Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Quelqu'un qu'on aime ♥ ♥ ♥

1
Séverine Vidal

Sarbacane
Collection Exprim'
Août 2015
288 pages
15,50 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Alzheimer, Souvenirs, Liens

"Matt craignait le pire. Il sent sur son cou la main de son grand-père, qui prend la parole :
-Je perds la mémoire. Et ce jeune homme, assis là, il m'emmène en tournée à travers les USA pour réveiller les souvenirs enfouis. C'est pas beau, ça?
Antonia et Luke hochent la tête, ensemble, parce qu'ils sont émus, Matt le voit dans le rétro. Gary relâche son étreinte et :
-Qui pourrait rêver meilleur petit-fils, hein? 
Matt craignait le pire et ce n'est pas ce qui est arrivé. C'est même tout le contraire."

Le titre me plaisait, simple, percutant, vrai. Un constat. Les avis sont unanimes et élogieux. Le résumé m'interpelle et a su me toucher. En quelques lignes, dès le premier chapitre, Séverine Vidal nous embarque dans une aventure inattendue, aussi rare que précieuse, aussi improbable que spontanée. Matt, la vingtaine apprend qu'il est le papa d'Amber 18 mois. Il devra la garder pendant l'été. Désappointé, il accepte de bon coeur cette responsabilité qui remet en cause un projet de grande importance : conduire son grand-père sur les traces d'une tournée qu'il a faite dans sa jeunesse. Une tournée mythique, incroyable, vibrante, réjouissante d'un crooner des années 50, Pat Boone...une tournée de celle qu'on oublie jamais...sauf quand les souvenirs s'envolent, quand tout est patatrac dans la tête et qu'on fait face à une putain de maladie qui rase tout. Gary a de la chance. Il a un petit-fils en or. Les souvenirs vont revivre, ils en sont sûrs. Embarquant le bébé au passage, Matt et Gary ne vont pas partir seuls et par des circonstances imprévues (qu'il vous faudra découvrir) Luke 16 ans, en rupture familiale et pleine fugue, Antonia la trentaine, vont s'inviter et faire partie du voyage. C'est parti pour un road trip sur la côte Ouest américaine, des lieux mythiques, des souvenirs superbes, des amours de jeunesse...tout refait surface même les douleurs et les blessures de la vie. Matt avait peur et craignait le pire, nous dit Séverine Vidal, mais finalement il va connaître le meilleur et redécouvrir le mot "famille".

C'est un roman court, c'est un roman fort, c'est un roman captivant et magnifique. Les mots me manqueront mais tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai déjà lu des romans sur Alzheimer et jamais on ne m'avait ému comme ça, avec tant de simplicité et tant de force, avec tant d'émotions en vrac. Quelqu'un qu'on aime...c'est quoi ? c'est la vie, c'est l'ombre de la maladie et de la mort qui reviens sans cesse, c'est la famille, c'est des rires, des larmes, des joies, des peines, de grands espoirs et de petits bonheurs, c'est des coïncidences ou le destin qui place des gens sur votre chemin là où il faut, quand il faut, c'est un bout de chemin ensemble, des disputes, des discussions existentielles, des silences, des regards, des souvenirs, c'est une sacrée dose d'amour et de patience, de compassion, d'épreuves aussi...C'est tout ceci à la fois et tellement plus sous la plume poétique et nostalgique de Séverine Vidal.

Comment vous dire ? Avec ce sujet on peut facilement tomber dans le pathos et je ne voulais pas verser ma larme. J'avais peur du plombant, du déprimant...mais rien de tout ça. Au contraire, Séverine Vidal offre un road trip émouvant, certes, et surtout incroyablement joyeux. C'est l'hymne à la vie, à l'amour, à la force des liens qui nous unissent entre humains, l'hymne aux rencontres déterminantes, au carpe diem, vivre et profiter de l'instant présent. Les souvenirs s'envolent, on s'en créer d'autres. Et je me suis sentie bien, apaisée. C'est d'une sensibilité et d'une délicatesse rare. Séverine Vidal touche aux instants précieux, aux moments sincères, tendres qui font battre le coeur plus fort et de profiter de cette chance, d'apprécier cette chance MAGNIFIQUE, INOUIE, INTENSE de ressentir qu'on est là, vivant, avec ceux qu'on aime. C'est dans ce constat aussi simple que réside toute l'émotion pure et vraie, aussi fragile soit-elle, c'est cette fragilité qui en fait son intensité et sa puissance évocatrice. Un livre lumineux, tantôt drôle, tantôt triste, tour à tour merveilleux, généreux, original, un rayon de soleil qui perce la dureté et l'injustice de la maladie pour ne faire ressortir que l'essentiel : la vie. Brillant. J'en ai encore des frissons!

Commentaires

  1. Voilà qui donne envie ! Ce qui tombe plutôt bien, il m'attend !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr