptation. Avec pudeur, avec humilité, avec sensibilité, Gayle Forman aborde un thème délicat et compliqué, le malaise adolescent et le suicide. Cody est une jeune fille touchante et j'ai beaucoup apprécié suivre l'évolution de ses sentiments, sa réflexion qui se fait de plus en plus précise, fine et vraie de la situation...aussi douloureuse et insoutenable qu'elle est. Au final Gayle Forman mise juste et écrit bien, sans fioritures, sans pathos sur un sujet fondamental et important. Le schéma narratif de l'enquête apporte toute l'intensité à l'intrigue et sert une belle réflexion sur nos choix qui finalement n'appartiennent qu'à nous.


Ma chronique de Si je reste :"L'écriture de Gayle Forman prend au coeur puisqu'elle décrit des émotions profondes et nous fait réfléchir au sens de la vie, du destin, de nos choix qui nous conduisent là où précisément nous devons être.  C'est l'histoire d'un combat, d'une réflexion intime sur l'envie de se battre, de continuer à vivre, même si c'est difficile, même si la douleur est insurmontable. Au final, un roman d'une grande justesse et maturité, plein de sensibilité, dont le message touchant et percutant ne peut que nous confronter à nos propres choix et renvoie à nos propres manières de réagir face au plus tragique."

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr